Merkur (668m), Altes Schloss, Battert (568m) par Nachtigall ‒ Nordschwarzwald

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
634m
Durée :
1 jour

Tranquillité automnale au Altes Schloss et sur la crête rocheuse du Battert, avec cet assez long parcours forestier aux ambiances multicolores (octobre et novembre). Quant au Merkur, libéré de sa fréquentation estivale, ce sommet équipé d'une tour panoramique devient très appréciable. – Auteur :

Accès

  • Au col situé sur la route L78 reliant Baden-Baden à Gernsbach, parking Müllenbild en face de l’auberge Nachtigall (382m).

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : Kompass 872 Baden-Baden - Murgtal 1:25000
  • Tracé OSM : Merkur - Altes Schloss - Battert
  • Altitude de départ : 382m
  • Altitude du point haut : 668m
  • Altitude du point bas : 370m
  • Dénivelé cumulé : 634m
  • Distance : 19,5km
  • Difficulté : aucune

Balisage

  • Losange jaune
  • Cercle orange "Battert Rundweg"
  • Cercle bleu "Ebersteinburg Rundweg"
  • Panneaux directionnels

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

De Müllenbild/Nachtigall au Merkur

Au panneau situé en face du parking Müllenbild/Nachtigall, suivre au nord-nord-ouest le chemin en direction du Mekurgipfel.

On reste à droite à la première bifurcation, sur le Reitweg (borne au sol). Parcourir environ 700 mètres (en ignorant tous les chemins sur la gauche) et surveiller sur la droite du chemin une petite pancarte métallique fixée sur un tronc d’arbre indiquant "Naturfreundehaus Weise Stein".

On suit ce très court sentier (liaison) jusqu’à un panneau (Kohlplättel, 445m), d’où l’on repart au nord-ouest en direction de Bisenwasen (517m).

Bisenwasen est un important carrefour (12 chemins y convergent). Prendre le chemin ascendant dont le départ est orienté nord-nord-ouest. Celui-ci fait la jonction avec la Merkurstrasse et après 2 lacets, on arrive au niveau de l’arrivée du Merkurbergbahn (funiculaire ouvert en 1913).

Outre la tour panoramique (Merkurturm, construite au milieu du XIXème siècle) en accès libre, on trouve à proximité du sommet :

  • un bas-relief du dieu romain Mercure qui a donné un second toponyme à cette montagne du Großer Staufenberg
  • un petit sentier géologique présentant quelques blocs des principales roches rencontrées dans la région : grès bigarré, calcaire du Jurassique (marbre), granite, monzonite - porphyre, gneiss oeillé, rhyolite, etc.

Du Merkur au Battert via Altes Schloss

Quitter le sommet par la Merkurstrasse en ignorant sur la gauche le chemin pris à la montée. Environ 150 mètres après un virage à gauche en épingle, on prend un sentier sur la droite (panneau "Merkur - Station über steilen Fußweg").

Après quelques zigzags, le sentier s’oriente au nord et retrouve la Merkurstrasse peu avant l’arrivée à Wolfsschlucht (route L79a), point bas de la randonnée (altitude 370m).

Franchir la route et partir sur la gauche, jusqu’à l’extrémité d’un parking où l’on trouve le départ de 2 chemins. Prendre celui de droite pour amorcer la montée forestière vers Battert, dans une orientation ouest à nord-ouest.

À un croisement de 6 chemins, continuer en face, nord-ouest. Le chemin devient un sentier et l’on arrive à un panneau indiquant "Unterer Felsenweg".

On suit à l’ouest ce sentier (plat) qui longe la base des falaises de Battert.

  • Optionnel : sur la droite, un petit sentier (Einsiedlerpfad, indiqué sur un rocher) permet une échappée au plus près des falaises, avant de revenir sur le sentier principal. Très chouette mais assez casse-gueule (en jaune sur l’itinéraire).

Après un champ d’éboulis (blockhalde) où réside l’inoffensive coronelle lisse, ignorer un sentier montant sur la droite et continuer plein ouest jusqu’au pied de la façade sud de l’Altes Schloss Hohenbaden.

On contourne le château par la droite afin d’y entrer par l’angle nord-est (entrée secondaire). Ce château ruiné est immense, il faut du temps pour en visiter tous les recoins, sans manquer la vue du haut de la tour et la harpe éolienne fixée dans une ouverture de la grande façade ouest.

Après visite du château, on en ressort par l’angle nord-est et l’on poursuit sur le chemin au nord-est jusqu’au belvédère de Ritterplatte (abri).

S’ensuit une bifurcation, où l’on reste à gauche sur le sentier ascendant. Plus loin, un arbre remarquable (vieux chêne) signale l’entrée sur la crête du Battert.

  • La forêt de Battert est une réserve forestière intégrale (Naturschutzgebiet et Bannwald) gérée par la nature elle-même. Toute forme d’exploitation y est prohibée, d’où sa richesse en vieux arbres et bois mort qui constituent un habitat privilégié pour de nombreuses espèces.

Rapidement, un panneau indique sur la droite le Felsenbrücke, accessible par un superbe petit sentier en boucle. Ce pont en bois est posé au bord des falaises de Battert.

De retour sur le sentier principal, on trouve une nouvelle bifurcation (panneaux). Suivre la direction "Oberer Felsenweg".

Le sentier longe la crête de Battert, avec de nombreuses échappées possibles pour des vues plongeantes sur les falaises et piliers isolés par l’érosion. Rester vigilant surtout lorsque le terrain est humide.

Puis l’on arrive à un point de vue remarquable de la crête, la Bergwachthütte (secours et surveillance) située à l’arrivée des voies d’escalade.

Le sentier reprend une légère descente à l’extrémité est de la crête rocheuse pour fermer la boucle de Battert au niveau du panneau "Unterer Felsenweg" croisé à la montée.

Retour à Müllenbild/Nachtigall

Du panneau "Unterer Felsenweg", descente du versant sud de Battert jusqu’au parking de Wolfsschlucht par le même itinéraire que celui pris à l’aller.

On franchit la route L79a et l’on reprend en face la Merkurstrasse (borne au sol) que l’on suit sans interruption (2,4km) jusqu’au carrefour de Bisenwasen.

Virer alors au sud-sud-ouest sur le Panoramaweg passant à droite de la Bisenwasenhütte (sculpture en bois avec 2 sangliers au bord du chemin).

Sans changer de direction, on continue sur ce chemin très légèrement descendant qui ramène au parking Müllenbild/Nachtigall.

Dernière modification : 22 juin 2018
Burgruine Alt Eberstein, Battert (568m), Altes Schloss par Wolfsschlucht ‒ Nordschwarzwald

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 13 juin 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 20 novembre 2017 à 13h16

    Hallo Alexandre.

    Ça faisait un moment que j’avais le Battert en ligne de mire. C’est chose faite maintenant et pas qu’un peu. J’y suis allé 2 fois ce WE !
    Et j’en suis revenu émerveillé, tout comme ma femme qui s’est jointe à moi dimanche pour la 2ème exploration.
    L’endroit est MAGIQUE et GRANDIOSE. Le Ritterplatte et les plateformes/belvédères qui jalonnent l’Oberer Felsenweg (comme le Felsenbrücke) sont des endroits magnifiques.
    Ces spots sont pleins de charme et offrent des vues à la fois spectaculaires (vers les colonnes de pierre environnantes) et très belles (vers le panorama allant du Merkur au sud-est au Fremersberg au sud-ouest).
    Dimanche, nous avons emprunté l’Einsiedlerpfad. Même si l’Unterer Felsenweg est déjà très beau, ça vaut vraiment le coup. On ressent encore plus la grandeur et la magie des lieux. On y chemine au cœur de ces grandioses châteaux et cathédrales de pierre, de cirque en cirque.
    Et que dire de l’Altes Schloss !!! Je n’ai jamais vu un château à tiroirs comme celui-ci où l’on peut monter ainsi d’étage en étage, quasiment sans fin !

    Je comprends que tu veuilles y revenir continuer à explorer encore et encore. Je ressens exactement la même chose et ma femme aussi.
    D’ailleurs on a hâte que les beaux jours viennent pour y emmener nos filles (10 et 12 ans) qui ne veulent pas tant qu’il fait froid.

    Certes la météo n’était pas extraordinaire. Vent froid et surtout nuages nombreux et soleil assez rare.
    Mais les quelques moments de soleil ont magnifié à merveille ces lieux magiques. D’autant plus en cette période où les arbres parent encore la forêt de mille couleurs à dominantes jaune et orange.
    Samedi, je n’ai eu qu’un coucher de soleil avorté (ce qui était déjà bien). Mais dimanche on a eu un coucher de soleil somptueux, nous offrant une lumière du soir sublime et magique !

    Pour être plus précis (en attendant mes 2 sorties), voilà ce que j’ai fait les 2 jours :
    Samedi :
    - Parking nommé "Battert Felsen Parkplatz" par Google Maps à l’extrémité ouest d’Ebersteinburg.
    - Sommet du Merkur en Aller-retour.
    - Untere Felsenhütte
    - Unterer Felsenweg
    - Altes Schloss
    - Ritterplatte
    - Retour par Unterer Felsenweg au lieu de l’Oberer Felsenweg car il faisait nuit ...

    Dimanche :
    - Parking nommé "Wanderparkplatz Wolfsschlucht" comme dans le topo.
    - Untere Felsenhütte
    - Unterer Felsenweg
    - Altes Schloss
    - Ritterplatte
    - Oberer Felsenweg

    Évidemment le Merkur m’a beaucoup plus aussi. La vue y est très belle à son sommet et au niveau du pont qui enjambe la voie du tram. Et le sommet est très mignon et très bien aménagé.
    Mais c’est quand même moins envoutant que le Battert. Et à cause du vent d’ouest, il y faisait un froid difficile à supporter samedi.
    Ceci dit, j’y retournerai aussi aux beaux jours.

    Et j’ai également bien l’intention d’aller au sommet du Fremersberg un jour.

    Pour l’anecdote, samedi, après le Ritterplatte, le soleil était couché depuis un moment et il faisait vraiment sombre.
    C’est pour ça que je suis redescendu vers l’Unterer Felsenweg au lieu de poursuivre vers l’Oberer Felsenweg (beaucoup plus risqué et sans aucun intérêt sans lumière).
    C’est la 1ère fois que je marchais en forêt avec aussi peu de lumière.
    Au sol, je ne voyais que de vagues nuances de couleurs grâce aux feuilles mortes aux couleurs multiples allant sur une gamme assez claire à assez foncée.
    Impossible de savoir si je marchais sur la terre dure ou de la boue ou des cailloux ...
    Je n’avais pas de frontale mais juste une simple lampe de poche. Elle n’éclairait pas le sol. Mais elle me suffisait à voir la carte pour savoir quel chemin suivant emprunter à chaque intersection.
    Au final, elle a très peu servi en durée mais le peu qu’elle a servi a été d’une aide immense !
    C’est une expérience spéciale qui aide à vous donner plus de confiance.

    Au fait, je ne sais pas si tu connais l’existence du parking nommé "Battert Felsen Parkplatz" par Google Maps à l’extrémité ouest d’Ebersteinburg.
    Mais je pense qu’il a un peu plus de places que le parking du col (Wanderparkplatz Wolfsschlucht) et qu’il doit être moins fréquenté.
    C’est peut-être utile à savoir ...

    ENCORE MERCI BEAUCOUP pour tes 2 topos sur ce Battert et pour l’envie suscitée à juste titre !

    Thierry.

  • par Le 21 novembre 2017 à 20h20

    Hallo Thierry.

    À te lire, le Battert et le Altes Schloss ne t’ont pas laissé indifférent ! Maintenant, tu comprends pourquoi je m’y rends aussi souvent.

    As-tu parcouru le Felsentreppe ? Ce sentier en escalier est très pratique puisqu’il fait la liaison entre le Unterer Felsenweg et le Oberer Felsenweg. Lorsque j’ai emprunté ce sentier en octobre dernier, celui-ci avait été endommagé par la chute d’un arbre de très grande taille.

    Si tu souhaites te rendre au Battert au printemps, n’oublie pas que le Felsenbrücke est fermé les 6 premiers mois de l’année (jusqu’à fin juin).

    La période allant de novembre à février est excellente pour les couchers du soleil au Battert. Les falaises sont en grande partie éclairées jusqu’à ce que le soleil disparaisse derrière le Fremersberg.

  • par Le 21 novembre 2017 à 22h01

    Je suis incapable de te dire si nous avons emprunté le Felsentreppe dimanche (je suis juste sûr que samedi je ne l’ai pas pris).

    Pour la fermeture du Felsenbrücke, je trouve ça dommage que ce soit pour favoriser des corbeaux ou une espèce apparentée. J’aurais préféré que ce soit pour une espèce que j’affectionne plus. ;o) Mais bon. C’est une bonne initiative et ça illustre bien le bon état d’esprit qu’ils ont sur place. Mais même quand il est fermé, entre le château, le site du Ritterplatte et les autres belvédères situés plus loin, ça vaut encore largement le coup d’y aller.

    C’est vrai qu’en ce moment, quand le soleil se couche on a une superbe lumière depuis le château jusqu’au dernier belvédère situé au bord du Oberer Felsenweg.
    Mais si on veut en profiter, il faut juste songer à ne pas traîner ensuite pour rentrer, ou alors il faut être équipé d’une frontale ou d’un éclairage minimal. ;oD

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !