Les Rochers de Cresta (923m) par Saillans

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
800m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Ce satellite des 3 Becs se remarque à droite lorsqu'on descend la route du Col de la Chaudière versant Saillans après avoir passé le hameau des Auberts. Il s'agit d'une crête dentelée orientée ouest-est et faisant l'effet d'une nageoire dorsale de poisson. L’accès se fait par un long cheminement à couvert et sur un sentier pas toujours facile. Il faudra mettre les mains au final pour quelques pas d'escalade très faciles La vue se révélera intéressante. Ce petit sommet n'est quasiment pas répertorié sauf par les locaux, les autres préférant en général monter aux 3 Becs.

Accès

D93 depuis Valence en passant par Crest.
Ne pas rentrer dans le centre de Saillans et continuer la déviation.
Après la gare SNCF Prendre la D156 en direction du Col de la Chaudière / Les 3 Becs. Se garer à droite après avoir franchi le pont (2 ou 3 places)
Sinon se garer un peu plus bas sur la D93 au niveau du pont sur la Drôme donnant accès au centre de Saillans (il faudra alors rejoindre la D156 à pied grâce à un cheminement sécurisé en bordure de route)

Itinéraire

Carte et chiffres

  • Carte : IGN TOP25 3137 OT Die - Crest
  • Altitude départ : 270m
  • Altitude atteinte : 923m
  • Cotation Suisse  : T2
  • Distance :10 km
  • Dénivelé : 800m

Horaires

  • Départ parking : 10h15
  • Sommet : 12h30 / 13h15
  • Retour Parking : 15h00

Itinéraire

  • (sortie réalisée le 8 novembre 2012)

Du petit parking après le pont prendre la route à gauche (balises triangulaires jaunes numérotées 129) qui longe des maisons. Prendre ensuite une allée sur la gauche dénommée "Le Chemin de Cresta" (toujours en gardant les balises 129 en vue), elle se rétrécit jusqu’à devenir un sentier en légère descente qui longe une propriété sur sa gauche. On arrive alors à un important ruisseau devant théoriquement se franchir par une passerelle. Cette passerelle est déposée au bord du sentier et le ruisseau reste quand même à franchir.

Prendre alors à gauche une petite sente qui longe le ruisseau jusqu’à rejoindre la voie ferrée. On prend à droite et on longe par un cheminement bien tracé et fréquenté la voie ferrée sur une centaine de mètres avant de retrouver le sentier initial qui monte sur la droite.

On monte ensuite dans une pinède assez aérée et toujours en suivant les indications des balises jaunes triangulaires numérotées 129. On arrive à un premier belvédère (Col de Blancheville à 536 m d’altitude) où une trouée dans la végétation permet les premières vues sur Espenel, la vallée de la Drôme et les contreforts sud du Vercors.

On continue à monter sur le sentier qui devient alors moins bien tracé et moins bien balisé. Il évolue maintenant dans un sous bois plus sombre (nombreux buis) jusqu’à un carrefour : Les Moulières où il faut prendre à droite le sentier qui monte d’abord en suivant la croupe plein sud, puis descend légèrement à flanc pour atteindre le second belvédère à 674m (Point coté sur cartes IGN) .

Le sentier descend et contourne par le nord les Rochers de Cresta. La descente devient d’un seul coup très raide et assez ravinée sur une centaine de mètres. Après le passage très raide il faut rester à flanc en gardant une orientation sud-ouest et en suivant le plus possible les balises numérotées 129 (il y en a beaucoup moins sur ce versant). Le sentier remonte par moments et il ne faut surtout pas se laisser tenter par des sentiers descendant trop vers le fond de vallée.

Un peu avant le col d’Espenel une sente moins bien tracée part à droite en remontant (croix jaune) vers une zone déboisée. En continuant sur cette sente on va aboutir au pied des rochers terminaux de Cresta. En suivant la base des rochers vers la droite (au travers des buis) sur une vingtaine de mètres on trouve alors un passage facile où on mettra un peu les mains pour parvenir à la plate-forme sommitale des Rochers de Cresta.

  • Note : Si vous loupez le sentier, il suffit de continuer à descendre et un peu avant le col d’Espenel un large sentier à droite vous conduira au sommet. Cela vous demandera juste un peu de dénivelé supplémentaire.

Pour descendre reprendre le même chemin jusqu’à retrouver un large sentier bien tracé (numéros à la peinture bleue et double traits rouges). En le suivant on arrive rapidement au Col d’Espenel d’où un sentier à droite descend fortement la combe Augier jusqu’à une petite passerelle permettant de franchir la rivière Contècle.

  • Note : La passerelle mentionnée plus haut serait devenue infranchissable et interdite (?). Il convient donc de passer la rivière Contècle à gué.

On retrouve alors la route (D776) de Chastel Arnaud à Saillans. Il n’y a plus qu’à suivre cette belle route à faible circulation et profiter de vues sur les gorges de Saint Moirans et les 3 Becs pour rejoindre le parking du départ.

  • Note : Suite à des commentaires sur cette rando, on peut très bien imaginer de la faire en sens inverse : on démarre par la route pour s’échauffer en vue de la raide combe Augier à remonter, on accéde directement au sentier menant au pied des Rochers de Cresta, et on finit par le chemin décrivant la montée dans le topo en évitant des soucis d’orientation au carrefour des Moulieres. A tester
Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Les Rochers de Cresta (923m) par Saillans »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Les Rochers de Cresta (923m) par Saillans »

Longer la voie ferrée sur 100m Regard arrière. Il n'y a qu'à suivre les flèches. Trouées dans la pinède. On aperçoit enfin le sommet. Petite escalade. Vue vers l'est en montant. Saillans vu du sommet. Vue vers le synclinal de Saoû. Du sommet vers le Vercors. Sommet : vue sur Aurel Sommet : la plate-forme Défilé d'Espenel vu du sommet. Vallée de la Drôme. Arête des rochers de Cresta. Chiffres bleus. Dans le retroviseur. Pont à la fin du sentier de la combe Augier. Pont. Versant sud. Retour par le GR95 GR95 : Gorges de St Moirans. Vue arrière. Automne. Automne. Versant nord.