Le canyon d’Ordesa

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
550m
Durée :
1 jour

Voila une randonnée facile dans un site grandiose ! Que du bonheur ! Des cascades bien alimentées au printemps, un canyon si large qu'on se croirait au Canada, une faune et une flore superbe. A commencer tôt le matin pour pouvoir profiter pleinement du site. – Auteur :

Accès

Parking d’Ordesa

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

8:15 de marche (poses comprises)

La randonnée démarre à 7 heures depuis le parking d’Ordesa. On passe devant la maison du Parc pour rejoindre le large chemin du GR11 avec en point de mire le Morron de Tobacor. Après avoir croisé la Vierge de Pilar (0:15), on arrive à la lana de Cotatuero, sortie du cirque de Cotatuero dominé par une cascade du même nom qu’on apperçoit au dessus. Deux isards passent à toute allure derrière une haie d’arbre ! On passe devant le pont de Sarratieto (0:25) et la pente se redresse et le chemin fait quelques lacets. Au détours de l’un d’eux, on croise le baranco de las Olivan (0:40) puis un peu plus loin on apperçoit la cascade d’Arripas (0:55) qui se dessine au milieu des branchages. Au panneau indicateur on quitte le large chemin pour se diriger par un sentier vers la cascade de la Cueva (1:05). On revient un peu sur nos pas pour prendre à droite un sentier raide et retrouver le large chemin sous la cascade del Estrecho (1:15). On remonte au dessus de cette cascade avec quelques vues superbes en cette saison car le rio Arrazas est bien alimenté puis on s’enfonce dans la forêt. On passe devant une cabane (1:45) puis on croise les cascades du Canal del Tobacor en sortant de la forêt (2:15). Une harde d’isards remonte tranquillement vers le Tobacor ! Le canyon s’éclaire et s’élargit. On passe devant un abris (2:40) puis on arrive aux fameux Gradas de Soaso (3:00). La pente se fait alors moins raide et on découvre le Mont Perdu et le Soum de Ramond qui surplombent et ferment le Cirque de Soaso. On atteind le refuge de Soaso (3:25), les parois abruptes du Tobacor pleurent de multiples cascades, magnifique. Un vieil isard s’attarde à paître dans les pentes, tranquille tandis que les marmottes et marmottons s’activent au fond du cirque de Soaso. On atteind la Cascade de la Cola del Caballo (3:45) qui descend du Mont Perdu et qui marque la fin du Canyon.

Pour admirer de plus haut le Canyon d’Ordesa, on emprunte sur quelques centaines de mètres le chemin de la Faja de Pelay. Alors qu’on s’élève, une harde d’isards passe en dessous de nous en direction de la cascade de la Cola del Caballo. On s’arrête sensiblement à l’aplomb du refuge de Soaso (4:05).

On redescend par le même chemin des souvenirs plein les yeux. La lumière est totalement différente de celle du matin ce qui ne gache rien ! Par contre, si on avait rencontré personne ou presque à la montée, c’est une véritable procession de gens qui montent ! Il n’auront pas notre chance de coir autant d’isards. On passe la cascades de la Cola del Caballo (5:30), le refuge de Soaso (5:45) puis les Gradins de Soaso (6:00) où un vautour fauve vient passer au dessus de nous. Au niveau de la cascade del Estrecho (7:10) on continue sur le large chemin plutot que de rejoindre la cascade de la Cueva ce qui nous permet de découvrir de nouvelles vues sur le Tobacor. On passe rive gauche du rio Arrazas au niveau du Pont de Sarratieto (7:55) pour varier les plaisirs de l’oeil puis on repasse rive droite au niveau du pont de los Cazadores (8:10) avant de revenir au parking d’Ordesa notre point de départ (8:15). Magnifique randonnée, flore et faune superbes.

Dernière modification : 16 mai 2018
Parc Ordesa en boucle par Gavarnie

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Les balades et randonnées de Fred

Topo publié le 22 novembre 2008

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 22 novembre 2008 à 19h48

    que d’eau, que d’eau.....superbes les cascades..

  • par coralieLe 27 mars 2011 à 19h06

    j’espère pouvoir le faire bientot

  • par Le 27 mars 2011 à 21h23

    Le site est superbe. Avantage à le faire en début de saison, les cascades sont bien alimentées, inconvénient, on ne peut pas faire de boucle à cause des coulées de neiges de l’hivers. Si vous avez la patience d’attendre septembre, il faut monter (rudement) rive gauche en surplomb sur le canyon (faya de pelay), la vue est magnifique et redescendre par le fond du canyon (voie décrite ici). De toutes façons, une magnifique randonnée. Bonne balade

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !