Mare e Monti Nord (Galéria - Cargèse)

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
5900m
Durée :
3 jours et plus
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un trek d'une semaine entre mer et montagne dans des paysages grandioses beaucoup moins fréquentés que le GR20 mais aussi plus accessibles. On démarre cette rando de Galéria pour arriver à Cargèse en passant par la perle de l’île : Girolata. Une Corse authentique et un trek parfait pour découvrir l’île sous tous ses aspects.

Accès

Lyon-Calvi en avion (escale à Nice), puis taxi collectif jusqu’à Galéria.

Itinéraire

CARNET DE ROUTE

Les indispensables

  • Carte IGN : TOP25 4149 OT Calvi - Cirque de Bonifatu
  • Carte IGN : TOP25 4150 OT Porto - Calanches de Piana
  • Carte IGN : TOP25 4151 OT Vico - Cargèse - Golfe de Sagone
  • Site de l’IGN : Galéria - Girolata - Serierra - Ota - Marignana - Refuge E Case - Cargèse
  • Tracé "Mare e Monti" très bien indiqué tout au long du parcours.
  • Réservations des gites.
  • Prévoir 2 litres d’eau par personne pour chaque étape.

DESCRIPTIF

Jour 1 : Lyon - Galéria

  • Gite d’étape : "L’étape marine" 20245 Galéria, Tel : 04.95.62.00.46 (situé en dehors du village à 1km mais au départ du tracé).

Un vol au dessus des Alpes de toute beauté avec une escale à Nice pour reprendre un autre avion pour Calvi. De là, un taxi collectif (nous étions 8) nous embarque pour Galéria, point de départ du trek.

A l’arrivée, plage et baignade dans une eau encore à 24°C (début octobre !) sur la plage de galets de Galéria !

Jour 2 : Galéria - Girolata

  • Gite d’étape : "Le Cormoran Voyageur" 20147 Girolata, Tel : 04.95.20.15.55 (bon accueil).
  • Distance : 12,4km
  • Dénivelé positif : 840m
  • Dénivelé négatif : 850m
  • Durée : 5 heures

Nous attaquons à la fraîche par la remontée d’un long vallon (le Rau de Tavulaghiu) pendant près de 2h30, traversant la forêt du Fango (vue sur le golfe de Galéria magnifique) pour déboucher sur une crête (Punta di Literniccia, altitude 778m) où nous attend un magnifique chêne à l’ombre plus qu’appréciable et qui incite à la pause !

De cet endroit, la vue est magique sur le Golfe de Girolata mais aussi sur les montagnes qui nous entourent.

Nous redescendons par un enchaînement de crêtes pour arriver en début d’après-midi à Girolata. Le gite est fermé pour cause de sieste... alors après un petit tour au bistrot, nous allons nous baigner dans les criques environnantes. Dure, dure la vie du randonneur Mare e Monti... !!

Bilan de cette journée : une étape pas trop difficile et une des merveilles de Corse... Girolata !

Jour 3 : Girolata - Serierra

  • Gite d’étape : "L’Alivi" 20147 Serriera, Tel : 04.95.10.49.33
  • Distance : 18km
  • Dénivelé positif : 1430m
  • Dénivelé négatif : 1328m
  • Durée : 8 heures

Départ tôt car 2 étapes en une seule totalisant 18km et 1430m dev+. Nous empruntons le chemin du facteur qui longe le littoral sur 2 heures suivant les conseils du gite (variante).

Les vues sont splendides sur le golfe de Girolata, le chemin parfois aérien mais sans difficultés offre une bonne mise en jambe avant d’attaquer les rudes montées qui débutent au niveau de Bocca a Croce !

Après 800m de montée sous un soleil de plomb, nous attaquons la descente vers Curzu, que nous rejoignons vers 12h30 les gourdes vides... Un brave retraité nous les remplit, ce qui nous permet de repartir sereinement !

Après Curzu, pause déjeuner avec petite sieste pour certains ! Histoire de repartir et de finir pas trop crevés ! Nous gagnons Serierra et le gite l’Alivi vers 16h30 contents d’être arrivés ! Le gite se trouve dans une vieille maison de village et le couple qui le tient est charmant. La salle à manger est typique avec son bar fait d’un ancien pressoir d’olives... Une très bonne adresse que je recommande vivement !

Bilan de cette journée : une variante littorale de toute beauté et une entrée dans l’intérieur du pays avec un accueil et repas au gite des plus sympathiques et appréciables après une très longue étape !

Jour 4 : Serierra - Ota

  • Distance : 12km
  • Dénivelé positif : 1200m
  • Dénivelé négatif : 950m
  • Durée : 6h30

Après un départ matinal, le chemin commence par une piste forestière que l’on suit pendant 45 minutes pour attaquer les 850m raides à l’ombre des châtaigniers. En haut sous un châtaigner bicentenaire un panneau indique belvédère du capu san Petru, accessible en 10 minutes.

Le belvédère est impressionnant sur le golfe de Porto et les gorges environnantes. Après une longue séance photo, nous redescendons par un système de gorges qui demande un peu d’attention et nous nous arrêtons pour déjeuner après celles-ci.

Quand soudain, Jacqueline s’aperçoit que sa poche de sac à dos qui contenait tous ses papiers (passeport, billets d’avion, lunettes, argent) bref, tout ce qu’il ne fallait pas perdre était quelque part dans la nature... mais où ?

C’est dans ces cas qu’un téléphone portable peut vous sauver la mise... en effet une partie du groupe un peu en arrière est prévenue et va être vigilant lors de la descente... au bout d’une heure d’angoisse, la bonne nouvelle arrive, tous les papiers ont été retrouvés.

Ouf !! la voilà rassurée et entame sa fin de descente de manière sereine vers l’arrivée au gite de Marie au centre du village. Gite bien situé avec une belle terrasse d’où la vue est très belle sur l’ensemble du village.

Accueil moyen, trop commerçant et peu avenant avec les randonneurs en plus la patronne nous a donné de mauvais renseignements concernant les possibilités de baignade dans la rivière située à moins de 20 minutes du gite ce que nous découvrirons que le lendemain. Donc si vous arrivez tôt, ne pas hésiter à se rendre dans les gorges de la Spélunca pour vous rafraîchir !

Bilan de cette journée : une étape de montagne avec de beaux belvédères.

Jour 5 : Ota - Marignana

  • Gite d’étape : "Ustaria Di A Rota" Paul Ceccaldi, 20141 Marignana, Tel : 04.95.26.21.21
  • Distance : 12km
  • Dénivelé positif : 985m
  • Dénivelé négatif : 612m
  • Durée : 6 heures

Le sentier démarre en descente pour atteindre les gorges de la Spélunca que l’on suit un bon moment (magnifique) (possibilités de baignade) pour remonter durement sur Evisa où nous nous arrêtons boire un coup.

De là, on rentre dans une immense forêt de châtaigniers (Forêt domaniale d’Aitone) où les cochons sauvages attendent les randonneurs et leur casse-croûte !! un bon moment de rires et de détente...

Arrivée au gite vers 16 heures avec une petite frayeur car le gérant du gite (corse typique dans son comportement) nous signifie qu’aucune réservation n’a été faite pour le groupe. Après quelques palabres et un peu d’insistance, cette personne consent enfin à regarder son courrier et trouve notre lettre et son chèque de réservation ... datant de 3 mois en arrière... donc méfiance avec ce gite surtout en pleine période d’affluence...

Le reste s’est bien passé, bon repas, gite spacieux mais déglingué au niveau des sanitaires ! bref on fera avec. Mais le clou de cette fin de journée sera la rencontre avec un vieux berger de 80 ballets que nous avions rencontré dans le village quelques heures auparavant et qui viendra se joindre à nous au moment de l’apéro. Histoires corses et de bergers, conseils pour l’itinéraire du lendemain bref, un bon moment de convivialité avec ce vieil homme plein d’amour, d’humour et de récits...

Des rencontres comme on les aime !

Bilan de cette journée : une des plus belles étapes, ici on entre dans la vraie Corse faite d’histoires et de petits villages perdus.

Jour 6 : Marignana - Refuge E Case

  • Refuge : "E Case" Revinda, 20130 Cargèse, Tel : 04.95.26.48.19 (22 places).
  • Distance : 18km
  • Dénivelé positif : 1100m
  • Dénivelé négatif : 1200m
  • Durée : 8 heures

Pour cette étape, 2 choix possibles, soit par le Mare e Monti, soit par les crêtes, le groupe se sépare en deux chacun évaluant ses capacités à faire les crêtes ou pas (plus exigeantes physiquement avec quelques passages escarpés équipés).

Le parcours des crêtes (plusieurs heures) se révélera de toute beauté et les vues sur le golfe de Porto et Piana sont très très belles (les plus belles vues de la semaine).

La crête est bien équipée dans les passages aériens et il faut être très vigilant pour ne pas louper la bifurcation qui rejoint le Mare e Monti. Pas de chemin seulement quelques kerns à suivre avec attention. Une bonne carte et un GPS sont recommandés !

La descente est longue mais on arrive dans un refuge fort sympathique d’aspect rustique d’où la vue sur le golfe de Cargèse est XXL surtout au coucher du soleil.

Accueil du gardien un peu bourru mais après quelques heures, celui-ci se déride un peu et nous passons finalement un bon moment. Possibilités de douches chaudes sommaires mais douche quand même !

Bilan de cette journée : la plus physique, la plus belle et si l’on prend le chemin de crêtes alors le spectacle est au rendez-vous !

Jour 7 : Refuge E Case - Cargèse

  • Distance : 12,5km
  • Dénivelé positif : 420m
  • Dénivelé négatif : 980m
  • Durée : 4h30

Petite étape pour finir cette semaine, on redescend des montagnes avec de belles vues sur le golfe de Cargèse. Le village est sympa surtout en cette saison (début octobre) et l’on pourra y faire ses courses de produits locaux.

A noter la très belle plage de sable fin située à 30 minutes à pied du village... en descente mais il faudra remonter !! on fêtera cette fin de rando par un resto sur le port !

Jour 8 : Cargèse - Lyon

Le taxi collectif nous ramène jusqu’à Calvi et envol sur Lyon la tête pleine d’images corses et les sacs à dos pleins de saucissons et de jambon... !!

Dernière modification : 16 mai 2018
Rocher des Gozzi (716m) et Punta Pastinaca (814m) par Appietto

La carte du topo « Mare e Monti Nord (Galéria - Cargèse) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours