Les Cornettes de Bise (2432m), par le lac d’Arvouin et la Calaz

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1000m
Durée :
1 jour

Un parcours pour atteindre ce magnifique point de vue dominant le Chablais par le sud, suivant un itinéraire très varié traversant des décors typiques du massif. – Auteur :

Accès

Thonon - Abondance - La Chapelle d’Abondance, juste après le centre du village bifurquer à gauche sur la petite route montant à Arvoin et Sevan, petit parking au terminus de la route.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Altitude départ : 1580m.
  • Altitue sommet : 2432m.
  • Durée : 5h30.
  • Carte : IGN TOP25 3528ET Morzine - Massif du Chablais.

Période

Praticable en conditions estivales, lorsque neige et névés ont libéré la plupart des pentes de l’itinéraire, notamment entre les cols du Serpentin et de Vernaz, en général à partir de mi-mai. Des névés dans la partie supérieure du parcours sont moins gênants.

Difficulté

L’itinéraire est assez long, ne prenant pas beaucoup d’altitude jusqu’au col de la Vernaz. Il est parcouru par un sentier bien marqué et balisé, qui traverse cependant quelques courtes sections exposées au dessus de raides pentes (notamment entre les cols du Serpentin et de la Vernaz, et derrière la Calaz), et pouvant parfois être boueux en ces endroits là. Parfois en début de saison, un névé raide doit être traversé avec précaution au dessus du col de Chaudin.

Itinéraire

Depuis le terminus de la route, prendre vers l’ouest le chemin horizontal, qui bascule vers le nord en direction du vallon d’Arvouin. On arrive au lac, joliment niché dans une cuvette herbeuse.

Poursuivre le chemin en direction des chalets d’Arvouin. Derrière, rejoindre le col du Serpentin, soit par le sentier montant droit sous le col (plus court, mais raide et parfois boueux), soit en poursuivant le chemin rejoignant la crête à gauche, et en la suivant ensuite.

Poursuivre derrière le col le sentier traversant vers le nord-ouest en redescendant un peu. On franchit un petit ressaut rocheux facile mais exposé (vieille chaîne aux amarres douteuses, ne pas utiliser), qu’on peut si nécessaire contourner en descendant dans l’herbe. Le sentier traverse ensuite en direction du col de Resse. Traverser ensuite vers le nord en direction du col de Vernaz, sur un sentier parfois boueux dominant par endroits des pentes raides.

Sur la frontière franco-suisse, le col de Vernaz offre une belle vue vers l’est dans le vallon de Vernaz. Et en face vers le nord, la raide montée en lacets dans une large pente herbeuse en direction des chalets de la Calaz... Traverser horizontalement vers le nord en direction des pentes supérieures. Celles-ci se remontent facilement entre herbe et rochers jusqu’au col de Chaudin.

Poursuivre la montée vers l’ouest, parfois compliquée par un névé raide en début de saison. Le sentier continue, un peu chaotique, jusqu’au sommet.

La vue est magnifique sur la plupart des sommets et vallées du Chablais, avec au loin les Alpes suisses, le Haut-Giffre, le Mont Blanc, le lac Léman, le plateau suisse bordé au loin par le Jura...

Le retour s’effectue par le même itinéraire. On pourrait envisager une boucle en descendant sud-ouest par le couloir de Serrauquin sur le pas et le chalet de la Bosse, puis en effectuant une traversée malcommode vers l’est dans les pentes herbeuses pour ensuite remonter au col de Vernaz. Une autre option peu connue consiste à contourner par le nord, versant suisse, les Rochers de Chaudin et franchir le col derrière pour descendre dans le vallon de Vernaz puis remonter au col de Vernaz. Ou même poursuivre versant suisse en franchissant le Pertuis de Savalène pour basculer dans le vallon de Savalène, puis franchir le col d’Arvouin tout proche pour descendre sur le lac.

Détail de la sortie du 24 mai 2014

Un beau samedi précédant un dimanche gris... Quelques nuages de moyenne altitude encombrent cependant certains sommets, ce qui m’a fait décider de cet objectif au vu des nébulosités observées sur la route...

Départ vers 16h... Le lac d’Arvoin est bien vert, entouré d’alpages fraîchement renouvelés... Les passages nuageux créent des effets d’éclairage parfois jolis sur les versants herbeux... Aux chalets d’Arvoin, quelques jeunes bouquetins lèchent le salpêtre des vieux murs...

La montée se poursuit, parfois boueuse, et les jambes commencent enfin à chauffer dans la raide montée vers la Calaz... Plus haut, les névés rafaîchissent un peu les pieds...

Au dessus du col de Chaudin, un raide névé se remonte sur une trace existante, mais avec beaucoup de vigilance, car sur 20m la glissade est interdite... Plus guère de problèmes plus haut, malgré l’eau de fonte qui rendait la raide trace boueuse...

Sommet vers 19h... Les nuages s’étaient organisés en nappes qui masquaient beaucoup le soleil, qui transperçait cependant ici et là sur les sommets environnants... L’atmosphère était cependant suffisamment claire pour une belle vue portant assez loin... Et tout au fond au pied du Jura, on aperçoit même le lac de Neuchâtel...

Descente, en profitant par moments de jolis effets "spot" du soleil descendant, éclairant tantôt un sommet, tantôt une vallée, d’une jolie lumière jaune... Le clou du spectacle au dessus du lac d’Arvoin, où un dernier baroud d’honneur du crépuscule illumina l’horizon d’un éphémère rouge vif... Fin de la balade vers 21h30.

Dernière modification : 17 août 2018
Les Cornettes de Bise (2432m) par les chalets de Chevenne

A propos

Auteur de ce topo :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Topo publié le 26 mai 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par giorgioLe 6 août 2014 à 22h22

    magnifiques photos, qui illustrent bien le topo, et du coup donnent envie de la faire , mais plutot printemps ou automne

  • par BernardLe 12 octobre 2014 à 20h52

    Les chaines, qu’on n’a pas vraiment besoin d’utiliser, sont maintenant en parfait état et solidement fixées avec de nouveaux spits : 12 octobre 2014

  • par SebLe 13 juin 2016 à 09h06

    Confirmé au 10 juin 2016 : les chaînes sont ancrées à de belles et solides plaquettes.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !