Les Rochers de Cresta (923m) par Saillans

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
800m
Durée :
demi-journée

Ce satellite des 3 Becs se remarque à droite lorsqu'on descend la route du Col de la Chaudière versant Saillans après avoir passé le hameau des Auberts. Il s'agit d'une crête dentelée orientée ouest-est et faisant l'effet d'une nageoire dorsale de poisson. L’accès se fait par un long cheminement à couvert et sur un sentier pas toujours facile. Il faudra mettre les mains au final pour quelques pas d'escalade très faciles La vue se révélera intéressante. Ce petit sommet n'est quasiment pas répertorié sauf par les locaux, les autres préférant en général monter aux 3 Becs. – Auteur :

Accès

D93 depuis Valence en passant par Crest.
Ne pas rentrer dans le centre de Saillans et continuer la déviation.
Après la gare SNCF Prendre la D156 en direction du Col de la Chaudière / Les 3 Becs. Se garer à droite après avoir franchi le pont (2 ou 3 places)
Sinon se garer un peu plus bas sur la D93 au niveau du pont sur la Drôme donnant accès au centre de Saillans (il faudra alors rejoindre la D156 à pied grâce à un cheminement sécurisé en bordure de route)

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carte et chiffres

  • Carte : IGN TOP25 3137 OT Die - Crest
  • Altitude départ : 270m
  • Altitude atteinte : 923m
  • Cotation Suisse  : T2
  • Distance :10 km
  • Dénivelé : 800m

Horaires

  • Départ parking : 10h15
  • Sommet : 12h30 / 13h15
  • Retour Parking : 15h00

Itinéraire

  • (sortie réalisée le 8 novembre 2012)

Du petit parking après le pont prendre la route à gauche (balises triangulaires jaunes numérotées 129) qui longe des maisons. Prendre ensuite une allée sur la gauche dénommée "Le Chemin de Cresta" (toujours en gardant les balises 129 en vue), elle se rétrécit jusqu’à devenir un sentier en légère descente qui longe une propriété sur sa gauche. On arrive alors à un important ruisseau devant théoriquement se franchir par une passerelle. Cette passerelle est déposée au bord du sentier et le ruisseau reste quand même à franchir.

Prendre alors à gauche une petite sente qui longe le ruisseau jusqu’à rejoindre la voie ferrée. On prend à droite et on longe par un cheminement bien tracé et fréquenté la voie ferrée sur une centaine de mètres avant de retrouver le sentier initial qui monte sur la droite.

On monte ensuite dans une pinède assez aérée et toujours en suivant les indications des balises jaunes triangulaires numérotées 129. On arrive à un premier belvédère (Col de Blancheville à 536 m d’altitude) où une trouée dans la végétation permet les premières vues sur Espenel, la vallée de la Drôme et les contreforts sud du Vercors.

On continue à monter sur le sentier qui devient alors moins bien tracé et moins bien balisé. Il évolue maintenant dans un sous bois plus sombre (nombreux buis) jusqu’à un carrefour : Les Moulières où il faut prendre à droite le sentier qui monte d’abord en suivant la croupe plein sud, puis descend légèrement à flanc pour atteindre le second belvédère à 674m (Point coté sur cartes IGN) .

Le sentier descend et contourne par le nord les Rochers de Cresta. La descente devient d’un seul coup très raide et assez ravinée sur une centaine de mètres. Après le passage très raide il faut rester à flanc en gardant une orientation sud-ouest et en suivant le plus possible les balises numérotées 129 (il y en a beaucoup moins sur ce versant). Le sentier remonte par moments et il ne faut surtout pas se laisser tenter par des sentiers descendant trop vers le fond de vallée.

Un peu avant le col d’Espenel une sente moins bien tracée part à droite en remontant (croix jaune) vers une zone déboisée. En continuant sur cette sente on va aboutir au pied des rochers terminaux de Cresta. En suivant la base des rochers vers la droite (au travers des buis) sur une vingtaine de mètres on trouve alors un passage facile où on mettra un peu les mains pour parvenir à la plate-forme sommitale des Rochers de Cresta.

  • Note : Si vous loupez le sentier, il suffit de continuer à descendre et un peu avant le col d’Espenel un large sentier à droite vous conduira au sommet. Cela vous demandera juste un peu de dénivelé supplémentaire.

Pour descendre reprendre le même chemin jusqu’à retrouver un large sentier bien tracé (numéros à la peinture bleue et double traits rouges). En le suivant on arrive rapidement au Col d’Espenel d’où un sentier à droite descend fortement la combe Augier jusqu’à une petite passerelle permettant de franchir la rivière Contècle.

  • Note : La passerelle mentionnée plus haut serait devenue infranchissable et interdite (?). Il convient donc de passer la rivière Contècle à gué.

On retrouve alors la route (D776) de Chastel Arnaud à Saillans. Il n’y a plus qu’à suivre cette belle route à faible circulation et profiter de vues sur les gorges de Saint Moirans et les 3 Becs pour rejoindre le parking du départ.

  • Note : Suite à des commentaires sur cette rando, on peut très bien imaginer de la faire en sens inverse : on démarre par la route pour s’échauffer en vue de la raide combe Augier à remonter, on accéde directement au sentier menant au pied des Rochers de Cresta, et on finit par le chemin décrivant la montée dans le topo en évitant des soucis d’orientation au carrefour des Moulieres. A tester
Dernière modification : 23 août 2018
Les Trois Becs, Le Veyou (1589m) - Le Signal (1559m) - Roche Courbe (1545m)

A propos

Auteur de ce topo :

L'homme pressé est un homme déjà mort (proverbe Berbère).

