Le vallon de Vaunoire, le capricieux...

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
700m
Durée :
1 jour

Un très beau vallon dans le massif du Taillefer, facile d'accès et sauvage. – Auteur :

Accès

Depuis Grenoble il faut partir vers les stations de l’Oisans (L’Alpe d’Huez, les Deux Alpes, ...). A Séchilienne, on quitte la vallée encaissée de la Romanche pour grimper au Sud à la petite station de l’Alpe du Grand-Serre. La route D114 qui y monte n’est pas des plus agréables ... Une fois à la station au col de La morte on redescend un peu vers le Sud jusqu’à Moulin-Vieux. Le Vallon de Vaunoire s’enfile alors vers l’Est

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP25 3336 OT
  • Altitude de départ : 1200
  • Altitude d’arrivée : jusqu’à 1900 si on reste dans le vallon

Le Taillefer est visible de loin, mais je ne suis pas fan des étendues lunaires de son sommet. Ce n’est d’ailleurs pas du tout adapté à la randonnée avec des chiens. J’ai donc préféré rester à ses pieds. Le lac fourchu coté Nord est bien connu alors j’ai voulu aller voir le vallon coté Sud : le vallon de Vaunoire.
Il s’agit maintenant d’avancer autant que possible en voiture. Il existe un parking au bout de la route, mais cette dernière est interdite d’accès des premières neiges au 15 mai, soit à peu près la moitié de l’année.

Je me suis toujours garé au parking au bout, qui nécessite de passer deux gués bétonnés.


Randonnée :

L’itinéraire est finalement assez simple.
Le vallon de Vaunoire s’enfile dans le massif d’abord vers l’Est, puis il tourne vers le Sud. Ce vallon s’acheve à Plancol, le col qui permet de basculer sur la vallée du Col D’Ornon.
Le torrent de Vaunoire descend tout ce chemin et propose une cascade au niveau du virage du vallon.

On part donc du parking et on continue dans le prolongement de la route. On arrive à une petite patte d’oie avec un panneau Vaunoire. A droite le sentier traverse le torrent sur un petit pont en bois et s’en va dans la pente. A gauche le sentier continue dans le vallon et c’est celui-ci que l’on prend. Juste après, il monte légèrement sur la gauche au-dessus d’une petite prairie parfaite pour pique-niquer au bord du torrent.

On continue sur le bord du vallon et on croise les larges bras du torrent qui descend du vallon entre le Taillefer et la Pyramide. On peut apercevoir de cet endroit la cascade principale du torrent de Vaunoire un peu plus loin, là où le vallon grimpe plus fortement. Une autre cascade plus petite est bien visible juste au-dessus du chemin à gauche mais elle est bien moins belle ...

En continuant on commence à monter dans la foret un peu en zig-zag. Le chemin traverse alors franchement la forêt vers la droite et on commence à entendre la cascade. On ne pourra par contre pas la voir. Il est possible de quitter le sentier au dessus de celle-ci pour découvrir une autre petite cascade très jolie et photogénique.

Petite cascade cachée

Le vallon tourne maintenant vers le Sud. On passe une espèce de grande dalle de pierre glissante (gare à la mousse) puis on sort progressivement de la végétation et on aboutit dans un pierrier un peu herbeux. Un peu de neige récemment tombée reste encore un peu partout. La vue se dégage et on voit la profondeur du vallon avec ses ressauts parsemés d’arbres. Les marmottes sont au rendez-vous.

Marmotte

Nous étions partis tard avec comme but de bivouaquer au bout du vallon mais comme nous avons trainés et qu’il commence à faire noir nous cherchons le premier espace plat et herbeux pour planter la tente.
La nuit est très froide (alentours de -10°C !) et nous avons dû dormir avec les chiens dans la tente 2 places achetée pour l’occasion... Je vous laisse imaginer la nuit ...

Bivouac au frais

Le lendemain matin tout était glacé et nous n’avons pas eu le courage d’aller au bout du vallon car la nuit n’avait pas été très confortable. Nous avons choisi d’aller au habert de Plancol en attendant que le soleil se lève dans le vallon. Le habert de Plancol se situe sur le flanc Est et donne l’occasion de regarder le Grand Armet qui domine tout Vaunoire au Sud.

Antécime Est (2757m) du Grand Armet

Nous nous sommes ensuite baladé dans le vallon en observant les marmottes et en faisant des photos.

Vaunoire

Nous sommes donc ensuite rentrés par le même chemin.


Les caprices de Vaunoire :

Ce vallon est entouré de sommets imposants. L’eau qui y tombe descend rapidement sur le torrent de Vaunoire. Celui ci s’énerve donc avec une grand facilité.
Lors d’un précédent Bivouac dans ce vallon, j’ai été surpris par un orage. Évidement le torrent a débordé, et les affluent ont descendu moults rochers du Taillefer. Je me suis donc retrouvé trempé jusqu’aux os avec une voiture coincée sur le parking parce que les gués étaient submergés sous plusieurs dizaines de centimètres de pierres et un torrent boueux passait allègrement où il voulait.
Pour parfaire le tout les téléphones portables ne captent pas dans cette zone encaissée, nous avons donc dû attendre que la pluie se calme et que le torrent soit traversable à pied. Nous avons donc rejoint l’Alpe du Grand-Serre à Pied pour qu’on vienne nous chercher.

Gué capricieux
Après un orage

Je n’y connais rien en avalanches mais ce vallon est fortement déconseillé en cas de manteau neigeux instable. Faites attention aux conditions météo et d’enneigement.

Marchez bien.

Dernière modification : 16 mai 2018
Plancol (1872m) par le Vallon de Vaunoire

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Mes photos

Petit j'étais un Grenoblois trainé en montagne par ses parents. Maintenant j'ai 24 ans et depuis un grave accident de moto en février 2008 je marche pour me remettre sur pieds ...

Topo publié le 6 janvier 2009

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !