Mont Mézenc (1753m) par le versant nord – à raquettes

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
450m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteurs : , (Avertissements et Droits d'auteur)

Situé entre Velay et Vivarais, le Mont Mézenc est à coup sûr le sommet le plus célèbre du secteur après son proche voisin ardéchois qu'est le Mont Gerbier de Jonc. Ainsi, il n'est pas rare de rencontrer un grand nombre de randonneurs entre le col de la Croix de Boutières et la croix sommitale. Ce topo vous propose donc de rejoindre le Mont Mézenc et ses antécimes par une voie hivernale méconnue du grand public. Bref, une ascension sauvage et grandiose dans ce charmant massif du Mézenc.

Accès

Des Estables, le plus haut village du Massif Central avec 1330 m d’altitude, prendre la direction du col de la Croix de Boutières. Parking au col

En période d’enneigement, le versant ardéchois du col est fermé

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 2836 OT
  • Tracé IGN
  • Distance : 8km
  • Altitude de départ : 1506m
  • Point bas : 1335m
  • Date de la rando : 23 février 2014
  • Météo lors de la sortie : Brouillard puis ciel bleu. Un peu de vent au sommet

Météo

Etat des routes en hiver

Horaire

  • Très variable selon les conditions de neige et la présence ou non d’une trace

Difficulté

  • Pente sous le plateau sommital haute de 200 mètres et d’une d’inclinaison moyenne de 20° avec des passages à 25/30°
  • Pour une ascension avec des raquettes, on peut la considérer comme de "difficulté moyenne"
  • Un peu d’orientation, le vent qui souffle presque en permanence, effaçant très vite les traces

Remarques

  • Ne pas confondre cette voie d’ascension avec celle, beaucoup plus difficile, de la face nord de la Croix du Mézenc qui nécessite piolet, crampons et neige bien stabilisée
  • Cette ascension n’est praticable qu’avec une bonne couche neige masquant les anfractuosités de la "rivière de pierre" que l’on remonte
  • Le mont Mézenc est un "Espace Naturel Sensible", les itinéraires hors sentiers sont à parcourir en périodes d’enneigement

Ascension

Du col, longer la route au nord-est, versant ardéchois, sur environ 160 mètres, jusqu’au virage en épingle.

Dans le virage, prendre le chemin de gauche, balisage blanc/rouge du GR 73.

Le chemin descend en forêt jusqu’à rejoindre le grand plateau de prairies de Gandoulet.

Traverser ce plateau, direction est-nord-est. On peut voir un peu plus haut, à gauche, les ruines de la ferme de Gandoulet.

  • Sur ce plateau, le vent efface très vite les traces

Se diriger vers le petit bois et longer sa lisière vers le nord.

Le chemin pénètre dans le bois et franchit un ruisseau à gué.

On sort du bois pour se rapprocher de la D 410 que le chemin va suivre parallèlement.

Après s’être un peu éloigné de la route, le chemin va s’en approcher de nouveau en sortant du bois.

  • On peut aussi atteindre ce point en longeant la route.

Remonter les pentes à découvert en appuyant progressivement au nord-ouest pour s’approcher, sans l’atteindre, de la lisière de la forêt qui se situe au nord.

On atteint un petit vallon que l’on remonte jusqu’à arriver dans une large combe située ente la forêt au nord et la crête qui relie l’Antécime Est au sommet de la Croix du Mézenc.

Se diriger ouest-sud-ouest en remontant au mieux les pentes du versant nord du mont Mézenc dans un environnement sauvage de toute beauté.

On atteint le plateau immédiatement à l’ouest de la petite crête rocheuse qui constitue l’Antécime Est du mont Mézenc.

Atteindre facilement la Croix du Mézenc puis la table d’orientation du Sommet Sud, point culminant du volcan.

Descente

Revenir à la large selle qui sépare les deux sommets.

Descendre en versant ouest jusqu’à la bifurcation, alt. 1670m.

Prendre à gauche, panneau Croix des Boutières, et suivre le chemin bien tracé jusqu’au parking.

D’autres photos

Dernière modification : 1er février 2018
Mont Mézenc (1753m)

La carte du topo « Mont Mézenc (1753m) par le versant nord »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours