Le Treu (1835m) par Flumet d’Aval et le versant sud

  • Difficulté Moyenne
  • Dénivelé 900m
  • Durée 1 jour
Voir le tracé de l'itinéraire

Avertissements et Droits d'auteur

Un joli contrefort des Aravis où le plus court chemin n'est pas le plus intéressant. Le départ de Flumet d'Aval permet de visiter le versant sud parsemé de chalets, au-dessus des impressionnantes gorges du Flon. Le sommet offre la vue habituelle du versant est des Aravis, mais on ne s'en lasse pas.

Accès

Depuis Ugine, prendre la route du Val d’Arly (D1212). Entre le pont de Flon et Saint-Nicolas-la-Chapelle, prendre à gauche une petite route indiquant la direction du Passieu. Stationner vers le premier virage en épingle à cheveu, près de deux gros chalets portant le nom de Flumet d’Aval (940m). Attention, il n’y a pas beaucoup de place pour se garer ; sinon, redescendre un peu sur la route.

Itinéraire

  • Carte : Top 25 3531 OT : Megève - col des Aravis
  • Altitude Départ : 940m
  • Altitude Arrivée : 1835m
  • Balisage : oui
  • Lien vers la carte en ligne : Flumet d’Aval-Treu

Juste au-dessus du virage, prendre à gauche un large chemin signalé par une pancarte : "sentier Jules Rimbod". Le chemin pénètre dans la forêt et effectue une longue traversée jusqu’à la Lozerette ; cette partie, taillée dans des pentes très raides, dominant les gorges du Flon, est assez spectaculaire.

Quand des bifurcations se présentent, il faut toujours suivre le chemin principal. Plus haut, suivre les panneaux indiquant la direction des Avenières. Ne pas prendre la direction du Passieu. On passe ainsi successivement aux Sierres, aux Mouilles et à la Tête.

Après la Tête, suivre le large chemin qui mène aux Avenières. Passer devant le chalet-auberge, et prendre le sentier qui monte au sommet du Treu par l’arête est. La montée comporte une partie assez raide dans des escaliers rocheux, et la trace passe près des ravines du versant nord-est, ce qui requiert un minimum de prudence.

Au sommet, large vue sur la chaîne du Mont-Blanc, le Val d’Arly, le Beaufortain, la barrière des Aravis, et au sud sur Grand Arc, Lauzière et Belledonne.

Descente :

  • Par le même itinéraire. Variante possible : depuis le col au pied de la pente terminale à 1590m environ, on peut suivre à droite une trace qui part à l’horizontale puis se transforme en bon sentier. On arrive vers un chalet situé entre la Tête et les Avenières ; de là, on peut repartir à droite dans le versant sud, puis en cherchant un peu on retombe sur le chalet des Mouilles où l’on retrouve l’itinéraire de montée.
  • Par le sentier du versant nord-est : suivre le sentier de crête en direction nord, puis à la bifurcation prendre à droite en direction des Avenières. Le sentier, bien tracé, traverse des pentes raides requérant un minimum de prudence, il peut devenir dangereux en cas de neige ou si le terrain est gelé. Aux Avenières, on retrouve le chemin suivi à l’aller.
Dernière modification : 2 janvier 2017