Mont Charvin (2409m), en boucle par le lac du Mont Charvin

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1120m
Durée :
1 jour

Le Mont Charvin : côté pile avec les pieds, et côté face avec les mains... Agréable moment détente au bord du lac. Bienvenue sur un magnifique belvédère, dans les "hauts alpages" des Aravis et le royaume des marmottes.

Accès

Entre Ugine et Faverges, prendre direction Col de l’Épine par Marlens (D162).
À la Longeret, prendre à droite vers La Savatte et Mont Charvin.
Poursuivre après la Savatte, jusqu’au bout de la route goudronnée.
Grand parking au lieu-dit Les Sardoches (1380m).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Infos pratiques :

  • Carte IGN  : TOP25 3531 OT Megève - Col des Aravis
  • Site IGN : Mont Charvin
  • Altitude départ : 1380m
  • Altitude sommet : 2409m
  • Altitude lac du Mont Charvin : 2011m
  • Altitude col des Porthets : 2072m
  • Dénivelé cumulé  : 1120m
  • Durée  : 5 à 6h (marche)
  • Balisage  : Panneaux et sentiers bien visibles.
  • Précautions : ATTENTION : L’itinéraire retour de ce topo emprunte une portion de la via ferratta du Mont Charvin.
    Ouverture théorique mi Juin à Octobre, mais souvent différée début Juillet, suivant enneigement. Il est conseillé de se renseigner sur la date d’ouverture de la via, en appelant le chalet-auberge du col de l’Arpettaz (04 79 31 47 91).
    Le jour de cette rando (18/06/15), les câbles sur la dernière partie de la descente en crête ("est" puis "nord", côté lac), étaient déposés, passages exposés sur crêtes, dalles, dièdres...
    En l’état, il sera fortement déconseillé d’emprunter ce secteur, à la descente !
    À déconseiller aux personnes sujettes au vertige et sur terrain humide.

Sortie du 18/06/2015

Montée au Mont Charvin

Au départ du parking les Sardoches (1380m) un panneau indique le Mont Charvin et les Fontanettes, mais on ne passera pas aux Fontanettes, le sentier va arriver à proximité de l’Aulp de Marlens, en passant vers l’alpage de la Praze. Panneau(1490m)
Sentier non indiqué sur les cartes IGN entre la Praze et l’Aulp de Marlens.

Un petit crochet par l’Aulp de Marlens, panneau (1657m), pour trouver la suite du sentier.
On pourrait éviter ce détour, et monter directement dans la combe, mais ce passage "imposé" permet d’éviter de fouler l’herbe fraîche des pâturages... Normal.

Montée par la combe, jusqu’au sommet du Mont Charvin (au passage on croise un panneau Combe du Charvin) . Passages très raides, mais sans difficultés, avec un joli parcours aérien sur le final.

Au sommet, la vue aujourd’hui n’est pas terrible, les brouillards remontants et persistants ne permettront pas le panorama sur les Bauges, Lauzière et Beaufortain... Dommage.
Le Mont Blanc sera quand même visible, ainsi que les Aravis et la Tournette.
Je suis le seul au sommet, et personne en vue... Plutôt rare ici, je pense !

Retour par le lac du Mont Charvin et col des Porthets

Descente direction le lac, par l’arête "est" puis "nord", avec des passages parfois exposés et aériens, sur les deux premières parties des câbles sont présents et facilitent bien la progression.

Sur la partie finale les câbles ne sont plus là (ils sont enroulés au pied d’une falaise), les choses se compliquent un peu... C’est avec beaucoup, beaucoup de prudence que les pieds et les mains cherchent les meilleures prises sur des dalles, dièdres et rochers parfois instables. Un peu galère ce final quand même, car il s’agit du passage le plus difficile, même quand il est "équipé"...

  • Remarques / recommandations :
    Je pense qu’en l’état, il vaut mieux faire la boucle dans l’autre sens, et/ou prendre impérativement une corde (au minimum) pour s’assurer (des ancrages sont présents). Ou retour par le chemin de montée...
    Le problème, c’est uniquement sur la fin du parcours (3ème partie) que les câbles sont déposés. Une fois engagé, il n’est pas facile de rebrousser chemin, si près du but.

Casse-croûte bien mérité au bord du lac, le grand calme, à l’abri du vent, une sieste s’impose...

Une heure plus tard, je rejoins le col des Porthets 2070m (Panneau), pour le retour vers l’Aulp de Marlens et le final en forêt.

Le Mont Charvin, sur le retour, est entièrement dans les nuages.

