Le sentier de ronde de Chaudun

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
650m
Durée :
1 jour

Un magnifique sentier belvédère, des paysages à couper le souffle, un village déserté depuis plus de 120 ans et des ongulés à profusion. Voici ce qui attend les randonneurs qui décideront d'aller découvrir cette magnifique randonnée "wilderness". – Auteur :

Accès

  • De Gap :

Prendre la direction du Col Bayard et de Saint-Bonnet-en-Champsaur par la N85.

Juste après avoir passé le Col Bayard, prendre à gauche la petite route qui mène au Col de Gleize et son parking terminus.

Se garer sur ce parking.

Précisions sur la difficulté

  • Plusieurs traversées de ravines plus ou moins exposées. Ces traversées peuvent s’avérer périlleuses en cas de neige ou verglas.
  • La première partie du sentier de ronde comporte plusieurs passages en surplomb. Prudence !

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP 25 3437 OT Champsaur
  • Départ : 1696m
  • Point Bas : 1313m
  • Point Haut : 1748m
  • Distance : 18km
  • Horaire : de 5h à 6h

Balisage

  • Col de Gleize - Embranchement GR93 (cote 1748) : Jaune (PR)
  • Embranchement GR93 (cote 1748) - Chaudun : Blanc/Rouge (GR)
  • Chaudun - Col de Gleize : Jaune (PR)

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du col de Gleize, prendre la piste forestière de Chaudun qui part à l’ouest. Passer le col du Milieu et continuer sur la piste en direction du col de Chabanottes.

400mètres avant d’arriver au col de Chabanottes, repérer et prendre à droite le sentier de ronde (balise présente).

Le sentier de ronde va alors contourner la montagne de Chaudun avant de rejoindre les alpages des Clos et de Serre Mollet (sources du petit Buëch).

  • Cette partie du sentier de ronde comporte plusieurs passages en surplomb. Prudence !

Après avoir rejoint les alpages, le sentier continue sa pérégrination en passant à proximité du sommet de l’Aigle, du sommet de l’Échine de l’Âne, de Chanebière et du Roc des Noces. Peu après, il finit par rejoindre le GR93 à la cote 1748.

Là, entamer à gauche la descente vers Chaudun en suivant le GR.

Traverser le village de Chaudun (ou ce qui l’en reste), puis délaisser le GR qui va longer le Petit Buëch pour suivre à gauche la piste forestière qui va remonter jusqu’au col de Chabanottes.

Du col de Chabanottes, continuer alors sur la piste pour rejoindre le col du milieu et le col de Gleize synonyme d’arrivée.

Dernière modification : 30 août 2018
Pic de Gleize (2161m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : befakali youtube channel

Randonnée réalisée le 26 juin

Topo publié le 9 juillet

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 14 juillet à 10h51

    Belle balade avec le Rintintin d’Altituderando :)
    Sympa les mouflons !

  • par balouLe 14 juillet à 19h05

    belle photo de lys , je pense qu’avec ton chien la faune ;notamment les mouflons est dérangée

  • par Le 14 juillet à 19h17

    Le chien étant tenu en laisse, pourquoi dérangerait-il la faune davantage qu’un humain ?

  • par Le 14 juillet à 21h15

    Superbe les images de mouflons, je n’ai vu que des jeunes et leurs mères jusqu’à présent, j’espère bien voir voir de beaux adultes comme ceux-ci.
    Je pense aussi que s’il y a un animal qui peut "éventuellement être perturbateur" dans un environnement naturel ce n’est surement pas Dame Galice ....

  • par Le 15 juillet à 10h45

    Salut,

    Merci pour les mouflons. Pour ceux qui en douteraient, Galice et moi sommes bien plus discret lorsque que nous randonnons qu’un groupe de randonnée lambda qui papote. De fait, nous faisons très souvent des rencontres avec la faune sauvage (il suffit de fouiller un peu mes topos et sorties pour vite s’en rendre compte). Parfois la faune s’enfuit, comme elle le ferait à la simple vue d’un groupe de randonneurs quand elle ne l’a pas déjà fait avant. Parfois elle reste immobile me laissant le champs libre pour quelques clichés avant de reprendre mon chemin, et c’était le cas de nos mouflons.

    @Jipé : Patience ça va venir pour voir des beaux mâles... surtout vu les secteurs que tu arpentes.

  • par Le 15 juillet à 12h49

    @ balou.
    Voici une anecdote d’il y a quelques jours.
    Je suis donc parti de Rivas pour visiter la réserve ornitho de l’Écopôle du Forez, distante d’environ 30km, parcourus à VTT. J’avais jumelles et appareil photo, il était tôt, j’étais plein d’espoir.
    Hélas, sur le parking il y avait deux cars. Deux classes scolaires visitaient le site.
    Ils n’avaient pas de chien, je n’ai pas vu un seul oiseau à moins de 100m.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !