Mont Cenis - Ambin - Clarée - Mont Thabor - La Vanoise. Raid de 11 jours

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
Non renseigné
Durée :
3 jours et plus
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Randonnée de 11 jours au départ du Mont Cenis, par la Vallée d'Ambin, le col Sommeiller, la vallée de Rochemolles, la vallée de la Clarée, le Mont Thabor, Modane, le Fond d'Aussois, la Pointe de l'Observatoire, Pralognan, le Col de la Vanoise, Entre Deux Eaux, le Plan du Lac (Parc National de la Vanoise)...

Accès

A Lanslevillard (Haute-Maurienne), prendre le col du Mont Cenis, et stationner auprès du lac.

Itinéraire

1er août 2011

  • Soleil
  • Mont Cenis (2051m) - Refuge d’Ambin (2270m) par le Col du Petit Mont Cenis (2183m)
  • 9h

Départ à 8h30 au Lac du Mont Cenis 2051m, le temps est nuageux et frais, nous démarrons gentiment par la route qui mène au refuge du Petit Mont Cenis.

Le temps s’est amélioré et le Soleil est au rendez-vous. Les marmottes se réveillent. Nous arrivons au Col du Petit Mont Cenis (2183m), sur notre droite la Pointe de Bellecombe (2755m), sur notre gauche les Dents d’Ambin (3372m) avec une vue plongeante sur Le Planay, avant d’emprunter le sentier rocailleux qui nous mène au Vallon d’Ambin.

La descente est longue et minutieuse, le sentier étant peu large et escarpé. Arrivés au Plan de la Vie (1864m), où se trouve une ferme d’élevage et une fabrique de fromage de chèvre, nous reprenons le sentier forestier qui longe le torrent, à travers les rhododendrons. Puis dernière petite montée escarpée avant d’apercevoir le refuge d’Ambin (2270m), perché sur son promontoire.

Il est environ 17h, le Soleil se couche, l’accueil du gardien y est chaleureux et l’ambiance du refuge sympathique...

Nuit étoilée et fraîche.

2 août 2011

  • Soleil
  • Refuge d’Ambin (2270m) - Refuge Scarfiotti (1849m) Italie par le Col Sommeiller (3008m)
  • 10h

Lever à 6h, le Soleil se montre timidement. La Pointe de Bellecombe est coiffée de nuages, un petit tour à l’extérieur pour se réveiller et nous rejoignons la salle commune pour un petit déjeuner copieux.

À 7 heures nous nous éloignons du refuge à travers le chemin rocailleux, avec vue sur le glacier de la Pointe Ferrand (3376m) et sur le Col d’Ambin (2861m). Avant de traverser le pont du torrent, pour entamer une montée à travers les espaces herbeux, un dénivelé de 1200m est à effectuer avant d’atteindre le Col Sommeiller (3008m). Au bout de quelques temps de marche, nous découvrons un immense cirque minéral où coule un torrent (2709m).

Ensuite nous entamons une montée le long du glacier Sommeiller, puis c’est la pause déjeuner.

Reprise de l’ascension, pour enfin atteindre le Col Sommeiller et son lac. Quelle vue et quel espace ! Le Soleil brille de plus en plus. Petit moment de répit avant de s’engager pour la descente par une route forestière pierreuse . Ceci se faisant sous un soleil de plomb, avec une vue sur les Alpes italiennes.

Au bout de quelques heures de descente (dénivelé négatif de 1200m) nous apercevons le refuge Scarfiotti (1849m) blotti au pied d’un lac et d’une cascade.

Arrivés au refuge, nous prenons possession de notre couchage et nous nous offrons une bière bien méritée

3 août 2011

  • Soleil
  • Refuge Scarfiotti (1849m) - Gîte le Creux des Souches (1580m) (Névache) par Bardonecchia (Italie)
  • 12h

Réveil à 6h, préparation des sacs et petit déjeuner, ceci afin de partir à 7h, car nous avons décidé de prendre la navette pour Bardonecchia, mais il nous reste 7km à parcourir en 1h30 pour rejoindre le village de Rochemolles.

Nous quittons le refuge sous un ciel gris, nous empruntons le chemin forestier qui serpente dans les alpages, les marmottes commencent à se réveiller.

Petit arrêt pour contempler un troupeau qui se reflète dans le lac de Rochemolles. Le pas s’accélère à travers les champs parsemés de gentianes, nous apercevons le village de Rochemolles (1597m), nous rentrons dans le village sillonné de petites ruelles pavées.

Nous prenons la navette qui va nous conduire au cœur de Bardonecchia., Une autre navette nous conduit à Névache par le col de l’Échelle (1766m).

Arrivés au village de Névache, après 3/4h de route, nous prenons possession de notre chambrée dans un charmant gîte d’étape au cœur du village.

Nous décidons ensuite de faire une petite sieste au bord de la Clarée, puis une petite balade dans le village, une visite de son église, de ses ruelles, avant de prendre un dîner de qualité, servi dans une ancienne étable voûtée.

4 août 2011

  • Soleil
  • Gîte le Creux des Souches (Névache) - Refuge des Drayères (2180m) par la Vallée de la Clarée
  • 7h

Lever à 7h, le ciel est bleu et le Soleil se lève, petite balade au-dessus du village. Petit déjeuner copieux et raffiné.

Départ à 8h, nous prenons la petite navette qui nous mène au refuge de Laval par la petite route sinueuse où nous découvrons les granges et chalets d’alpage en bois du pays.

Nous commençons notre randonnée avec une superbe vue sur la Vallée de la Clarée, tant défendue par Émilie Carles. À notre droite les Muandes et à notre gauche les Cerces. Nous commençons notre montée en traversant le pont du Moutet et longeons ensuite le torrent qui nous mène au Refuge des Drayères (2180m).

Arrivés vers 11h, nous déposons nos sacs à la chambrée et continuons notre marche vers le lac de la Clarée (2459m) à travers chemins rocailleux, zones humides parsemées de linaigrettes et petites mares où grenouilles et têtards grouillent. Nous arrivons enfin au lac de la Clarée, d’un bleu intense, blotti au pied des Rochilles et d’un immense pierrier.

Nous redescendons vers 17h au refuge, repas puis soirée et jeux.

5 août 2011

  • Soleil et orage
  • Refuge des Drayères (2180m) - Refuge du Mont Thabor (2502m) par les cols des Muandes et des Méandes (2828m)
  • 10h30

Lever à 6h, le ciel est très bleu et le Soleil est déjà au rendez-vous.

Petit déjeuner, conseils d’un accompagnateur en montagne sur l’itinéraire à prendre pour le rejoindre la chapelle du Mont Thabor, sans redescendre dans la vallée, mais en prenant les crêtes.

Départ à 7h, nous commençons par une montée abrupte, petit sentier au milieu de la végétation, pour arriver sur un replat où broute un troupeau de vaches "Abondance". Nous longeons le lac Rond et arrivons au lac des Muandes (2580m), nous continuons notre ascension par des pierriers, et pouvons enfin contempler les paysages, et la vue sur les Écrins.

Nous arrivons au Col des Muandes (2828m), nous optons pour le sentier des crêtes (Roche du Chardonnet et Roc de Valmenier), plus escarpé, où chaque pas doit être mesuré, mais quelles vues (la vallée Étroite, les Écrins, le Galibier, la Roche Bernaude), une vue à 360° !

Nous descendons ensuite dans un petit vallon très pierreux, et passons de pierre en pierre à travers les névés. Nous arrivons au replat de la chapelle où nous pique-niquons.

Nous reprenons le sentier de descente vers le refuge, il est 14h. Sentier toujours étroit à l’emplacement d’un ancien glacier, arrivée sur un replat au Col des Méandes indiquant les directions, nous continuons un petit moment à travers des alpages avant de passer sur la partie gauche du Grand Séru, colonne minérale imposante.

Nous reprenons un sentier escarpé et pierreux avant d’arriver au bord d’un lac situé dans le Vallon du Peyron avec vues sur les alpages.

Le temps s’est couvert, l’orage approche, et il nous reste encore 1h de marche, quand tout à coup la grêle s’abat sur nous. Le temps de sortir les pèlerines des sacs, et nous reprenons le chemin, sous le tonnerre et cette grêle.

Le sentier commence à devenir glissant, celui-ci étant déjà étroit. Le refuge nous semble encore loin et nos pas ralentissent par prudence. Je pars en éclaireur, et arrive au croisement du Col de la Vallée Etroite indiquant le refuge.

Je rejoins mes coéquipières et nous commençons l’ascension du chemin abrupt qui mène au refuge, la pluie tombe toujours, et après un dernier effort, nous arrivons à 17h30.

6 août 2011

  • Pluie et Soleil
  • Refuge du Mont Thabor (2502m) - Modane (Maurienne) (1062m) par Valfréjus
  • 9h

Lever à 6h, le temps est toujours couvert et gris. Nous prenons le chemin vers 7h pour redescendre sur Modane (dénivelé de 1440m) où nous devons rejoindre le refuge de l’Orgère.

Nous quittons le refuge et rejoignons le Col de la Vallée Étroite. Nous commençons notre descente par un chemin d’alpage, sur notre gauche vue sur la combe de la Grande Montagne dominée par la Pointe des Sarrazins .

Après 1h de marche nous arrivons au lieu-dit le Lavoir, ancienne place fortifiée transformée en fruitière où nous pouvons trouver Beaufort et sérac.

Nous arrivons à la station de ski de Valfréjus (1548m), nous faisons une pause et allons devoir modifier notre plan de départ. En effet, la météo annonce un dimanche pluvieux, et il serait dommage de randonner par ce temps, aucune vue sur les paysages.

Il reste 9km et environ 500m de dénivelé, nous empruntons les sentiers et y découvrons une charmante chapelle dans la roche : Notre-Dame du Charmaix.

Il est 13h, nous faisons la pause pique-nique et reprenons notre marche entre route et chemin, qui est en fait le chemin de croix montant de Modane à Notre-Dame du Charmaix, nous découvrons enfin une vue sur la vallée de la Maurienne, Modane, sa gare, sa rue principale et ses forts.

Nous arrivons à l’hôtel, où nous allons passer notre journée de repos.

7 août 2011

  • Pluie

Repos à Modane

8 août 2011

  • Brume et Soleil
  • Modane (Maurienne) - Refuge du Fond d’Aussois (2324m) - Parc National de la Vanoise par Aussois
  • 7h

Lever 7h. A 8h30, nous prenons la direction d’Aussois, le temps est couvert et une brume se promène à travers la montagne. Arrivés à Aussois, nous reprenons nos jambes et poussons notre marche jusqu’au refuge de Plan Sec, nous commençons à découvrir Plan d’Amont et Plan d’Aval, la brume est toujours là.

Nous faisons un arrêt au refuge et devinez… vin chaud pour prendre des forces.

Le Soleil commence à se montrer, nous reprenons notre marche, pour rejoindre le Fond d’Aussois, en passant par le refuge de la Fournache, ensuite la vallée du Fond d’Aussois dominée par la Pointe de l’Échelle (3422m).

Petit arrêt devant la chapelle Notre-Dame des Anges pour arriver au refuge vers 16h.

9 août 2011

  • Soleil, neige et froid, Soleil
  • Refuge du Fond d’Aussois (2324m) - Pralognan (1418m) par la Pointe de l’Observatoire (3015m)
  • 11h

Lever à 6h. Conseils du gardien du refuge : il a neigé et gelé en altitude, prudence recommandée à la Pointe de l’Observatoire, notre destination.

Départ à 7h30, le Soleil pointe, les sommets sont coiffés de nuages, nous commençons notre randonnée après un dernier regard sur le refuge et le vallon d’Aussois.

Petits sentiers rocailleux, passages de torrents, une marmotte montre son museau, et début de la montée vers le Col d’Aussois. Au fur et à mesure de notre ascension, les nuages apparaissent, la neige également. Il faut faire très attention car nous traversons un chemin de pierres plates et elles sont verglacées.

Nous voici au Col d’ Aussois (2974m), sur notre gauche la Pointe de l’Observatoire (3015m). La neige est omniprésente, et les nuages jouent à cache-cache, découvrant tantôt la vallée de Pralognan, tantôt les glaciers du Dôme de l’Arpont, tantôt l’Aiguille des Corneillets.

Un petit vent glacé nous caresse, décidant Christine à mettre des chaussettes comme moufles. Nous entamons la descente côté nord, avec prudence, par un chemin abrupt et rocailleux, le sol est enneigé et glissant.

Nous avons un dénivelé négatif de 1500m avant d’arriver à Pralognan. Arrivés sur un replat verdoyant et fleuri, vers 12h, nous décidons de déjeuner .

Nous continuons notre descente à travers prés fleuris et chalets d’alpage, un dernier virage et nous arrivons sur la ferme de Ritort où l’on fabrique directement le fromage (sérac, tomme, Beaufort). Nous rejoignons ensuite la route forestière qui nous conduit à l’auberge de la Motte.

Visite de la petite chapelle, et nous reprenons la route qui va nous faire traverser le hameau des Prioux, et longer le Doron de Chavière, avec vue sur la Pointe du Génépy et son glacier.

Nous arrivons à Pralognan par les bois vers 18h. Nous nous dirigeons vers le centre pour retrouver l’hôtel de la Vallée Blanche.

Spécialités au menu, un petit vin local, et une bonne nuit, nous feront oublier notre fatigue.

10 août 2011

  • Soleil
  • Pralognan (1418m) - Refuge d’Entre Deux Eaux (2250m) - Parc National de la Vanoise par le Col de la Vanoise (2531m)
  • 9h

Lever à 7h. À 8h nous quittons l’hôtel de la Vallée Blanche. Nous traversons le village pour rejoindre le hameau du Barioz, puis celui des Bieux où nous pouvons admirer la fontaine et la chapelle.

Ici commence notre montée vers le hameau des Fontanettes (1844m). Le sentier passe à travers le petit bois de la Glière, l’ascension est lente. Nous bifurquons sur la droite pour prendre un petit chemin à l’ombre, qui s’élève rapidement avant d’arriver au premier refuge, celui des Barmettes (2010m).

Nous contournons le refuge pour suivre le sentier bordé de murets de pierres sèches. Nous décidons de déjeuner à l’écart du sentier entre les chalets d’alpage de la Glière et le torrent, dans un herbage, avec vue sur la vallée de Pralognan, le Mont Bochor (2023m), l’Aiguille du Bochor (2885m) et la Pointe du Creux Noir (3155m), côté est, vue sur la Pointe des Volnets, la Grande Casse (3855m) et la Pointe de la Réchasse (3212m).

Nous arrivons sur un immense pierrier, où se loge le lac des Vaches. Nous traversons celui-ci et empruntons un sentier pierreux et abrupt qui va nous mener au lac du Col de la Vanoise situé au pied de la Grande Casse (3855m).

Le sentier s’élève pour arriver au refuge du Col de la Vanoise (2531m), où nous admirons les marmottes jouant dans l’herbe. Nous reprenons le sentier qui longe le lac Long et le lac Rond, avec vue sur la Pointe Mathews.

Arrivés à la Pyramide, vue sur le Vallon de la Leisse, la Grande Motte (3653m), et avant de commencer la descente par un sentier escarpé, nous apercevons une famille de bouquetins. Nous passerons 1h à les observer et les photographier, les jeunes sautant de rocher en rocher.

Nous traversons le torrent de la Leisse, par le pont de Croë Vie et continuons à travers l’alpage pour arriver au Refuge d’Entre Deux Eaux vers 19h.

Le Soleil se couche, donnant une couleur orangée sur le Grand Roc Noir, la Lune commence également à apparaître.

11 août 2011

  • Soleil
  • Refuge d’Entre Deux Eaux (2250m) - Lanslevillard (Haute Maurienne) (1470m) par Bellecombe et Termignon
  • 7h

Lever 7h, le Soleil est déjà au rendez-vous. À 8h30 nous reprenons le sentier qui descend au torrent de la Rocheure, sur la droite la ferme d’alpage de Catherine Richard, nous traversons le pont et commençons l’ascension d’un sentier qui nous offre une dernière vue sur le refuge, la Pointe Mathews et le Vallon de la Leisse.

Après 1h de marche nous arrivons au refuge du Plan du Lac, avec vue sur la Dent Parrachée, les glaciers de l’Arpont et du Pelve. Nous arrivons au parking de Bellecombe où nous allons prendre la navette qui va nous mener à Termignon.

Conclusion

Ce périple de 11 jours, où nous avons mis à rude épreuve notre corps, nous a permis de nous vider la tête, de rencontrer des gens passionnés par la randonnée, tous différents et de divers horizons. La fatigue se faisait sentir tous les jours, mais après un bon repas et une nuit, nous étions prêts à repartir de plus belle, attendant toujours la journée suivante, pour affronter l’épreuve, la météo, et découvrir de nouveaux paysages.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Mont Cenis - Ambin - Clarée - Mont Thabor - La Vanoise. Raid de 11 jours »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours