Mont Blanc (4810m) par l’Aiguille du Goûter et l’arête des Bosses

Difficulté
Alpinisme PD
Dénivelé
2500m
Durée
2 jours
Localiser le sommet

Avertissements et Droits d'auteur

Sommet mythique et toit de l'Europe, cette ascension par l'Aiguille du Goûter et l'arête des Bosses est techniquement la plus facile.

Accès

Se rendre au Fayet ou à Saint-Gervais-les-Bains, puis prendre le TMB jusqu’à la gare supérieure du Nid d’Aigle, 2372m. (environ 25 euros aller/retour)

Itinéraire

Hébergement

Refuge du Goûter (3817m), accès en 5h depuis le Nid d’Aigle.

Pour avoir de la place il est impératif de réserver longtemps à l’avance (souvent même lors de l’ouverture des réservations). Le nouveau refuge, plus moderne et plus respectueux des normes environnementales devrait voir le jour en 2012.

A défaut de place, refuge de Tête Rousse à 3167m, le dénivelé est alors beaucoup plus important.

Difficulté

  • 3/PD
  • Accès au refuge du Goûter, dans du terrain mixte (rochers, glaces) parfois équipé de câbles.
  • Traversée exposée du grand couloir.
  • Effets de l’altitude sur 2 jours avec souvent une mauvaise nuit à 3817m et accumulation des efforts.
  • Orientation délicate sur le Dôme du Goûter en cas d’arrivée subite du brouillard ou du mauvais temps.
  • Arête des Bosses parfois assez aérienne.

Matériel

  • Piolet, crampons et corde. Vêtements très chauds (le vent peut faire tomber la température brutalement), frontale et ne pas oublier aussi les lunettes et la crème solaire.
  • Casque.

Cartographie

  • Carte : IGN TOP25 3531ET Saint-Gervais-les-Bains - Massif du Mont Blanc.

Dénivelations

  • 1500m pour le refuge du Goûter
  • 1000m pour le sommet
  • 2500m de descente

Horaires

4 à 5h du refuge au sommet, environ 6h de descente.

Itinéraire

Du Nid d’Aigle, prendre le sentier en direction de Tête Rousse (2h). Remonter le glacier pour rejoindre la rive droite du grand couloir, le traverser à l’aide d’une corde fixe (très exposé aux chutes de pierres) puis remonter l’éperon jusqu’au refuge du Goûter (câbles à la fin).

Le lendemain, du refuge remonter les pentes du Dôme du Goûter, passer le col du Dôme (4237m) et après une courte pente gagner l’abri Vallot (4362m). Continuer ensuite sur la très esthétique arête des Bosses jusqu’au sommet.

Remarque

Faute de place au refuge du Goûter, nous avions dormi à Tête Rousse, jusqu’à 23h30, pour partir à minuit. Nous avions retrouvé les cordées parties à 2h du Goûter pour être finalement au sommet à 7h. La journée est alors très longue mais c’est une alternative si le refuge du Goûter est plein.

>> D’autres randos dans le massif du Mont Blanc

Dernière modification : 20 septembre 2016

Photos « Mont Blanc (4810m) par l’Aiguille du Goûter et l’arête des Bosses »

L'Aiguille du Goûter et le couloir à traverser Aiguille du Goûter Le refuge du Goûter et le «»camping«» Vue sur le sommet L'Arête des Bosses De nouveau l'Arête des Bosses Lever de soleil Lever de soleil 2 Panorama Le Col du Dôme Vue sur l'Aiguille de Tré-la-Tête L'arête vertigineuse de l'Aiguille de Bionassay le Mont Maudit Foule au sommet Séracs L'Aiguille de Tré la Tête et les Dômes de Miage Vers l'Aiguille Verte Le refuge de Tête Rousse et l'Aiguille de Bionnassay Le Mont Blanc des environs de Megève L'itinéraire (approximatif) Le couloir exposé aux chutes de pierre