Topo publié le 18 novembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 24 mai 2013 à 12h38

    Oups, je viens de jeter un oeil sur ta balade. Une petite erreur de numéro de carte IGN, c’est sur la 3137 OT DIE.CREST en bas de carte qu’il faut chercher. Sur la 3138 OT il n’y en a qu’une toute petite partie (qui est également sur la 3137 OT. J’ai modifié sur ton topo.

  • par Le 24 mai 2013 à 13h31

    Pas de soucis !
    A force de tout avoir en numérique, on en oublie les jonctions des cartes papier.
    A+

  • par AnitaLe 7 juillet 2015 à 16h09

    nous avons fait cette randonnée samedi 4 juillet 2015. Elle est superbe ! Cependant, certains tronçons sont délicats. Voici l mise jour issue du terrain que nous proposons.
    paragraphe 1 : " prendre ensuite une allée sur la gauche" , elle s’appelle " le chemin de Cresta". Ce n’est qu’à partir de la fin, lorsqu’elle devient sentier, qu’on trouve les balises jaunes 129.
    Paragraphe 4 : après le carrefour des Moulieres, le tracé est illisible sur le terrain, 200 mètres environ après ce carrefour. Nous avons descendu légèrement, environ, 3 mètres, à flanc de coteau, dans la même direction, pour retrouver le sentier et le balisage triangle jaune 129.
    Paragraphe 5 : nous n’avons trouvé aucun sentier qui descend vers le fond de la vallée et c’est sans difficulté que nous avons suivi le sentier balisé de ci de là triangle jaune 129
    paragraphe 6 : " une sente moins bien tracée part à droite en remontant ( croix jaune)" : cette sente est complètement impraticable du fait de la végétation . Nous avons donc continué comme indiqué dans la "note" jusqu’à un embranchement avec un chemin fléché de 2 traits rouge + les triangles jaunes 129. Nous avons alors pris à droite un sentier très raide, balisé 2 traits rouge + triangle jaune 129, qui grimpe à travers la végétation jusqu’au pied des rochers de Cresta. Il faut ensuite prendre à droite au pied de la falaise et commencer l’escalade du passage. Le retour se fait par le même chemin.
    paragraphe 7 : "descendre fortement la combe Augier jusqu’à une petite passerelle" : la passerelle est impraticable et interdite. il convient désormais de traverser la rivière Contècle à gué.

  • par sudgrimpeurLe 5 septembre 2015 à 21h23

    Info pratique : la montée vers la combe Augier jusqu’u col , par le côté Gorges de St Moirans versant O ,est plutôt à éviter !! très raide par ce versant , pas de lacets, pleine pente ,montée sur un côté de ravin ...très difficile ou à vous dégoûter de la rando..ou presque

  • par Le 25 septembre 2015 à 11h52

    Merci pour les retours,
    @ Anita
    J’ai fait deux modifications dans le topo :
    elles concernent l’allée dénommée "Chemin de Cresta" et la non présence de la passerelle.
    Pour la montée au pied des rochers, l’itinéraire principal mentionné sert juste à éviter un peu de dénivelé et si l’on veut rester en sentier on va jusqu’au point mentionné sur la note.
    Pour le carrefour des Moulieres, il faut admettre que la rando (classée moyenne et T2)demande aussi un peu de recherche et d’orientation. Lorsque je l’ai faite j’avais un topo succinct de 10 lignes dégotté sur un blog local, une carte et un GPS sur Smartphone (que j’utilise lorsque j’ai un doute).
    Les topos (rédigés gratuitement je le rappelle) est là pour faciliter une découverte d’itinéraire, mais il ne doit pas, à mon sens, mâcher le travail et vouloir atteindre la perfection (sinon il faut se tourner vers le commerce).
    Pour info j’utilise Sitytrail couplé à un GPS de smartphone, ça coute 25€ par an pour télécharger à l’avance toutes les cartes IGN dont on peut avoir besoin.
    Le GPS m’a souvent rendu service pour des problèmes mineurs d’orientation, je l’avoue. Pourquoi s’en priver en sachant que presque tout le monde a un smartphone avec GPS à notre époque.

    @ sudgrimpeur
    Alors là je ne comprends pas !
    Tes paroles ont du dépasser ta pensée ...
    Tu montes à Rochecourbe par Picourére en 50 minutes, tu descends en 25 minutes et la descente dans la combe (certes casse cuisses) te dégouterait de la rando. Il y a quantité d’itinéraires avec des pentes fortes (même sur des GR) qu’il va falloir éviter alors.
    Certes si tu cours c’est moins marrant, mais ce n’est plus de la rando à ce compte là, ça devient du trail.

    Mais ta remarque me fait toucher du doigt le fait que l’on peut très bien imaginer cette boucle dans l’autre sens :
    On commence par la route pour s’échauffer en vue de la très raide combe à remonter, ensuite pas de problèmes pour retrouver l’accès aux rochers de Cresta, et cela semble effectivement plus évident pour l’orientation de revenir par le chemin que j’ai emprunté à la montée.

    Cordialement.

  • par SudgrimpeurLe 11 novembre à 15h18

    Pas d’accord avec Jonny

  • par SudgrimpeurLe 11 novembre à 15h19

    La montée à cresta, est une des plus difficile montée de la Drôme tout simplement

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !