Mont Albergian (3041m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1535m
Durée :
1 jour

Sommet très fréquenté des Italiens offrant un vaste panorama sur les massifs alpins par temps clair, Queyras, Ubaye, Écrins, Cerces, Savoie, Vanoise et Valais suisse. – Auteur :

Accès

De Briançon, passer le col de Montgenèvre et à Cesana Torinese prendre la direction de Sestrière. Traverser la station par la route principale ou Via Pinerolo dans la direction de Bergata Sestrière. Descendre sur Pragelato
et à la fin du village tourner à droite sur la Via Trieste en direction de la Pista Auto et du Mercato.
Stationner soit sur le parking de la place du marché situé à gauche de la route, soit en lisière de forêt après avoir traversé le pont.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours


Monte Albergian par britanicus100

Carnet de route

  • Carte : Fraternali n°2 Alta Valle Susa, Alta Valle Chisone
  • Altitude du départ : 1525m
  • Altitude du sommet : 3041m
  • Distance : 10,2km

Descriptif

De la place du marché, passer le pont du Torrente Chisone puis emprunter le sentier qui monte à droite du tableau d’informations.

Celui-ci s’élève à flanc plein sud dans la rude pente boisée puis vire à gauche avant de rejoindre une intersection.

Remonter le sentier sur la gauche au nord-est.
Après une belle montée la pente s’atténue, le sentier balisé comme un GR avec des marques de peinture rouge-blanc débouche dans les pâturages où il rejoint l’allée de la bergerie.

Remonter sur la droite l’allée jusqu’à la bergerie de Pré Damont.

Puis au carrefour de sentiers situé au-dessus de la bergerie, emprunter le sentier à droite en suivant le balisage rouge-blanc.

Traverser une allée qui ne figure pas sur la carte, progresser vers l’est en suivant bien le balisage rouge-blanc puis après une montée en lacets, rejoindre la croupe ouest du pic.

Remonter la croupe puis par une vire sur la gauche, contourner un rognon rocheux.

Le balisage se faufile dans les blocs avant de rejoindre le flanc droit de l’arête du bastion sommital.
Remonter à vue vers la croix, passer par la petite brèche puis par quelques pas d’escalade très facile, avec l’usage des mains gagner le sommet.

Effectuer le retour en sens inverse par le même itinéraire jusqu’au parking.

Ci-dessus, la vidéo commentée du parcours avec illustration des points de passage.

Bon à savoir. Une liqueur à base de génépi porte le nom du sommet et est fabriquée à Pragelato.

Dernière modification : 16 mai 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Britanicus100

Retraité reconverti à la randonnée après avoir longuement sillonné le Haut Jura à ski. Vous trouverez dans mes contributions un ensemble de parcours réalisés principalement dans le Briançonnais où je réside mais aussi dans le Piémont tout proche ou dans le Queyras. Il m’arrive aussi de randonner dans les autres massifs alpins. Une bonne partie de mes parcours sont accessibles par le plus grand nombre. (...)

Topo publié le 16 août 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 18 août 2016 à 12h11

    Bravo pour toute la série...

  • par Le 18 août 2016 à 17h30

    Bonjour Alain et merci. Ceci dit aucune difficulté, si ce n’est le dénivelé. Je ne sais pas si ça intéresse les Français mais en tout cas pour les Italiens il n’y a aucun doute. Ils étaient très nombreux.
    Ces sommets italiens sont intéressants. Le seul handicap la nebbia.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !