Les Fiz : col d’Anterne (2257m) col de la Portette (2354m) Tête des Lindars (2560m) le Dérochoir (2246m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
3370m
Durée :
3 jours et plus

Septembre 2016 : boucle de 4 jours dans un décor varié, aux alpages bucoliques du lac d'Anterne, aux cascades de Sales succède l'univers minéral du Désert de Platé et ses lapiaz, puis les schistes sévères du Dérochoir. – Auteur :

Accès

De Passy, gagner le Plateau d’Assy puis Plaine Joux par la D43 et se garer au parking.

Les infos essentielles

  • Carte IGN :TOP25 3530 ET Samoëns Haut-Giffre.
  • Lien IGN Plaine Joux
  • Dénivelé cumulé : 3370m
  • Distance : 52Km environ
  • Difficulté : descente du Dérochoir passages délicats aménagés, à éviter par temps humide, déconseillée aux personnes sujettes au vertige. Dans le doute une corde peut être utile.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

1ier Jour : Plaine de Joux- Refuge A. Wills

  • Dénivelé : 1000m environ
  • Distance : 14Km environ
  • Balisage :
  • Jaune/rouge GR Tour du Pays du Mont Blanc
  • Blanc/rouge GR5 accès Lac d’Anterne
  • Panneaux pour le Petit col d’Anterne

Du parking monter au hameau des Ayères des Pierrières (1628m), suivre le balisage GR de pays puis celui du GR5 jusqu’au lac d’Anterne. Peu après au "croisement du lac" (2096m) partir sur la droite pour rejoindre le Petit col d’Anterne puis le refuge A.Wills.

  • Arrivé au Petit col d’Anterne il est intéressant de poursuivre nord (250m) pour profiter de la vue sur le cirque de Sixt Fer à Cheval)

2ième Jour : Refuge A.Wills-cascades Sauffaz/ Pleureuse-Refuge de Sales-Col de Pelouse

  • Dénivelé : 970m environ
  • Distance : 16Km500 environ
  • Balisage :
  • Blanc /Rouge GR5 puis GR96 variante pour le refuge.
  • Panneau pour le col de Pelouse marquage rouge, Piquet flèche Jaune/vert.

Départ du refuge à la descente, direction nord/est entre prairie et quelques lapiaz puis une petite remontée amène au Collet d’Anterne.

Le sentier balcon s’infléchit peu à peu pour descendre, plus ou moins raide jusqu’à la bifurcation (panneau) Pleureuse et Sauffaz (1450m) on suit à la montée le GR96 jusqu’au Pas de Sales où la montée est plus soutenue, on surplombe la dernière cascade le passage est protégé par une rambarde, puis c’est à plat que l’on rejoint le refuge de Sales.

Col de Pelouse

Possibilité de se délester au refuge avant de monter au col de Pelouse.

Le sentier monte en écharpe, balisé rouge, bascule dans la combe des Fonges une piste se dirige sud/ouest vers le col. Pour le retour rejoindre au fond de la combe, un sentier bien visible du col, avant de reprendre celui de montée.

3ième Jour : Refuge de Sales-Col de Portette-Tête des Lindars-Refuge de Platé

  • Dénivelé : 1020m environ
  • Distance : 12Km environ
  • Balisage  :
  • GR96 variante Blanc/Rouge.
  • Points rouges du refuge au col de la Tête des Lindars.
  • Marques bleues pour la Tête des Lindars et le retour vers le Col du Colonney.
  • GR Blanc/Rouge du col du Colonney au refuge de Platé.

Départ plein sud par une succession d’alpages en plateaux buttant sur de petits "cirques" rocheux amenant au pied du col de Portette.

Du col on rejoint le refuge de Platé par une descente raide.

Au refuge (panneau) suivre plein ouest le sentier qui s’élève par la suite jusqu’à l’arrivée du télésiège des Lindars. Suivre la crête pour parvenir à la Tête des Lindars et au col de Tré l’Épaule.

Parcourir la crête pour rejoindre la Tête de Monthieux et le col du Colonney ; la trace balisée descend à travers le Désert de Platé pour rejoindre le sentier du col de Portette au point 2100m.

Au point 2100 un panneau indique la direction du col du Colonney, pour le confort on a opté pour un délestage des sacs au refuge

  • 4ième Jour : Refuge de Platé-Col de Portette-Passage du Dérochoir-Plaine Joux
  • Dénivelé : 380m environ
  • Distance : 9Km environ
  • Balisage :
  • GR96 Blanc/Rouge
  • Cairn, marques rouges dans le "chaos" rocheux
  • Marques rouges pour la jonction avec les Ayères des Pierrières

Du refuge remonter au col de Portette, à la Portette (2270m) le sentier bifurque vers le Passage du Dérochoir.

Il part à flanc, traverse une zone chaotique de blocs rocheux et après une courte grimpette arrive au passage du Décrochoir (appellation sur IGN).

Même si elle est bien équipée la descente du Dérochoir reste délicate.

Après quelques traversées câblées, quelques passages équipés de barreaux, on reprend pied à l’aide d’une corde.

La traversée d’un défilé permet le retour aux Ayères où l’on retrouve le GR du TMB.

Vidéo Antoine Salvi ->

"Pointes d’ Ayères - 2644 m : Les Fiz" par Salant sur maTVpratique.com

Dernière modification : 23 novembre 2018
Passage du Dérochoir (2220m) - Col de la Portette (2354m) - Chalets de Platé (2032m)

A propos

Auteur de ce topo :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Topo publié le 17 septembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 18 septembre 2016 à 07h44

    Bonjour Galipette,
    Et bien voila 4 journées bien remplies, pittoresques et variées. Belle itinérance. À bientôt.

  • par Le 18 septembre 2016 à 09h17

    Bonjour Galipette.
    Dans les photos de votre 2ème jour, j’aime particulièrement celles du Vallon de Sales (#16, #21) et de la Pointe de Sales dans la montée au Col Pelouse (#17, #19, #20).
    Du coup, je projette de monter un jour au Vallon De sales et au Col Pelouse depuis le Parking du Lignon.
    Mais est-ce que vous voyez des difficultés pour des enfants d’environ 10 ans sur cet itinéraire (notamment le franchissement du Pas de Sales) ?
    Merci d’avance pour votre retour d’expérience.

  • par Le 18 septembre 2016 à 09h37

    Bonjour !
    Je ne connais qu’à partir du croisement mais il n’y a pas de difficultés, la montée, facile, est plus soutenue sous le Pas de Sales qui surplombe la dernière cascade mais le passage est protégé par une rambarde. Seul le passage du Dérochoir justifie le classement "Difficile".
    Merci d’avoir apprécié et bonne rando.

  • par Le 18 septembre 2016 à 10h05

    Merci pour ces précisions.
    Donc ça me semble tout à fait à notre portée. La courte portion initiale de GR5 depuis le Lignon ne m’inquiète pas trop. D’ailleurs BFM a classé son topo du Lignon au Lac d’Anterne en difficulté moyenne.
    Et voilà une idée de plus parmi mes innombrables projets de randonnées alpines !
    D’autant qu’en plus de la beauté du Vallon de Sales, le parcours est émaillé de cascades (ça devrait plaire à ma femme et à mes filles).

  • par Le 18 septembre 2016 à 19h13

    Superbes photos !
    Le Mont Blanc, je l’ai gravi en passant par le Tacul et le Mont Maudit que l’on voit bien sur ta dernière photo... pas sûr que je me risquerai sur cette voie aujourd’hui ! (chute de séracs due au changement climatique)
    Je ne connais pas ce coin, c’est vraiment sympa !

  • par Le 23 septembre 2016 à 11h14

    Joli ! J’aime bien ce massif, en particulier l’automne...

    Depuis la Tête des Lindars, pourquoi ne pas poursuivre à la Tête du Colonney en aller-retour ? La seule difficulté est de descendre de la Tête des Lindars (court passage d’arête plus eérien que difficile, en tout cas moins difficile que le Dérochoir). Compter 1h aller-retour pour offrir un beau point culminant à ce périple, avec un panorama magnifique au dessus d’insondables abîmes...

  • par Le 23 septembre 2016 à 11h39

    Merci ! C’est vrai que la Tête du Colonney était un plus, envisagée un moment on a eu un doute suite à la réflexion d’une personne rencontrée en cours de route. Je pense que l’on reviendra sur le secteur.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !