Le Tour du Mont Vorrassay, au départ du hameau de la Villette

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1340m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Je savais où j'allais me garer en quittant mon domicile, mais, pour le reste, après le village de Miage c'était de l'improvisation. Mais finalement c'est le soleil qui a guidé mon choix.

Accès

Départ : Hameau de la Villette (1070 m) à la fontaine, Commune de Saint Gervais les Bains en direction des Contamines Montjoie.

Itinéraire

Dénivellation : 1340 m.

Temps : 5 h 45.

Odomètre : 9 Km 930.

Difficulté  : Peut être la descente du Mont Vorassay dans le sens où je l’ai fait, la pente est un peu raide au début. A éviter par chemin gras.

Je quitte le village de La Villette (1070 m)sans savoir le but de ma balade. Je vais sur le village de Miage (1570 m) et après je verrai bien.

La météo annonçait le grand beau avec un ensoleillement de 90 %, mais, pour l’instant, je suis bien dans la purée de pois. Faut voir plus haut, donc c’est parti par Le Quart où je quitte le goudron. Montée soutenue sur Le Say et Le Tranchet où l’on rejoint ceux qui arrivent du Champel sur notre gauche.

Après çà monte toujours mais on peut souffler, et, pour l’été c’est bien ombragé.

A la sortie de forêt, le chemin est presque en courbe de niveau jusqu’à Miage.

A cette sortie de forêt, une petite variante existe permettant de gagner le sommet du Mont Vorassay (2299 m) : une petite sente sur la gauche serpente entre les herbes. Parfois on la perd et on la retrouve. Le Mont Vorassay étant en haut, c’est donc vers le haut qu’il faut aller. On ne peut se perdre sur cette variante mais très très raide. En début de saison lorsque les herbes sont sèches, une paire de crampons n’est pas vraiment superflue.

Mais comme je ne sais pas où je vais, je ne la prends pas. Je pense au Truc ou le Col du Tricot. Je cherche toujours le soleil qui tarde à traverser la couche.

Je surprends 2 jeunes bouquetins un peu avant le village de Miage dont je n’apercevrai pas les maisons cachées par le brouillard. Pourtant la bifurcation du Col de Tricot n’est pas loin du hameau, car je me décide à monter au Col (2120 m) avec peut être poursuite sur le refuge de Plan Glacier. Je verrai là haut.

Peu avant le col, je suis toujours dans les gnolles mais un peu de bleu commence à apparaître.

Au Col de Tricot, versant Bionnassay c’est le grand beau et versant Miage c’est toujours couvert. C’est le col qui fait barrière aux nuages.

J’abandonne l’idée de monter à Plan Glacier. Ce petit refuge loin de tout est très sympa. Je me dirige sur le Mont Vorassay tout ensoleillé. Dans la pente je dérange quelques moutons. J’essaye bien de les éviter mais ils se déplacent tout de même. 2 h 50 après avoir quitté La Villette, 1250 m plus bas, je suis au sommet. Un petit vent frisquet ne m’incite pas à casser la croûte par ici.

Je descends donc en direction du glacier de Bionnassay en suivant le fil de l’arête par une sente assez bien marquée. On la perd un peu avant de rejoindre le sentier arrivant de la Combe de Tricot.

Un peu à l’abri, un petit arrêt bien mérité, avant de poursuivre la descente. Juste avant la passerelle du torrent de Bionnassay, je bifurque à droite. Un petit passage câblé avec marches métalliques avant de passer au pied d’une cascade permet de rejoindre le chalet du Chalère.

A partir de maintenant le reste de la balade est sur un large chemin 4x4 jusqu’au village de Champel où je retrouve un peu de goudron avant d’obliquer à gauche sur un autre chemin 4x4 descendant sur le village de la Villette .

Je n’ai plus qu’à prendre ma voiture et à rentrer à la maison.

Ce tour peut être raccourci en débutant la balade de Champel au lieu de la Villette. On gagne ainsi environ 150 m de dénivelé. Au Col de Tricot, on peut également zapper la montée sur le Mont Vorassay en gagnant encore 180 m soit un total de 330 m.

On peut également faire la balade dans l’autre sens, l’arête un peu aérienne du Mont Vorrassay paraît moins raide en montée qu’en descente (enfin pas pour les jambes mais pour l’impression de vide).

Dernière modification : 16 mai 2018
Mont Vorassay (2299m) par Bionnassay

La carte du topo « Le Tour du Mont Vorrassay, au départ du hameau de la Villette »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Le Tour du Mont Vorrassay, au départ du hameau de la Villette »

Au départ de La Villette, le brouillard est bien présent Je m’éloigne de La Villette. Un des fours du hameau du Say Surprise ! Qu’est ce qu’on fait, on se sauve, ou bien ... A l’approche du Col de Tricot, un coin de ciel bleu, enfin. Au col, la vue se dégage. L’arête de la Pointe Inférieure de Tricot. Finalement je n’irai pas à Plan Glacier, les gnolles ne veulent pas partir . De la croix (à gauche du col), le sommet du Mont Vorrassay est bien au soleil. La porte conduisant à la Source au Comte C’est vraiment le Col de Tricot qui fait barrière aux nuages. Côté Massif du Mont Blanc, c’est bien dégagé. Encore la Pointe Inférieure. Et, à sa gauche, l’Aiguille et Dôme du Goûter. A sa droite, les Dômes de Miage. Au sommet du Mont Vorrassay, l’herbe semble bonne. Au loin, la chaîne des Aravis. En début de descente, un regard en arrière. L’Aiguille du Midi sort d’un nuage. La Combe de Tricot avec à droite le Mont Vorrassay et à gauche La Pointe Inférieure. Le seul passage équipé. Vue du bas, une partie de l’arête. Le hameau de Champel.