Belle, très belle balade, mais attention aux passages câblés (et non câblés)... si vous choisissez cet itinéraire...

Mont Charvin et Aravis info

Cette montagne fut nommée à une époque le Grand Carré, puis plus populairement la Montagne d’Ugine...
En savoir plus

Les Aravis : histoire, économie, tourisme...

Remerciements :
A UGO : auteur du topo initial.

Diaporama de la sortie

Dernière modification : 28 juillet 2018
Via Ferrata du Mont Charvin (2409m) par le Golet de la Trouye et le Pas de l’Ours.

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Diaporando (Jicé)

Sommets à perte de vue, grands espaces, belles lumières, faune et flore... La montagne nous offre le décor, à nous d'inventer l'histoire qui va avec... Un passionné qui a trouvé SAVOIE, celle qui mène vers les sommets...

Topo publié le 22 juillet 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (17).
  • par Le 22 juillet 2015 à 08h41

    Bonjour Jicé,

    Pour info, les Renoncules sont en fait des Pulsatilles des Alpes. @+

  • par Le 22 juillet 2015 à 09h06

    Bonjour, mêmes couleurs mais pas tout a fait les mêmes formes, j’étais pas loin...merci Philippe, rectification faite.
    J’essaie de m’améliorer quand même en la matière, mais parfois il y a des "bugs", heureusement que tu es vigilant

    @+

    JC

  • par Le 22 juillet 2015 à 12h30

    Et pour ce qui est de la Saponaire, j’opterais plutôt pour le Silène acaule. Jette un coup d’oeil aux feuilles et tu verras qu’elles sont étroites, ce qui est le cas du Silène (http://www.florealpes.com/fiche_sileneacaule.php) mais pas de la Saponaire (http://www.florealpes.com/fiche_saponairemon.php). @+

  • par Le 22 juillet 2015 à 13h21

    Tu as raison, c’est rectifié (pas évident, la fleur est exactement la même)

    JC

  • par Le 22 juillet 2015 à 13h32

    Toujours un petit coup d’oeil aux feuilles Jicé, ça aide ;-)

  • par RomaLe 26 août 2015 à 11h15

    Pouvez-vous me dire si l’arête est à nouveau équipé de câble depuis le 18/06/15.
    Je désire la faire début septembre avec mon épouse.
    Merci à vous tous.

  • par Le 26 août 2015 à 18h13

    Bonjour Roma, pas d’infos de mon coté et je n’ai pas eu de retour non plus...désolé.

    JC

  • par Le 29 août 2015 à 10h46

    J’y suis passé le 26 août, et tout est en place. En conseil : prendre l’arête à la montée avec baudrier et double longe de via ferrata. Nouveau topo à venir du Charvin en boucle depuis Sous l’aiguille en passant par l’arête et retour par le Sur le Freu. A bientôt !

  • par Le 29 août 2015 à 11h45

    Merci pour l’info, Olivier...

    A+

    JC

  • par Le 4 septembre 2015 à 13h50

    Bonjour, super photos ! Je voudrais y monter bientôt, certainement faire un petit bivouac vers le lac. Est-ce que quelqu’un sait s’il y a de l’eau potable là haut ?

    Bonnes ballades à tous !

  • par Le 5 septembre 2015 à 10h59

    Bonjour Viking, vers le lac pas sur, mais au départ "l’Aulp de Marlens" oui.

    JC

  • par Le 29 septembre 2015 à 19h23

    Bonjour Jicé. Merci ! Finalement on n’a pas campé en haut car la météo était un peu douteuse.. On est monté par le lac, et sur la crete, petite baignade au lac et redescendus pour camper vers le parking en bas. Super ballade, je pense la plus jolie que je n’ai jamais faite !

  • par delguiLe 11 novembre 2015 à 18h15

    Je confirme le post d’OlivierB ( prendre l’arête à la montée ) Attention il manque des lignes de câble(désescalade sportive à la descente).
    J’ai suivi le topo de Jicé.
    La prochaine fois je prends le topo d’OlivierB soit en boucle depuis Sous l’aiguille en passant par l’arête et retour par le Sur le Freu (attention passage délicat) ou plus court remonter au col des Porthets.

    Merci pour le topo.

  • par Bryce38Le 10 juillet 2016 à 21h30

    Boucle effectuée aujourd’hui (10 juillet) dans le sens décrit par le topo. Pas de difficulté particulière dans la montée sinon que c’est raide et très fréquenté par beau temps, mais moins que la Tournette en face.
    Dans l’itinéraire de descente, on peut se passer des premiers câbles qui sont juste là pour rassurer, mais j’étais bien content de les trouver dans la partie finale (dalles rocheuses feuilletées en dévers) ! Les prises sont bonnes mais il faut rester attentif, surtout quand il reste des névés tardifs. Le dernier câble n’étant pas arrimé en bas, au lieu de traverser tout droit vers les queues de cochon, j’ai longé le câble qui pendouillait dans la pente et pris pied dans un petit pierrier qui rejoint rapidement le sentier de crête redescendant vers le lac.
    Ensuite, c’est plus facile et très joli autour du lac.
    La remontée vers le col des Porthets pour faire la boucle demande un peu de concentration sur les traversées de névés mais c’est court et moins raide de ce côté.
    Bilan : une très belle rando à conseiller, terrain sec obligatoire sinon c’est la glissade assurée. Pas forcément besoin d’équipement spécial (mon baudrier et ma longe de via sont restés dans le sac), mais ça peut être utile pour une personne pas trop à l’aise. Un randonneur habitué à faire du R3+ n’aura pas de souci ici.

  • par Bryce38Le 10 juillet 2016 à 22h39

    Boucle effectuée aujourd’hui (10 juillet) dans le sens décrit par le topo. Pas de difficulté particulière dans la montée sinon que c’est raide et très fréquenté par beau temps, mais moins que la Tournette en face.
    Dans l’itinéraire de descente, on peut se passer des premiers câbles qui sont juste là pour rassurer, mais j’étais bien content de les trouver dans la partie finale (dalles rocheuses feuilletées en dévers) ! Les prises sont bonnes mais il faut rester attentif, surtout quand il reste des névés tardifs. Le dernier câble n’étant pas arrimé en bas, au lieu de traverser tout droit vers les queues de cochon, j’ai longé le câble qui pendouillait dans la pente et pris pied dans un petit pierrier qui rejoint rapidement le sentier de crête redescendant vers le lac.
    Ensuite, c’est plus facile et très joli autour du lac.
    La remontée vers le col des Porthets pour faire la boucle demande un peu de concentration sur les traversées de névés mais c’est court et moins raide de ce côté.
    Bilan : une très belle rando à conseiller, terrain sec obligatoire sinon c’est la glissade assurée. Pas forcément besoin d’équipement spécial (mon baudrier et ma longe de via sont restés dans le sac), mais ça peut être utile pour une personne pas trop à l’aise. Un randonneur habitué à faire du R3+ n’aura pas de souci ici.

  • par Le 11 juillet 2016 à 22h47

    Merci Bryce pour ton retour et tes commentaires qui seront surement utiles pour d’autres randonneurs...
    JC

  • par DaphLe 28 juillet 2016 à 18h33

    Bonjour. Nous nous appretons a partir ce weekend en bivouac au lac du Mont Charvin. Vous parlez de nevees, sont elles grandes ? Pensez vous que l’on puisse bivouaquer vers le lac ? Merci d’avance

  • par Le 31 juillet 2016 à 10h45

    Bonjour Daph. Désolé pour cette réponse tardive...
    Il y avait encore des gros névés quand j’y étais mais ils ont bien fondu depuis 3 semaines (voir photo du 28 juillet sur le site refuges.info), le sentier ne devrait plus être encombré.
    C’est tout à fait possible de bivouaquer près du lac (j’ai croisé un couple qui l’ont fait avec leur chien), mais pas tout au bord car peu horizontal. En remontant légèrement vers les ruisseaux il y a du plat, c’est un peu plus proche du sentier mais il y a de l’espace. J’espère que vous avez évité l’orage cette nuit !

  • par pier_yvLe 5 août 2017 à 17h00

    Hello,
    J’ai fait la boucle ce jour (depart a 6h45 du parking des Sardoches). Superbe rando !
    Ca grimpe pas mal tout du long, du coup on arrive assez vite (1h20 environ pour atteindre le sommet).
    Descente vers le lac pas compliquee (les cables sont tout neufs !), mais les dalles sont bien patinees et un peu casse-gueule si mouillees (attendre que le soleil seche tout ca, c’est pas plus mal).
    J’ai enchaine avec le tour de la Gouenne (juste en face du Charvin), histoire de... la sente qui passe cote ouest est un peu foireuse a certains moments et plus de traces sur la crete, il faut tailler son chemin. Dans la descente sur la crete vers le Charvin, une sente est bien plus accessible, elle fait le tour du lac par l’Est, un peu plus bas que le chemin de crete.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !