Mont Clapier (3045m) - Arête Est

Difficulté :
Alpinisme AD
Dénivelé :
1420m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Assurément la plus belle voie d'accès au 3000 le plus méridional des Alpes ! De difficulté modérée, elle offre une ascension sur une arête effilée, raide en excellent rocher, que du bonheur !

Accès

De Nice, remonter la vallée du Var jusqu’à Plan du Var puis direction vallée de la Vésubie (Lantosque/Roquebilière).

Au niveau de Roquebillière, aller au village de Belvédère puis la route de la Gordolasque jusqu’au parking du Countet.

Précisions sur la difficulté

  • Approche assez conséquente : 1200m D+, se ménager au maximum pour garder la lucidité durant l’ascension de l’arête !
  • Cotation : AD (quelques pas de 4 dans le contournement du 3ème gendarme).
  • Engagement : II (approche conséquente et arête de longueur modérée sans isolement particulier)

Les infos essentielles

  • Carte IGN : IGN 3741 OT - Vallée de la Vésubie
  • Altitude minimum : 1690m - Pont du Countet
  • Altitude maximum : 3045m - Mont Clapier
  • Période : de préférence entre mai et octobre.

Itinéraire

Préface

Le Mont Clapier (3045m) est le 3000 le plus méridional de toutes les Alpes !
Une belle liste de voies y sont tracées dans toutes ses faces.
L’arête Est est certainement la plus esthétique et variée des voies !
C’est une arête peu longue, avec une jolie escalade, peu soutenue et qui offre un splendide panorama.

L’ascension

  • Du Pont du Countet au Refuge de Nice

Du Pont du Countet (1690m), prendre le sentier le long du Vallon de la Gordolasque, au bout de 10 minutes on arrive à un croisement avec, à droite, le sentier passant par le Mur des Italiens et, à gauche,un sentier un peu plus direct passant en Rive droite du torrent.

Prendre le sentier de gauche (terrain moins escarpé), car plus rapide. Il s’élève par une pente douce en lacets, puis se faufile entre les grandes dalles inclinées du verrou. Un petit passage sur une dalle de 10m en diagonale est très facile.

On atteint rapidement le 1er replat (2000m environ). Suivre le sentier qui prend maintenant un grand couloir de 100m.

Puis on arrive vers 2120m à un replat d’où l’on aperçoit le Barrage du Lac de la Fous.

On suit le sentier facilement jusqu’au barrage puis on longe le lac sur quelques centaines de mètres.

Poursuivre jusqu’au Refuge de Nice, niché sur un promontoire.

  • Du Refuge au pied du Couloir Est

Du refuge (2232m) on suit le GR52 sur 200m jusqu’à la balise 418.

Laisser le sentier du GR52 et virer à gauche (pas de sentier) en suivant le Vallon de la Fous en direction de l’est, très peu pentu sur sa première partie, mais qui s’élève brusquement au passage du Verrou de la Fous.

Poursuivre sur une sente qui se perd assez souvent et passer une grosse zone de blocs, sur un replat (2550m), sous la falaise sud du Mont Clapier.

Continuer de monter le terrain escarpé en suivant les nombreux cairns.

Viser le Pas E du Mont Clapier (point bas sur l’arête est...).

On atteint ce dernier par une grande combe où subsiste souvent des névés jusqu’en août.

  • La partie escalade : l’arête Est

Du Pas suivre un instant l’arête facile.

Passer le 1er gendarme par le fil intégral (II) et le redescendre aisément jusqu’à la brèche suivante.

Le deuxième gendarme est aussi facile (II par le fil) pour sa première partie.

Le haut du gendarme comporte un ressaut raide que l’on peut soit passer directement par le fil (III) ou par le versant sud (II).

On redescend ensuite facilement à la deuxième brèche.

À partir d’ici les difficultés commencent réellement et les échappatoires sont compliquées !

Le 3ème gendarme se passe soit :

  • Par un dièdre versant nord que l’on atteint par une vire suspendue (III puis IV+), c’est le passage original qui justifie la cotation D- sur certains topos...
  • Par un système de rochers et de couloirs versant sud (III puis IV-).

On rejoint dans les deux cas la troisième brèche.

La suite est plus simple : prendre le versant sud du fil pour contourner un ressaut raide (II) puis prendre le fil (II+/III-) pendant une cinquantaine de mètres.

Un ressaut vertical défend l’accès à l’arête sommitale de la Pointe Asquasciati (3012m).

Forcer ce ressaut par un muret à main gauche (IV) et rejoindre une terrasse étroite en haut.

Le final de la Pointe Asquasciati se dévoile enfin !

C’est une arête effilée qu’on suit toujours par le fil ou des banquettes herbeuses en versant sud (III).

On rejoint la Pointe Asquasciati au bout de ce magnifique bout d’arête !

La suite et fin de l’arête se dévoile, avec une brèche séparant Asquasciati et Clapier.

Descendre cette brèche soit en désescalade sur un râteau de chèvre (II+) ou faire un rappel de 15m (équipé de sangles).

Ne reste plus qu’à gravir le dernier ressaut défendant l’accès au plan incliné supérieur du Mont Clapier...

Deux passages possibles : soit passer versant nord sur une belle dalle inclinée à 40° (II) ou alors descendre quelques mètres en versant sud et prendre une vire étroite plein gaz puis une cheminée raide (III), les deux options se rejoignent sur une belle terrasse herbeuse.

On traverse cette terrasse et on rejoint le plan incliné supérieur du Mont Clapier !

La voie se termine ici, il ne reste plus qu’à suivre le sentier et les cairns pour atteindre le sommet du Mont Clapier (3045m).

Le panorama du sommet

Sur l’intégralité de l’arc alpin, en particulier les Alpes Suisses. On voit jusqu’à la Bernina en cas de bonne clarté.

Le retour

Plusieurs itinéraires sont possibles tels que :

- l’arête WNW : du sommet suivre l’arête en direction du NW puis descendre des dalles peu inclinées puis des éboulis qui ramènent à la voie normale vers 2650m, nombreux cairns.
- la voie normale :
- l’éperon sud : du sommet descendre plein sud et passer à droite du grand couloir sud "Asquasciati". Suivre une ligne de cains et suivre plus ou moins l’éperon, quelques pas où les mains sont nécessaires sans être difficile. Rejoindre le Refuge de Nice en traçant tout droit (sud) dans des dalles et de l’herbe.
- le couloir sud-est (s’il est sec, repérable à la montée) : du sommet redescendre plein sud pendant 150 mètres environ puis prendre dans la face sud*est un beau couloir à 40°, par un pierrier raide rejoindre le sentier du pas de la Fous, emprunté à la montée.

Un très bel itinéraire que je recommande, à ceux pratiquant l’alpinisme...

Dernière modification : 3 août 2018
Mont Clapier (3045m)

La carte du topo « Mont Clapier (3045m) - Arête Est »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours