Les marais de Bourget-en-Huile et du Pontet

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
150m
Durée :
demi-journée

Sentier aménagé tout au long des marais traversés par la rivière le Gelon. – Auteur :

Accès

De la Rochette, rejoindre Bourget-en-Huile par la D 207.
Se garer sur le parking de l’église.


Coordonnées :

  • 45.4846 N
  • 006.20595 E

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte IGN : TOP25 n° 3433 OT Allevard – Belledonne nord
  • Altitude de départ : 830m
  • Altitude minimum : 820m
  • Altitude maximum : 910m
  • Dénivelée : 150m
  • Distance : 7 km
  • Parcours sur fond de carte :
    — en bleu, à l’aller
    — en jaune, au retour
  • Balisage :
    — panneaux et marques jaunes sur fond vert
    — le parcours emprunte le « sentier des chevaliers de l’Hüille ».
    — le tracé n’est pas cartographié par l’IGN.
  • Site : Le sentier des chevaliers de l’Hüille.
  • Remarque : prévoir des chaussures adaptées à un terrain parfois humide.

ALLER

De l’église, descendre sur 150 mètres (nord-est vers le terrain de tennis) vers la D 207.

Traverser la D 207, le sentier bien balisé, avec plusieurs aménagements, longe la route et se dirige vers le Gelon.

Il traverse la zone humide de Bourget-en-Huile, puis la forêt en rive gauche du Gelon, franchit la rivière sur une passerelle et arrive à proximité de l’église du Pontet.

Suivre à droite le chemin et le balisage vers le marais du Pontet et les passerelles dans les roseaux.

RETOUR

Revenir sur ses pas et poursuivre vers les Lamberts.

Le balisage nous emmène ensuite vers les hameaux de la Côte et les Amiers.

À travers les prairies, le sentier rejoint ensuite la D 207.

Rejoindre l’église sur la colline.

Dernière modification : 16 mai 2018
Col de Champ-Laurent par le Pic de l’Huile

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 14 juin 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 15 juin 2016 à 00h44

    A noter le mot "huile" actuel dérive des mots anciens hille ou hüille = aiguille, référence au nom primitif de la région de l’aiguille fortifiée et de sa montagne qui se termine en pointe sur La Rochette.
    (sorry, je n’ai pas noté ma source ; si quelqu’un la retrouve ...).

  • par Le 15 juin 2016 à 15h06

    Bonjour,

    cette explication est donnée ainsi dans le livre d’Adolphe GROS, Dictionnaire étymologique des noms de lieu de la Savoie, 1994, Éditions La Fontaine de Siloé, 516 p., pp.481-482

    Stan

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !