Mont Gargan (731m) en boucle

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
150m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La colline du Mont Gargan, en bordure du Plateau de Millevaches n'est pas le plus haut sommet de la Haute-Vienne (contreforts ouest du Massif Central), ce privilège revenant au Puy Lagarde (795m). Néanmoins, de par sa situation, son histoire et ses richesses (lande à bruyère, hêtres centenaires, vestiges religieux...), il est sans aucun doute le plus célèbre. Une courte balade en boucle permet d'en apprécier les différentes facettes.

Accès

Se rendre à Surdoux.
A l’entrée du village, prendre la D39. Environ 500m plus loin, prendre à gauche la petite route goudronnée qui monte jusqu’au parking du départ.

Précisions sur la difficulté

Randonnée non balisée sans difficulté.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : 2132O - 2132E
  • Altitude minimum : 626 m
  • Altitude maximum : 731 m
  • Distance : environ 4,5 km
  • Horaires : comptez entre 1h30 et 2 h

Itinéraire

Présentation du site tourisme Haute-Vienne :

Culminant à 731m en limite Sud-Est de la Haute-Vienne, le Mont Gargan offre aux visiteurs ses richesses naturelles, culturelles et historiques : landes à bruyères, tourbière, allée de hêtres centenaires ou vestiges religieux du XIXème siècle sont à voir aux détours d’un sentier de découverte : les vestiges de la chapelle Notre Dame de Bon Secours, la fontaine à dévotions, la pierre de mémoire commémorant les actes de la Résistance.

Le Mont Gargan a fait l’objet d’un classement national au titre des monuments naturels et des sites. Il constitue également un site d’intérêt paysager du Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin.

Site emblématique de l’engagement contre l’occupant nazi, le vent qui serpente entre les pierres susurre encore le « Chant des Partisans »
http://www.tourisme-hautevienne.com...

Itinéraire :

Du parking, la randonnée démarre en suivant le large sentier qui se dirige, à plat, vers le nord-ouest. Ce sentier contourne le sommet du Mont Gargan et, au bout d’un kilomètre, débouche sur un vaste pré d’où la vue sur les collines limousines environnantes est déjà splendide.

Prendre à gauche le bon sentier qui descend tranquillement et par une large courbe jusqu’au hameau de la Forêt Haute (en cas de départ matinal, biches et chevreuils se laissent observer dans les prés en contrebas, de part et d’autres du sentier). On rejoint alors la route D39 que l’on va emprunter vers le sud sur environ 150m.

Rapidement, un panneau nous invite à emprunter le sentier qui part sur la droite. Soutenu, celui-ci monte en sous-bois, parfois soutenu par des marches en rondins de bois, jusqu’au sommet du Mont Gargan. La lande, la bruyère, les vestiges de la chapelle, et surtout la vue sur les Monédières, une bonne partie du Limousin, et jusqu’au Puy de Sancy, confère au lieu un intérêt indéniable.

Pour la descente, il est possible d’emprunter le court chemin qui traverse une allée de hêtres et redescend tranquillement au parking, ou de couper tout droit (plein est) par un pré.

Dernière modification : 29 août 2017

La carte du topo « Mont Gargan (731m) en boucle »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Mont Gargan (731m) en boucle »

Haie de hêtres centenaires Vue sur le massif des Monédières La lande entretenue au sommet La chapelle en ruines au sommet La chapelle sous un autre angle Et vue de l'intérieur Sur la lande Stèle commémorant la bataille du Mont Gargan Vers Limoges et le nord de la Haute-Vienne Le sommet Un petit sentier serpente dans la lande Vaste pré non loin du sommet Belle piste pour rejoindre la route Chemin faisant, un chevreuil Chemin faisant, un chevreuil Vue au loin sur les ruines de la chapelle Remontée vers le sommet