Mont Colombier (2045m) par la Bottière

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1130m
Durée :
1 jour

Un beau sommet au cœur des Bauges avec un magnifique panorama. – Auteur :

Accès

De Chambéry prendre la direction de Saint-Jean-d’Arvey, puis Aillons-Margériaz par le col des Près. Suivre vers Aillon-le-Vieux et s’arrêter au parking du hameau la Bottière.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Cartographie

  • Carte IGN : TOP 25 3432 OT Massif des Bauges
  • Tracé IGN : Mont Colombier

Données

  • Altitudes :
    • Départ : 920m
    • Mont Colombier : 2045m
  • Dénivelé total : 1130m
  • Temps de montée : 2h30/3h

Vers l’alpage des chalets de Rossane

Du parking de la Bottière (920m), suivre la seule route qui monte dans le hameau. Et suivre le chemin balisé (trait jaune sur fond vert) en direction du chalet de la Bottière ou de Près Tavan.

La montée s’effectue sur un bon sentier qui passe dans les bois puis dans l’alpage du chalet de la Bottière (1450m) pour rentrer à nouveau dans les bois. Déboucher en bas de la combe et la remonter plein nord en direction du chalet de Rossane (1738m).

La montée au sommet du Colombier

La dernière montée peut s’effectuer sur la face nord-ouest du Colombier ou sur l’arête sud-ouest en passant par le col de la Cochette (1694m) (voir ce topo).

Rejoindre la croix au sommet du Mont Colombier (2045m), de là magnifique vue centrale sur les Bauges. On peut voir la Chartreuse, Belledonne, Lauzière, Mont Blanc, Bornes et Aravis, le Lac d’Annecy, le Jura, la Dent du Chat, etc... On peut aussi distinguer la Grande Casse et d’autres hauts sommets de Vanoise, les Aiguilles d’Arves, le Pic de l’Etendard et la Meije tout au fond en direction des Ecrins.

Descente

Pour la descente, au choix selon le sens de la boucle qui se rejoint au chalet de Rossane. De là, descente par l’itinéraire de montée.

La sortie

Réalisée seul le 1er avril 2014.

Le changement d’heure nous a fait gagner une heure, du coup départ vers 8h15 de la Bottière. Je suis le sentier bien balisé jusqu’à un cours d’eau temporaire. Là, je manque de lever la tête et de monter vers la gauche et je continue sur le sentier qui amène au chalet du Molard (1196m). Je me rappelle qu’un sentier monte directement vers les chalet de la Bottière. Je sors la carte quand même pour être sûr et je continue dans les bois. Le balisage est un point bleu sur les arbres, le même que pour la montée des Rochers de la Bade depuis Crévibert. Certainement que la boucle est balisée.

J’arrive finalement au chalet et en rejoignant le bon chemin balisé. Je rentre à nouveau dans les bois. Puis, je chausse les raquettes juste avant l’entrée de la combe. Voilà une belle combe à remonter jusqu’au chalet de Rossane ! J’aperçois deux chamois au début de la montée. Je continue jusqu’au col du Colombier pour apercevoir la Dent de Rossanaz et le Roc de Poyez séparés par le col.

C’est parti pour la dernière montée, la neige est moyennement dure et mes raquettes accrochent bien. J’avais prévu des crampons et un piolet en cas de neige plus dure mais ils ne serviront pas. Je déchausse par moment car le sentier est découvert de neige. J’arrive à la croix, raquettes à la main, il est 10h45.

Le panorama s’étend à 360°. Le ciel est voilé mais la vue porte assez loin, jusqu’à la Meije dans les Ecrins. Je suis seul au sommet, il ne fait pas froid. Je peux profiter de la vue tranquillement. C’est ma dernière rando de l’hiver et en plus c’est mon douzième des quatorze 2000 des Bauges.

Descente par le même chemin en passant par la neige, qui a un peu ramollit. Puis retour par le bon sentier cette fois-ci mais ma tête est encore au sommet, vivement ce printemps et cet été pour réaliser encore de belles randos dont les deux derniers 2000... (Tré le Molard et Grand Parra)

Très belle vidéo de TOPO RANDO VIDEO

Dernière modification : 6 juin 2018
Mont Colombier (2045m) par l’arête sud-ouest

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 1er avril 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (8).
  • par Le 2 avril 2014 à 14h53

    courage, plus que 2 montagnes :) on sent que le printemps arrive...

  • par Le 4 avril 2014 à 16h09

    Merci ! Que deux encore, les plus petits mais pas les plus faciles... Le Grand Parra (2012m) s’annonce en hors-sentier en grosses pentes(du moins pas de sentier sur la carte !), et j’ai prévu une très belle rando pour Tré le Molard (2035m)... (que j’aurais déjà pu enchaîner avec le Mont de la Coche, mais à l’époque je pensais qu’il ne faisait pas parti des 14... Tant mieux, ça m’a donné des idées !)

  • par Le 4 avril 2014 à 17h23

    Voir l’ancien topo d’Antoine Salvi, il est en général conseillé de descendre par la Pointe des Arlicots, à bientôt pour le topo !

  • par Le 4 avril 2014 à 18h01

    C’est à dire qu’il faut passer par la crête... Quand j’ai fait celle de la pointe des Arces à la pointe des Arlicots, j’étais parti initialement pour enchaîner avec le Grand Parra, mais la dernière partie de l’a

  • par Le 4 avril 2014 à 18h08

    ascension de la pointe des Arlicots m’a demandé pas mal d’attention et j’avais abandonné l’idée de continuer vers le Grand Parra...
    Et le seul topo que j’avais trouvé (hors topo de ski de rando) avec des photos, se faisait en aller-retour par la pointe des Arlicots...
    A voir...

    (Erreur de frappe, est-il possible de fusionner les deux commentaires ?)

  • par Le 5 avril 2014 à 00h23

    J’ai fait il y a longtemps la descente directe du Grand Parra, c’est praticable mais un peu limite : de grandes pentes d’herbes très raides et glissantes, sans rien pour s’accrocher.

  • par Le 5 avril 2014 à 09h32

    MONTEE :
    Remonter la piste jusqu’aux chalets du Praz.
    Puis, 200 mètres plus haut prendre à gauche vers le Lauzarin.
    Suivre une piste qui part à droite (panneau "chasse gardée").
    Monter dans les prés en diagonale.
    Vers 1750 m traverser en ascendance sur votre droite dans une zone de dalles et d’herbes.
    Un petit couloir pierreux mène à la partie supérieure de la pente.
    Vers 1900 m, revenir légèrement à gauche le long des arbres pour rejoindre facilement le sommet.

    DESCENTE :
    Eviter l’A/R et privilégier un itinéraire en boucle avec une traversée par l’arête aérienne qui mène à la Pointe des Arlicots puis par Beau Molard.

  • par Le 5 avril 2014 à 13h18

    Merci pour ce petit topo ! La boucle est intéressante, en plus la descente Arlicots-Beau Molard offre une des plus belles vues sur les Bauges.

  • par pascalaillonLe 6 avril 2014 à 19h42

    Www.rando-bauges.fr
    Tous les topos sur les 14.
    Bonne rando

  • par Le 6 avril 2014 à 23h33

    De belles photos de la traversée Arlicots-Grand Parra : http://randoinsolite.e-monsite.com/pages/traversee-sur-le-fil.html

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !