Abonnez-vous à notre newsletter !

Les Yeux de l’Obiou - Salle des Zob’Serveurs

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
750m
Durée :
1 jour

Dans le ventre de l'Obiou ou plutôt dans ses yeux ! C'est l'occasion d'observer sans être observé. Un itinéraire spectaculaire qui marque à coup sûr les esprits de celui qui le parcourt. L'itinéraire d'origine relève de la spéléologie. Il nécessite 400m de contorsion dans des boyaux peu confortables. Voici une manière plus rapide, plus facile et moins claustrophobique de visiter cette cavité hors-norme. – Auteurs : et

Accès

De Corps sur la N 85 , prendre la route qui va franchir le Drac à proximité du barrage du Sautet. Se diriger vers Pellafol par la D 537. Prendre à droite la D 66A qui traverse les Payas. Après la sortie du village, une petite pancarte en bois, indique le col des Faïsses et l’Obiou. La route devient une piste qui se divise, prendre celle de droite qui monte au col de la Samblue, puis au parking des Baumes.

Précisions sur la difficulté

  • Cotation globale PD-.
  • Gradins raides pour monter au Petit Endroit.
  • Escalade de quelques pas de (III) + descente très exposée après l’écaille en début de voie + gradins en (II) pour rejoindre la vire des Yeux :
    • En 2019, tout l’itinéraire exposé était équipé de cordes fixes, ce qui facilite grandement le parcours. Partir dans l’idée qu’il n’y a pas de cordes fixes afin d’éviter une mauvaise surprise.
  • Descente en A/R à ne pas sous-estimer si il n’y a pas de cordes fixes.
  • Descente par les rappels ( 47m + 35/40m + 20/25m). Certaines portions des rappels sont en "fil d’araignée".

Les infos essentielles

  • Carte IGN : top 25 : 3337OT Dévoluy Obiou Pic de Bure
  • Altitude minimale : 1562m
  • Altitude maximale : environ 2290m
  • Distance : environ 9km
  • Horaires : comptez entre 5h30 et 6h30
  • Balisage : Trait rouge sur le début de la voie normale de l’Obiou puis hors sentier.
  • Matériel :
    • Casque, baudrier, longe, quelques dégaines, de quoi relier les relais en cas d’usure de la corde en place.
    • Cordes 2x20m si A/R, 2x50m si descente par les rappels.
    • Lampe frontale inutile sauf en cas d’une très courte visite des profondeurs de la cavité.
  • Equipement en place :
    • Quelques spits dans les passages exposés.
    • Cordes fixes, attention à leurs dégradations (chutes de pierres).
    • Relais pas forcément chaîné.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Approche

Du parking jusqu’à 2065m environ (quelques mètres au-dessus de l’épingle à gauche dans le début de l’attaque raide de la voie normale) suivre l’itinéraire classique de l’Obiou.

La trace qui traverse le pierrier du Pré Perdu sous les Yeux est visible de loin. Il y a un cairn peu visible à son départ.

Une fois le pierrier traversé, on se retrouve au pied de la falaise. Monter logiquement les gradins parfois raides qui montent au Petit Endroit.

De là, remonter un court pierrier vers le sud-est puis quelques gradins main gauche. L’écaille caractéristique du début de la voie forme un couloir suspendu et elle est bien visible une fois que l’on butte sur la paroi.

La voie vers les Yeux

Le premier pas pour prendre pied dans le couloir de l’écaille est très exposé. La suite jusqu’au relais n’est pas difficile.

La descente d’une quinzaine de mètres qui suit est exposée également. Si des cordes fixes sont en place et en état correct, descendre en se longeant. Sinon, tirer un rappel dans le cas d’une descente par les grands rappels. Si descente en A/R, laisser une corde fixe pour pouvoir remonter après.

Faire une courte traversée horizontale puis remonter les raides gradins dévoluard (II) jusqu’à la vire des yeux.

Pénétrer dans la salle des Zob’Serveurs par l’œil de gauche. La cavité est très spacieuse et peut s’explorer plus en profondeur sans avoir à se baisser.

Descente

  • En A/R : prudence à la descente des gradins (II), il y a un béquet en haut (+ spit) pour un éventuel rappel. S’aider de la corde laissée à l’aller pour rejoindre le couloir de l’écaille. Descendre le couloir en rappel.
  • Par les grands rappels :
    • 1er rappel de 47m au niveau de l’œil de droite. Le final de ce rappel en fil d’araignée est très impressionnant. Lorsque la longueur de corde est épuisée, on a pied sur une "terrasse". Traverser 5 mètres à gauche (en regardant la falaise) pour trouver le relais suivant.
    • 2ème rappel de 35/40m droit dans la falaise, un final de moins de 10m en fil d’araignée également est présent. Le relais est tout de suite visible sur la terrasse, légèrement à gauche (en regardant la falaise).
    • 3ème rappel de 20/25m, très court et direct, il rejoint le pierrier sous la voie Paul Arthaud.
    • Une fois au sol, ne pas descendre le couloir très raide. Traverser directement vers une croupe herbeuse où il sera plus confortable de se déséquiper.
    • Descendre le pierrier pour retrouver la trace prise à l’aller.

Vidéo

Dernière modification : 24 juillet 2019
Grande Tête de l’Obiou (2789m), par la voie normale de la Vire de la Cravate

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteurs de ce topo : ,

Crédits : Livre : Les plus belles randonnées Trièves Dévoluy de Pascal Sombardier. ***** Le blog de Pascal Sombardier, riches en informations : http://www.pascal-sombardier.com/2018/02/les-yeux-de-l-obiou.html ***** Dyn's remercie grandement Mick pour cette escapade de folie !

Randonnée réalisée le 23 juillet

Topo publié le 24 juillet

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (7).
  • par Le 24 juillet à 17h54

    Un topo où on en prend plein les yeux.
    A propos d’yeux : l’oeil de droite c’est l’oeil gauche me semble-t-il. A l’intérieur c’est contraire.

  • par Le 24 juillet à 18h09

    Oui Alain, cette réflexion je me la suis faite plusieurs fois. On a "copié" ce qui était déjà publié en topo livre ou pdf même si ce n’est pas logique. Je vais voir si c’est modifiable, après tout, autant ne pas défigurer l’Obiou ! Il est si beau.

  • par Le 24 juillet à 22h53

    La prochaine fois que j’irai dans le secteur, je ne manquerai pas de lui dire... t’as de beaux yeux tu sais !

  • par Le 25 juillet à 11h23

    Vraiment excellent !
    A+
    Patrick

  • par Le 26 juillet à 08h16

    Impressionnant et splendide, bravo à la petite équipe de guerriers

  • par Le 4 août à 10h50

    Magnifique, comme d’habitude !
    Par contre, lorsque l’on fait une recherche sur la carte des randonnées, celle-ci n’apparaît pas ... Problème technique ?

  • par Le 4 août à 17h37

    Surement un soucis technique oui, tout est bon en interne pour la rédaction du topo. Après quand on zoom, il y a 3 randos au niveau du sommet de l’Obiou et on ne peut pas voir le détails. Mais la géolocalisation que j’ai pointée n’est pas au niveau du sommet. Tout dépend du périmètre de sensibilité du site pour cette carte des randos.

  • par Le 4 août à 17h58

    Bonjour
    Pour qu’une rando apparaisse sur la carte, il faut une mise à jour.
    Ce n’est donc pas instantané.
    Patience...

  • par Le 4 août à 18h40

    D’accord, merci pour l’info BA !
    Mick, en fait j’ai remarqué sur la carte des randos que seul le fond "Openstreetmap" permet de zoomer au maximum et ainsi distinguer toutes les randonnées (c’est le cas pour les 3 randos dont le repère est le sommet de l’Obiou). En effet, en passant en "Opentopomap" (celle que je préfère perso), on ne peut pas zoomer autant et certains points (comme les 3 précédents) ne peuvent pas être détaillés ...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !