Le Taillefer (2857m) face nord et le plateau des lacs

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1200m
Durée :
1 jour

De superbes lacs éparpillés sur un plateau avant ou après l'ascension de la face nord du Taillefer. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du hameau du Poursollet.
  • A Séchilienne sur la RN.91 en direction du Bourg d’Oisans, prendre à droite la direction de l’Alpe du Grand Serre et la Morte. Peu avant ce dernier, prendre à gauche la direction du Poursollet par la D.114e ; se garer sur un parking prévu à cet effet.

Précisions sur la difficulté

  • Pas de difficulté pour atteindre le Lac Fourchu, le sentier est balisé blanc/rouge du GR.50 et bien tracé, des panneaux indicateurs sont présent au départ du Poursollet.
  • La difficulté pourrait venir de l’ascension de la face nord du Col du Grand Van qui donne lui, accès au sommet du Taillefer.
  • Bien que balisé de traits vert, cette combe est raide et dans des éboulis, quelques passages peuvent demander de sortir les mains des poches, le risque de chutes de pierres y est omniprésent.
  • Le piolet et les crampons sont recommandés en fin d’automne, la question ne se pose même pas en hiver, exposée au nord, cette combe ne voit pratiquement pas le soleil de la journée.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 28/10/2005.
  • Participants : Fred et moi-même.
  • Carte 1 : IGN TOP 25 3336 OT La Mure - Valbonnais
  • Carte 2 : IGN TOP 25 3335 OT Grenoble - Chamrousse - Belledonne
  • Altitude de départ : 1658m
  • Altitude atteinte : 2857m
  • Horaire : à peu près 6/7h00
  • Dénivelé : environ 1200m
  • Positions GPS : du Taillefer.
    • Longitude : 5.92°
    • Latitude : 45.04°
  • Balisage :
    • Blanc/rouge du GR.50 pour le Lac Fourchu.
    • Traits vert dans la combe nord du Col du Grand Van.
    • Nombreux cairns pour le sommet du Taillefer.
    • Jaune/vert pour les lacs.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

LE LAC FOURCHU

Prendre vers l’est le GR.50 qui passe une barrière pour entrer dans l’alpage du Poursollet. Il le traverse, puis remonte sans difficulté sur un sentier bien marqué et balisé jusqu’à la cote 1993m avant d’atteindre le Lac Fourchu.

LE COL DU GRAND VAN

Suivre une trace qui se dirige à l’est, et qui remonte une croupe proche du point IGN 2138m, le Lac Culasson est visible d’ici.

Continuer sur cette trace, elle remonte momentanément contre la roche ou des traits à la peinture verte nous dirige vers le centre de la combe. Quelques passages raides demandent de sortir les mains des poches pour les franchir et accéder au Col du
Grand Van.

LE TAILLEFER

Du Col du Grand Van, saisir une trace au sud-est dans le pierrier souvent encombré d’un névé, elle se dirige vers la Crête de la Dréveta. Suivre alors vers le nord la crête qui débouche sur le vaste plateau sommital du Taillefer.

Traverser ce plateau vers le nord, en suivant de nombreux cairns jusqu’au véritable sommet marqué par St Eloi l’Homme de Fer.

DESCENTE

Descendre par le même itinéraire jusqu’au point IGN 2138m, passer alors le petit lac Culasson et joindre par une trace au nord, la rive du Lac Fourchu.

D’autres lacs sont à visiter ; suivre le sentier qui s’oriente est, entre la bute point IGN 2115m et les pentes nord du Taillefer, on domine ainsi le plateau des Lacs Noir, de l’Agneau, de la Vèche.

  • Pour ce qui est d’aller voir le Lac Canard.

Du Lac Fourchu, suivre le GR.50 vers le nord, il longe la rive ouest du lac jusqu’à son extrémité nord.

Laissez le GR.50 partir vers le pas de l’Envious, traverser une zone marécageuse vers le nord pour en peu de temps rejoindre le Lac Canard.

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Taillefer (2857m) par Ornon

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Randonnée réalisée le 28 octobre 2005

Topo publié le 12 janvier 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 21 novembre 2011 à 10h57

    Merci pour le topo, sortie effectuée hier le 20/11 sous une météo mitigée + pas de soleil une grosse partie de la journée (versant Nord oblige).

    Toutefois une remarque importante pour atteindre le sommet par cet itinéraire en cette période : il faut s’équiper de crampons pour franchir un passage délicat et assez raide recouvert de glace qui barre l’entrée dans la combe finale avant l’ascencion du Col du Grand Van. J’avais bien apporté ma paire de raquettes cramponnées Tubbs mais leur utilisation n’est pas adaptée ici. Redescente donc, mieux vaut ne pas courir de risques inutiles. Je retente le sommet du Taillefer par la Morte la prochaine fois ,,,

    Voici une photo du passsage en question : http://img11.hostingpics.net/pics/443109IMG0954.jpg

    Amicalement,
    Pierre

  • par Le 21 novembre 2011 à 11h13

    Salut et merci à toi Pierreantoine1978 de cette remarque, il est sûre qu’à cette période de l’année et en face nord à cette altitude, cette combe ne voit pas le soleil. Donc crampons et piolet utiles bien sûr, c’est pour cette raison aussi que j’ai demandé d’avoir accès aux données, pour rajouter sur mes topos ces conseils. Et ce pour tout les rédacteurs de topos. J’y suis d’ailleurs attelé en ce moment. Cela évite d’embêter les modos et d’ y revenir dessus pour les remettre en rédaction.
    merci pour la photo

    patrice

  • par EH!Le 20 novembre 2014 à 00h00

    Traditionnellement il est plus courant de redescendre par l’arrête du Brouffier, le Pas de la Mine et la Crête du Brouffier pour rejoindre par les Sallières, le Parking du Lac Claret (d’où il ne reste plus que 2 km de sentier ou route pour rejoindre le Poursollet par le Lac Punay). Bien que comprenant quelques passages légèrement aériens mais faciles et sans mettre les mains - ou alors en simple appui dans quelques passages traversant sous l’arrête vers la fin -, cette descente est plus sympa que la voie de la montée, car très variée et avec de belles vues panoramiques.

    En début de saison, la montée au Col du Grand Van est un peu hasardeuse sans crampons à cause de la persistance d’un névé très raide, débouchant sur de la méchante caillasse en contrebas (même en l’absence de névé, ce passage reste raide et délité, nécessitant un peu de vigilance), ce qui en cas de glissade peut être dangereux. Il y a un moyen de contourner le problème en remontant le vallon dans les éboulis pas toujours commodes vers le col situé entre la Pyramide d’Ornon et le Taillefer (il peut y rester un névé aussi sur la fin, mais bien moins pentu). De ce col (itinéraire normal de la Pyramide d’Ornon située non loin de là et facilement accessible plein est), l’arrête qui mène au Taillefer est praticable et globalement moins pentue que depuis le Col du Grand Van (dans ce cas, redescendre par l’arrête du Brouffier et le Pas de la Mine).

  • par Pierrot surjeanlouismuratLe 19 août 2015 à 11h35

    hello, voici mes photos du secteur sur mon blog 1 nov dernier : http://www.surjeanlouismurat.com/2014/11/cliches-20-sommet-du-taillefer-un-1er-novembre.html

  • par MorganLe 24 août 2016 à 09h01

    Hello :-)

    Sortie effectuée hier avec mon chien, quelques passages bien raide mais qui peuvent quand même s’effectuer avec son compagnon à 4 pattes. Bivouac au sommet, c’était juste sublime !

    La vidéo de notre bivouac sur notre page ===> http://facebook.com/aventurea6pattes

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !