Maui, Caldeira de l’Haleakalā : de Pu’u’ula’ula à Ka Lu’u o ka ’Ōō

  • Randonnée
  • USA
  • Volcans
Difficulté :
Facile
Dénivelé :
500m
Durée :
demi-journée

Plongée spectaculaire dans la caldeira de l'Haleakalā, le gigantesque volcan bouclier couvrant les deux tiers de l'île de Maui dans l'archipel d'Hawaii. – Auteur :

Accès

L’Haleakalā (ou Hale’a’kalā) couvre la majeure partie de l’île de Maui et se voit de partout ou presque. De Kahalui (aéroport) prendre la route 37 jusqu’à Pukalani puis la Haleakala Highway ou Crater Road (route 378) qui conduit au sommet du volcan à Red Hill - Pu’u’ula’ula (3055m). L’entrée du parc national est payante. Se garer au premier parking près du Haleakalā Visitor Center. Un autre parking se situe plus loin, un peu avant l’observatoire.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Caractéristiques

Courte mais spectaculaire randonnée dans un décor hallucinant.

  • Durée  : 2h (sans les pauses photos)
  • Altitudes  :
    • Parking : 2970m
    • Ka Lu’u o ka ’Ōō : 2540m
    • Pu’u’ula’ula (Red Hill) : 3055m

Attention, même sous les tropiques, il peut faire froid à cette altitude.

Itinéraire

Du parking prendre le chemin d’abord parallèle à la route et qui plonge ensuite dans la caldeira en décrivant de vastes lacets. À la première intersection (2610m), prendre un chemin bien marqué sur la gauche qui se dirige vers le cône volcanique bien visible du Ka Lu’u o ka Ōō et en faire le tour. Beau point de vue sur la Caldeira et l’Océan Pacifique si les nuages le permettent.

Remarquer dans ce décor lunaire la vie qui s’accroche et les plantes que l’on trouve ! Particulièrement impressionnante est l’Haleakalā silversword / Argyroxiphium sandwicense subsp. macrocephalum (ʻāhinahina en langue hawaienne), une astéracée endémique de la caldeira.

Retour par le chemin de montée. Au sommet, ne pas oublier de monter au point culminant Pu’u’ula’ula (3055m) - Red Hill. Panorama hallucinant sur la caldeira, l’Océan avec l’île de Moloka’i toute proche et dans le lointain les deux géants de l’île d’Hawaii, le Mauna Loa (4169m) actif et le Mauna Kea (4205m) endormi, les plus hautes montagnes du monde mesurées depuis leur base océanique.

Notes

Le must à Maui est la traversée intégrale de la Caldeira de l’Haleakalā par le sliding sands trail puis le Kaupō trail ou le Halemau’u trail. Ce sont des entreprises sérieuses, que proposent néanmoins de nombreux professionnels (surtout le Halemau’u trail). Se renseigner auprès du Parc National de l’Haleakalā pour les autorisations et les éventuelles limitations d’accès.

L’entrée au parc national est valable dix jours et vous permettra ensuite d’entreprendre le magnifique tour de l’île par la légendaire route côtière qui mène à Hana.

Dernière modification : 16 mai 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 29 février 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 11 mai 2017 à 17h09

    Bonjour,
    Vous avez eu beaucoup plus de chance que moi, pour avoir été au Haléakala, et de n’avoir pu profiter du paysage du fait d’un brouillard épais.
    Vos photos me permettent de le redécouvrir.

  • par Le 11 mai 2017 à 18h59

    Merci !
    Ha le brouillard ! C’est vrai que c’est assez imprévisible. A Kauai nous étions dans le brouillard en montant à Koke’e State Park et on n’a pas vu la mer ni la côte de Na’Pali depuis le Kalalau Lookout. Impossible également d’apercevoir le sommet de Kawaikini.
    En revanche, nous avons eu beaucoup de chance à Maui où le temps a été exceptionnel et l’ensoleillement permanent et des vues superbes à la fois sur l’Haleakala et le Puu Kukui, sauf peut-être du côté de Hana toujours perdu dans la brume.
    Par contre également en une semaine sur Big Island, nous n’avons pu voir le Mauna Loa et le Mauna Kea sans leur nuage qu’une seule fois ! Autant dire que nous n’avons même pas tenté l’ascension. Un grand regret car c’était LE voyage à Hawai’i et il y a peu de chance qu’on y retourne.

  • par Le 11 mai 2017 à 19h16

    Il est vrai que c’est difficile d’y aller pour le WE !! Mais vous avez pu profiter d’un site exceptionnel.
    j’ai aimé votre photo 7 (Argyroxiphium sandwicense subsp. macrocephalum, astéracée endémique de la Caldeira de l’Haleakala (Maui), je ne l’ai vu qu’avant sa floraison.
    J’avais profité initialement du côté plage à Honolulu et de north coast, mais Maui reste un excellent souvenir car restée sauvage.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !