Merveille du Dauphiné : La Fontaine Ardente du Gua

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
540m
Durée :
demi-journée

La Fontaine ardente, au lieu dit « le hameau des Pierres », sur la commune du Gua, offre le phénomène de cracher en permanence des langues de feu. Il s'agit d'une des sept merveilles du Dauphiné. Sa visite est ici intégrée dans une sympathique boucle sur les contreforts du Vercors. La Fontaine Ardente de Meylan étant actuellement inaccessible à la suite d'un glissement de terrain, il s'agit du seul phénomène de ce type observable en France. – Auteur :

Accès

De Grenoble, rejoindre Vif.
Prendre la D8 jusqu’à Saint-Barthélemy.
Se garer sur la place de l’Eglise

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Informations

  • Carte  : TOP 25 3236 OT Villard de Lans
  • Site de l’IGN : La Fontaine Ardente
  • Départ  : Saint-Barthélemy, Le Gua
  • Altitude de départ : 629m
  • Altitude atteinte : 746m
  • Dénivelé cumulé : environ 540m
  • Horaire  : environ 3h de marche
  • Distance  : environ 11km
  • Profil de la randonnée :

JPEG

Difficultés

  • Aucune difficulté technique
  • Bon balisage (jaune), nombreux panneaux

Itinéraire

De l’église, longer la D8 en direction du sud (panneau jaune "Essart-Garin"), sur environ 200m. Quitter la route et effectuer une courte traversée vers l’est jusqu’à atteindre un bon et large sentier. Celui-ci part direction nord/nord est en descente. 2km plus loin, le sentier atteint le pont d’Essart-Garin, sur le torrent de la Gresse.

Ne pas traverser le pont. Prendre la direction ouest puis sud (panneau "Miribel-Lanchâtre"). Le sentier effectue une belle remontée en forêt (300m D+) et serpente en balcon de plus en plus dégagé. Belle vue sur le Vercors. Poursuivre ainsi jusqu’au hameau de Lanchâtre.

À Lanchâtre, retrouver la D8 et la longer vers le nord. Passer les hameaux de l’Achard, de Cassoulet, et quitter la route peu avant le hameau de La Pierre en direction de la fontaine ardente. Descendre environ 1km sur un sentier aménagé afin de découvrir cette flamme permanente, alimentée par les gaz naturels qui fuient de la roche. Le spectacle est saisissant. Située proche d’une rivière, la fontaine ardente voit l’eau qui l’entoure bouillir littéralement.

La Fontaine en action

Remonter jusqu’à la route et atteindre le hameau de La Pierre. Au niveau du panneau et de l’arrêt de bus, quitter la route principale et prendre la petite route qui monte. Après une épingle, prendre le chemin (panneau) vers le nord en direction de Saint Barthelemy. Le sentier file droit à travers les coteaux, puis bifurque brutalement vers l’est pour redescendre vers l’église de Saint-Barthelemy.

Dernière modification : 16 mai 2018
Rocher de l’Eperrimont (1441m) en boucle par le pas de l’Echalier

A propos

Auteur de ce topo :

Installé depuis 2009 en Chartreuse, je ne me lasse de ces découvertes montagnardes qui éblouissent les yeux et remplissent l'âme.

Topo publié le 19 février 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 19 février 2017 à 13h38

    Bonjour Gegers. Je te rappelle ma note du 26/06/2016 à propos de ton topo http://www.altituderando.com/La-Fontaine-Ardente-par-Rochasson?forum=oui, car je ne sais pas à quelle "fontaine" s’adressait le poème, vu que "sur les monts Daufinois" est une localisation pour le moins imprécise.

    • Extrait de : "La Semaine ou Création du Monde" du sievr Christofle de Gamon,

    Par Claude Morillon, Imprimeur de Madame la Duchesse de Montpensier.

    LYON, 1609, avec Privilege du Roy.

    A MONSEIGNEUR,
    MONSEIGNEUR LE DVC DE VANTADOVR
    Pair de France, et Lieutenant general pour le Roy,
    en la Province de Languedoc.

    Ce premier de Septembre, 1608.

    J’ai essayé de respecter la graphie originale, y compris l’orthographe :

    • la "tilda" indique une nasalisation de la voyelle : õ = on, ã = an, ...
    • le signe "ƒ" remplace l’ancien "s" typographique en forme de "f" sans barre
    • le "v" remplace parfois le "u".

    Les lignes qui suivent concernent une "fontaine ardãte d’aupres de Grenoble" d’après une note de l’imprimeur.

    " C’eƒtoit, je croy, la France, ô Bartas, & de fait
    Mainte fontaine y vit, dont j’admire l’effait :
    Maint ƒurgeon qui au bruit de ƒa grande merveille
    Rend la bouche béante, attentive l’aureille,
    L’ame toute ravie, & qui, non emprunté,
    En fait eƒtre noz yeux teƒmoins de verité.

    Sur les monts Daufinois vit une onde enflamée
    Qui ƒouvent des ƒoldats a la meche allumée,
    Qui plus vomiƒt ƒa flame, & plus raviƒt noz yeux,
    Quand l’air bruit enroüé des ruines des Cieux,
    Et plus le Ciel roüillé ƒa froide pluye enuoye,
    Plus la flame ondoyant deƒƒus l’onde flamboye !
    Qu’ores l’Arcadien nous enfle des diƒcours
    Le Francois vantera choƒe plus excellente,
    De ƒa pierre flambante au Temple des Amours,
    Un feu coulant en bas, vne onde en haut volante.

  • par Le 19 février 2017 à 19h20

    En effet Herème, je pense qu’il est là question de la Fontaine du Gua, car elle est semble-t-il l’objet de nombreux écrits, au contraire de la (désormais défunte ?) bien plus discrète fontaine de Rochasson, qui ne crache pas de feu en permanence.

  • par Le 26 février 2017 à 13h34
  • par Le 2 mars 2017 à 09h20

    énorme ! je ne connaissais pas du tout ce phénomène !

  • par Le 9 mars à 23h37

    Bonjour Guillaume,
    Merci pour ce topo qui m’a donné une idée de sortie en ce début mars encore bien enneigé, mais avec une "panne " de raquettes ! Donc maintenant on commence la rando à pieds secs, enfin façon de parler, car les chemins dans les bois sont sacrément boueux ! Joli circuit en tout cas, même si à un moment le sentier est effondré suite à un glissement de terrain.....mais bon, ça passe quand même.
    Je ne suis pas descendue à la Fontaine ardente cette fois.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !