Les Rochers de la Couarra (Antécime ouest, 2453m), par le refuge de Folly

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1620m
Durée :
1 jour

Une petite crête typique du Haut-Giffre, entourée d'une mer de lapiaz... À l'ombre de sommets plus élevés, cette montagne est souvent ignorée. C'est cependant un superbe but de randonnée, plus accessible que les sommets voisins, où le paysage ne démérite pas. – Auteur :

Accès

Samoëns - Route des Allamands, départ au parking du Crêt (été) ou du Pied du Crêt (hiver).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Altitude départ : 830m (Pied du Crêt), 1000m (Crêt)
  • Altitude sommet : 2453m
  • Durée : 7h
  • Carte : IGN TOP25 3530 ET Samoëns - Haut-Giffre.

Période

Praticable en conditions estivales, par bonne visibilité (passages hors-sentier). Également praticable en conditions hivernales à skis ou avec des raquettes. Peu exposé aux avalanches si on choisit judicieusement l’itinéraire. Le parcours de la crête sommitale requiert de bonnes conditions de neige (crampons souhaitables pour la sécurité). On s’assurera que l’enneigement est suffisant au-dessus de 2000m pour gaver les éventuelles crevasses de lapiaz.

Difficulté

La principale difficulté est liée à la longueur de l’itinéraire, étant donné un départ assez bas. On se trouve en général sur bon sentier jusqu’au plateau précédant le lac des Chambres. Au-delà, le parcours est à vue hors sentier, mais sans difficultés notables par bonne visibilité. Le parcours sur la crête sommitale est facile mais assez exposé (pentes raides sur les deux versants). L’hiver, la crête requiert de bonnes conditions de neige, et pourra être parcourue à pied, en crampons.

Itinéraire

Du Pied du Crêt, prendre la piste descendant un peu vers l’est, puis remontant en lacets dans le vallon. Du Crêt, prendre le sentier vers le sud en direction des chalets, puis vers l’est en traversée à travers un dévers rocheux (dalles du Tuet). Quelques passages faciles mais exposés protégés par des chaînes. La traversée se poursuit horizontalement en forêt pour rejoindre la piste.

Poursuivre la piste qui traverse le torrent pour monter en direction du refuge de Folly. Au-delà, bifurquer sur le sentier en direction du lac des Chambres.

Au replat précédent le lac des Chambres, quitter le sentier pour remonter à vue vers le nord-ouest en direction du début de la crête, par un terrain herbeux puis lapiazeux. La crête rejointe, il n’y a plus qu’à la suivre pour atteindre le dernier point haut précédant une brèche rocheuse délicate. Peu de place au sommet, mais on profite d’une vue incomparable sur les sommets avoisinants séparés par un océan de lapiaz sur les deux versants.

Le retour se fait par le même itinéraire.

Le refuge de Folly est un excellent relais pour étaler cette randonnée sur deux jours, et en profiter pour explorer d’autres sommets de ce lieu magnifique.

Détail de la sortie du 22 mars 2016

Mon projet initial était l’ascension de la Pointe Rousse des Chambres. Mais un départ trop tardif (13h), une température trop printanière et une neige trop ramollie auront eu raison de mes ambitions... Après une montée rapide mais fatigante au refuge de Folly, les raquettes s’enfoncent un peu trop dans la neige, vidant les réserves d’énergie... C’est le problème des sorties en neige printanière : difficile de les faire aux horaires propices aux couchers de soleil...

16h30, un petit casse-croûte pour reprendre des forces près du gouffre Jean-Bernard... Il est trop tard pour continuer vers la Pointe Rousse. Le col des Chambres ? Les pentes raides dominant le vallon ont bien chauffé, et il y a des risques de coulées... D’ailleurs, on entend régulièrement ces coulées descendre ici et là dans un bruit d’orage plus ou moins éloigné... Continuons donc la montée vers les Rochers de la Couarra, histoire d’atteindre un point suffisamment haut pour passer au-dessus de la limite des épaisses brumes surmontées de quelques nuées qui jusqu’à présent occultent le paysage lointain...

On rejoint la crête sans difficultés. Il n’y a plus qu’à la remonter. Ce n’est pas tracé, la neige est un peu molle pour être montée en crampons, mais suffisamment ferme pour faire une trace avec mes raquettes bien cramponnées. Parcours esthétique, ambiance "Stairway to Heaven"...

18h, on bute sur une brèche rocheuse trop délicate, ce sera donc le sommet pour cette journée, seuls chamois et bouquetins sont autorisés à poursuivre... On s’assoit pour profiter de la vue magnifique dans les couleurs se réchauffant, juste au-dessus des brumes et des nuées sur lesquelles descend le soleil...

18h30, descente... On attendra à l’extrémité ouest de la crête le coucher de soleil, pour profiter des couleurs avant de plonger dans la brume. 19h, on reprend la descente, rapide dans une neige excellente si on choisit bien l’orientation des dévers dans lesquels on fait la trace...

La nuit tombe sur la piste descendant du refuge de Folly. Mais la frontale est à peine nécessaire, avec la clarté du ciel de pleine lune... Fin de la balade vers 20h30.

Dernière modification : 16 mai 2018
La Pointe Rousse des Chambres (2660m), par la Vogealle et le col des Chambres

A propos

Auteur de ce topo :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Topo publié le 23 mars 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 24 mars 2016 à 07h17

    beau décors et belle ambiance !

  • par Le 24 mars 2016 à 11h00

    J’avais vraiment hésité à sortir ce jour là, au vu de la brume tellement épaisse... De la vallée, on ne voyait quasiment aucune montagne... Mais finalement, cela valait vraiment le coup !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !