Le Rougnou (2577m) en traversée

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1400m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Sommet en crête sur la barrière du Dévoluy, offrant une vue de part et d'autres de sa longue arête effilée. A l'ouest, les sommets tels que la Pointe Feuillette, le Rognon et le sommet de l'Aup, au loin le Jocou, Toussière et la barrière est du Vercors dominée par le Grand Veymont. En arrière-plan, la Montagne du Glandasse et les Trois Becs. Offrant également une vue remarquable sur l'intérieur du massif, et une bonne voie pour la Tête de l'Aupet par le Col du Rougnou.

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du hameau du Mas.
  • De Monestier-de-Clermont en venant de Grenoble, continuer sur la D.1075 en direction du Col de la Croix-Haute. Peu avant le rond point du Col du Fau, prendre à gauche la D.34 en direction de Roissard et Mens. Traverser ce dernier pour prendre la D.66 direction Cordéac, on contourne ainsi le Bonnet de Calvin par le Col de St Sébastien, poursuivre jusqu’aux Payats sur la commune de Pellafol. Une fois traversé ce dernier, prendre à droite la D.537 direction St-Disdier-en-Dévoluy, puis prendre à droite la D.217 en direction de Truchières. Peu après, tout au plus 2,5 km, prendre à droite la petite route vers le hameau du Mas, panneau le Mas 1km. Se garer à l’entrée du village devant un poteau directionnel, un des rares de la randonnée.
  • Pour les randonneurs venant de Gap, prendre vers l’ouest la D.994 direction de Veynes. Peu après Montmaur, prendre à droite la D.937 direction la Cluse et Col du Festre. Suivre la D.17 puis la D.117 jusqu’à St-Disdier-en-Dévoluy, puis prendre à gauche la D.217 pour suivre l’itinéraire précédent.
  • Les randonneurs arrivant du Champsaur emprunteront le Col du Noyer St-Etienne-en-Dévoluy puis St-Disdier-en-Dévoluy.

Précisions sur la difficulté

  • Pas de difficulté jusqu’à Pierre Oisel et Pierre Baudinard, un balisage jaune et quelques cairns jalonnent le parcours dans l’alpage.
  • La montée du Vallon du Mas, s’effectue sur une trace dans l’herbage parfois très mal marquée jusqu’à l’arête dominant la belle dépression vers l’altitude de 2150m.
  • L’itinéraire devient alors très sauvage et très minéral à partir d’ici.
  • La longue arête du Rougnou, peut poser quelques problèmes aux personnes sujettes au vertige. Dans ce cas, choisir Le Nid plus au nord depuis le Col du Courtet.
  • Choisir si possible une journée avec une météo très stable, et sans couverture nuageuse, autant pour les photos que pour l’orientation.
  • Méfiance par une journée ventée sur Le Rougnou.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 11/07/2012.
  • Participant : seul.
  • Carte : IGN TOP 25 3337 OT Dévoluy - Obiou - Pic de Bure
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 1203m
  • Altitude atteinte : 2577m
  • Horaire : à peu près 7h
  • Distance : environ 16 km
  • Dénivelé : environ 1400m
  • Positions GPS : du Rougnou
    • Longitude : 5.83°
    • Latitude : 44.75°
  • Balisage :
    • Jaune au départ.

Itinéraire

LA PIERRE BAUDINARD

Traverser le hameau vers le nord puis s’engager à gauche sur des dalles de calcaire, et un chemin d’alpage vers l’ouest.

On arrive ainsi à une bifurcation à la cote 1485m à Pierre Oisel, devant un poteau directionnel.

Le chemin d’alpage vire au sud-ouest pour atteindre la Pierre Baudinard et sa cabane à la cote 1614m.

LE VALLON DU MAS

Partir au nord-ouest, itinéraire évident, le but est de franchir le collet au sud de la cote 1699m entre la Crête de la Clape et la Crête de Samaroux.

  • Ce collet, nous permet de découvrir l’immensité du très sauvage Vallon du Mas.

Descendre alors sur le replat en contrebas, pour saisir une trace dans l’herbage qui remonte le centre du beau vallon.

On atteint un replat, continuer l’ascension, la trace nous dirige peu à peu sur la gauche en rive droite du vallon. On franchit ainsi un ressaut herbeux plus facilement, poursuivre en rive droite jusqu’à prendre pied sur une arête à l’altitude de 2150m dominant une très belle dépression.

LE COL DE LAPRAS

Descendre légèrement sur la droite pour prendre pied sur un plateau herbeux situé au nord de la dépression. Au bout de celui-ci on vient buter sur un pierrier.

Une trace se dirige en ascension au sud-ouest pour gagner la crête (cairn), au nord-ouest de la dépression sous la cote 2178m, la plus au sud sur carte IGN.

Descendre sur l’autre versant, sur un escalier dévoluard pour atteindre un vallon herbeux. Poursuivre vers le nord-ouest, on domine à droite un immense pierrier issu des pentes sud de la Tête de Lapras. On passe ainsi sous la cote 2318m et Le Rougnou.

On s’engage alors dans un vallon plus pierreux et plus à plat, quelques cairns nous emmènent finalement au Col de Lapras.

  • La vue sur la face sud de la Grande Tête de l’Obiou (voir les 2 topos ICI et ICI) est inoubliable.

LE COL DU COURTET - LE ROUGNOU

  • Le Col du Courtet est bien visible ouest-nord-ouest, entre Le Rougnou au sud et Le Nid au nord.

Du Col du Courtet, remonter la pente rocailleuse vers le sud, devant un ressaut, sur des assiettes empilées, s’écarter vers la gauche dans la pente peu raide pour le moment.

Revenir à proximité du file de l’arête, en restant sur son versant est. Quand la pente devient plus raide, et qu’elle domine une barre à l’approche du sommet, préférer le fil de l’arête, sur des dalles craquelées et aériennes.

  • Tout au plus 1,5m de large, ces dalles laissent peu à peu la place à une arête pierreuses, et plus aisée.

Elle nous dirige alors vers le sommet du Rougnou coiffé d’un cairn.

LE COL DU ROUGNOU

Poursuivre sur l’arête peu pentue au début, elle devient très raide par la suite. S’écarter du ravin et choisir une pente herbeuse et atteindre le Col du Rougnou.

  • Dominé par la Tête de L’Aupet au sud, je remarque une voie pour son ascension.

DESCENTE ET RETOUR

Descendre alors son versant est, dans la pente semi-herbeuse et rocailleuse. On découvre bientôt un cairn, qui nous dirige par des traces dans une petite combe.

A l’approche d’une petite arête dominant un gouffre peu profond, et la belle dépression citée dans le haut du Vallon du Mas, partir vers le nord dans le vallon pierreux sous Le Rougnou.

On passe alors à proximité de gouffres, dont un, a attiré mon attention.

  • D’une circonférence approximative de 4/5m, et d’une profondeur d’une dizaine de mètres, formant une belle cheminée d’où il est impossible de remonter. Prudence.

Poursuivre vers le nord, et garder le vallon, quelques névés subsistent encore, on passe ainsi à l’ouest de la cote 2318m.

On fait peu après la jonction avec l’itinéraire pris à la montée, pour le Col de Lapras.

Il n’y a plus qu’à descendre le Vallon du Mas, en prenant le même chemin.

HÉBERGEMENT

Gîte d’étape de St Disdier en Dévoluy

SOURCE

Du Mont Aiguille à l’Obiou de Pascal Sombardier

FLORE DE MONTAGNE

ICI

POUR D’AUTRES PHOTOS DU VALLON DU MAS

ICI

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Nid (2509m) par le Vallon du Mas et le Col de Lapras

La carte du topo « Le Rougnou (2577m) en traversée »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours