Les Monolithes de "l’École Buissonnière" (1550m)

Difficulté :
Non renseignée
Dénivelé :
30m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La commune d'Aussois a remarquablement équipé de nombreux sites d’escalade originaux, probablement sous l'impulsion de l’infatigable Patrick Col, président des guides d'Aussois. Les deux "petits" monolithes de cargneule, miniatures de leur grand frère le monolithe de Sardières, cachés au fond d'une magnifique forêt de pins, épicéas et sapins, offrent des voies d'escalade de 25 à 30m, du 5a au 7a, très bien équipées. Une via ferrata parcourt de surcroît les deux canines reliées par un pont de singe assez impressionnant. Tranquillité et profondeur d'une foret dense, escalade fine et originale, un cocktail "aussoyen" comme on les aime !

Accès

Accéder à Aussois, depuis le bas de la Maurienne par Modane (D1006) puis la D215 jusqu’au village.

Poursuivre la D83 direction Sollières-Sardières-Termingnon.

À 1km, sur le plateau de ski nordique, au niveau de la croix 1523m (parking), s’engager à gauche sur la route forestière du Monolithe (tracé de ski de fond l’hiver).

1km plus loin, dans un virage en épingle, sur la gauche, on aperçoit les deux canines cachées derrière de grands épicéas.

Petit espacement pour garer 4 ou 5 voiture max.

On peut marcher depuis la croix, compter 15 à 20mn.

Itinéraire

Les deux monolithes présentent, comme le Monolithe de Sardières, ou le Microlithe, une escalade surprenante de prime abord.
Ce "calcaire" très travaillé, parfois friable, offre une escalade en finesse, sur réglettes, tout en adhérence.

Le rocher de qualité très inégale demande, comme pour ses célèbres voisins, de l’attention.

L’équipement sur broche, les relais équipés permettent une escalade très sûre.

Le parcours de la via ferrata, intelligemment réalisé, permet une cohabitation sans problème et même souvent sympa entre grimpeurs et ferratistes.

Accès :

  • Depuis la croix cote 1523m, suive la route forestière (piste nordique l’hiver) jusqu’au premier virage en épingle.
  • Sur la gauche, une petite vallée encaissée dans une profonde forêt s’enfonce, départ du sentier du tour du Monolithe.
  • On voit alors les deux monolithes de cargneule séparés par une profonde brèche avec les câbles de la via ferrata qui les parcourent.
  • Les voies d’escalade se trouvent plutôt en face et sur les flancs.
  • La via ferrata parcourt les monolithes plutôt sur les flancs nord.

Bibliographie : "Topo Escalade en Maurienne" de Patrick Col, pages 330 et 331.

Cartographie :

Escalade à l’École Buissonière

Parmi les 18 voies que proposent les deux monolithes, quelques-unes ont mes faveurs et c’est avec toujours le même plaisir et la même surprise que je les parcours quand l’occasion m’en est donnée.

Monolithe Ouest :

  • E=MC² : 20m/5a, rocher friable au début, très beau pas en finesse en adhérence au relais intermédiaire.
  • Pythagore : 25m/5c, beau rocher sculpté avec un rétablissement magnifique pour retrouver une belle fissure très fine et esthétique.
    Sortie de droite par un pas déversant superbe, sortie de gauche par un pas de dalle en adhérence.

Monolithe Est :

  • Dumas : 30m/6a, rocher de qualité moyenne, un départ en 5c très fin, passage d’une petite dalle déversante (6a) superbe, suivie d’une dalle en 5b en rocher très moyen, voie aérienne.
  • Prévert : 20m/5b, très belle dalle compacte sur un bon rocher sculpté, tout en adhérence.
Dernière modification : 28 avril 2018
Le Microlithe (1750m)

La carte du topo « Les Monolithes de "l’École Buissonnière" (1550m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Les Monolithes de "l’École Buissonnière" (1550m) »

Vue générale du monolithe ouest. Le monolithe ouest et le pont de singe vu du monolithe E. Traversée du pont de singe entre les deux monolithes. La profonde forêt de résineux dont les monolithes sont la porte d’entrée ! Vue imprenable sur le massif d’Ambin. Survol des monolithes par de drôles d’oiseaux. La pointe de Paumont au fond du vallon. Dans la voie Pythagore, la fissure en 5c. Monolithe est, la voie Pr. Dumas au centre, et la dalle de la voie Prévert.