Mont Miravidi ou Mont de Mirande (3066m) et Pointe des Ouillons (3110m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1250m
Durée :
1 jour

Une montagne qui mérite pleinement sa flatteuse réputation d'exceptionnel belvédère du Massif du Mont Blanc. Du même point de départ, le Pont de Chérazi, trois itinéraires sont possibles : par le col des Rousses, par le col des Veis et par le col du Breuil. J'ai choisi de monter par le second et de descendre par le troisième en épinglant au passage la Pointe des Ouillons. – Auteur :

Accès

A Bourg Saint-Maurice, prendre la direction du Cormet de Roselend. A Bonneval-les-Bains, avant les ruines de l’ancien établissement thermal, prendre à droite la petite route qui monte dans les alpages. Très étroite, elle devient partiellement en terre. Après un point haut, elle redescend au pont de Chézari où l’on peut se garer.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3531ET
  • Tracé IGN
  • Altitude Départ  : 2047m
  • Altitude Arrivée  : 3066m et 3110m
  • Distance 12 km
  • Départ  : 7h00
  • Sommet du Mont Miravidi  : 9h45
  • Retour : 15h00
  • Aller-retour à la Pointe des Ouillons  : 1h30

Matériel

  • Piolet en début de saison

Mont Miravidi ou Mont de Mirande

Se diriger vers la ferme "les Crottes" que l’on évite par la gauche. Un peu plus loin un sentier amorce un mouvement tournant pour prendre une direction nord et remonter la Combe de Méchandeur.

  • En cet été 2010 la montée est encore en grande partie enneigée, le regel nocturne et une neige lissée par l’orage (le déluge) de l’avant-veille ralentit la progression.

On arrive au Col des Veis à 2978m et on suit la petite arête sud jusqu’au sommet.

Le Panorama est exceptionnel sur le Mont Blanc, mais aussi, les Alpes Valaisannes du Grand Combin au Mont Rose en passant par le Cervin, un bout de l’Oberland, le Ruitor, la Grande Sassière, L’Albaron, le Charbonnel, le Mont (je ne mérite pas mon nom) Pourri, la Grande Casse, la majestueuse face Nord de Bellecôte, les Grandes Rousses, Belledonne, les Ecrins...C’est la grande revue ! On resterait des heures les yeux rivés aux jumelles !

Descente sur le Col du Breuil

Longer la crête du Mont Miravidi vers le nord, éviter une barre par un petit couloir de neige. Par une traversée descendante sur des pentes de neige ou d’éboulis, se diriger vers le Col du Breuil à 2877m.

Attention, le meilleur itinéraire peut être différent avec un enneigement moindre.

Pointe des Ouillons

Suivre la trace qui se dirige vers la ruine militaire sous la première pointe. Suivre l’arête par son fil ou légèrement en contrebas, versant ouest. Le sommet se trouve au-delà de la brèche bien marquée a mi-parcours.

Cette arête possède plus de dents qu’une mâchoire de requin et c’est un soulagement lorsque après une petite traversée aérienne on atteint enfin la dernière.

Le retour peut se faire par des vires en versant ouest, évitant ainsi la remontée de chacune des dents.

Retour au Pont de Chézari

Du Col du Breuil descendre la combe pouvant être très enneigée elle aussi. Un sentier succède à la neige et la combe suspendue se termine par une pente plus raide d’où l’on peut voir le parking.

Conclusion

  • Depuis que j’entends parler du panorama du Mont Miravidi, il fallait bien que je lui rende une petite visite. Voilà qui est fait et cette ascension mérite vraiment sa réputation.
Dernière modification : 17 mai 2018
Pointe des Ouillons (3061m), à ski de randonnée

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 9 août 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (17).
  • par Le 31 mars 2011 à 18h34

    Je ne comprends, je pensais que le Roignais avec ses 2995m était le point culminant du Beaufortain pourtant votre topo indique que ces sommets se trouvent dans le Beaufortain et qu’ils s’élèvent à plus de 3000m

  • par Le 31 mars 2011 à 18h56

    D’autres topos, écrits avant le mien, situent le Mont Miravidi en Beaufortain. D’autres topos, situaient la Pointe des Ouillons Voisine dans le Massif du mont Blanc. Les deux sont faux bien sûr. Mais Beaufortain est moins faux que Mont Blanc. En fait il s’agit d’un petit massif autonome qui n’a pas sa définition sur le site. Je pense que ce sommet a été classé dans le Beaufortain tout proche par commodité. De même le Mont Fortin qui appartient à ce même petit massif, à été inclus (par moi-même) par commodité dans le Massif du Mont Blanc dont il est séparé par le Val Veny. Si ces petits arrangements vous heurtent on peut demander au webmaster de créer une catégorie indépendante. Merci de votre intérêt pour le site.

  • par Le 31 mars 2011 à 20h25

    Bonsoir "spécial20".
    Effectivement le Miravidi est à la limite des massifs du Beaufortin et du Montt Blanc ; d’autres sites de randonnées le situe également dans les alpes grées Nord.
    Mais au niveau d’altituderando , pour l’indexation au niveau des recherches , il faut bien choisir un massif ( au plus près). On ne peut pas inclure tous les petits massifs annexes , compte tenu de la cartographie et de la géolocalisation à venir très bientôt sur notre site.

  • par Le 20 août 2011 à 18h18

    Hello,
    Nous avons tenté le Miravidi ce mois d’Aout par un temps superbe. Tenté, mais pas gravi, car nous nous sommes tout simplement trompé de sommet. (Confondu avec ce qui doit être la pointe des Veiss (pointe a droite de la 1ere photo), mais même aujourd’hui avec le recul j’ai des doutes ...) Nous avons donc tente d’accéder a ce qu’on croyait être le col des Veiss en grimpant un pierrier bien raide. Abandon a peine 50m en dessous des crêtes devant un passage en escalade plein de graviers, franchissable mais trop engage pour moi.

    Bref, pour une fois, le combo carte IGN/altimetre ne m’a pas suffi. Je n’ai donc qu’une envie, y retourner.
    Merci pour ce topo et ces photos que j’aurais aime avoir a disposition pendant la rando

  • par Le 14 août 2014 à 08h35

    Une courte séquence vidéo au sommet : http://youtu.be/4_D8FbYCO1c

  • par Le 19 août 2014 à 17h29

    Bonjour
    pouvez-vous me dire si le passage Miravidi-col du Breuil peut se faire en descente par la crete comme semble l’indiquer ce topo, en dehors du glacier (sortie prévue sans crampons) ? Il semble selon d’autres topos que j’ai trouvés que la crete semble bien exposée et délicate (rochers se détachant très facilement)...
    Merci !!

  • par Le 19 août 2014 à 17h43

    Bonjour, la photo 13 montre que l’on quitte la crête pour descendre par des pentes de neige ou d’éboulis. On évite le glacier.

  • par Le 19 août 2014 à 18h17

    Merci pour le complément d’explications (donc la descente sans crampons peut être envisageable je comprends en cette période).
    Pensez-vous qu’un bivouac au pont de chezari peut se faire (autorisé) ?

  • par Le 19 août 2014 à 18h41

    A l’heure de la descente, la neige est en principe ramollie et la pente n’exige pas des crampons.
    Au pont de Chézari (ou juste à côté), il y a une ferme, des chiens, des crottes. Il suffit de trouver le bon endroit.

  • par SimsimLe 28 août 2015 à 11h51

    Bonjour,

    je voulais savoir s’il était possisble de faire un bivouac pour cette rando ? Si oui, selon vous, quel est l’endroit le plus adapté ?

    Je souhaite faire cette rando vers le 12-13 septembre. Quel matériel est nécessaire pour cette période ?

    Merci et bonne journée,

  • par BidibuleLe 16 juillet 2016 à 22h24

    Je suis monté à la Pointe des Ouillons ce jour. Il me paraît important de préciser que l’ arête est en rocher pourri. Ca part tout seul. Itinéraire vraisemblablement peu couru et non nettoyé.
    Pour le massif, ce n’est pas le beaufortain mais les alpes grées il me semble...

  • par Le 17 juillet 2016 à 00h48

    Bonjour Bidibule.
    La rando est cotée difficile et les ^photos sont explicites. Je n’ai pas fait partir un seul cailloux...j’ai juste trouvé cette arête un peu longuette...pas en bon rocher, c’est certain, mais j’ai vu bien pire...

    Au sens large, l’appellation Alpes grées désigne la chaîne formée par les massifs du Mont-Blanc, du Beaufortain, de la Lauzière, de la Vanoise et du Grand Paradis.
    Au sens restrictif, l’appellation Alpes grées désigne généralement exclusivement le massif à cheval sur la frontière Savoie-Piémont-Vallée d’Aoste, du col du Petit-Saint-Bernard au nord, jusqu’au col du Mont-Cenis au sud, n’incluant donc pas le Miravidi.
    Le Miravidi et les montagnes aux alentours forment un petit massif indépendant qui a, par commodité, été groupé avec le Beaufortain, voir le commentaire de JMT, plus haut.

  • par BidibuleLe 17 juillet 2016 à 18h54

    Merci Alain pour cet explicatif sur les Alpes Grées. Le rattachement au massif du Mont Blanc me paraîtrait donc plus logique, le chaînon du Miravidi est lié à l’Aiguille des Glaciers par le col de la Seigne alors qu’il est séparé du Beaufortain par une vallée profonde (je me fais l’avocat du Roignais qui ne veut pas perdre son titre :) ). L’important reste le topo, ceci est un détail !
    Le ressenti de la qualité du rocher est assez subjectif et dépend des conditions trouvées le jour de la course. Pour ma part, j’ai vu à 2 reprises des blocs, et pas des moindres, se détacher spontanément du sommet alors que j’étais au milieu de l’arête... j’avoue ça ne m’a pas mis en confiance tout seul là-haut ! Je trouvais ça intéressant à partager...
    En tous cas merci pour le topo !

  • par Le 10 août à 09h21

    Pouve z-vous indiquer si l’accès au pont de Chezari est possible sans trop de difficulté avec un véhicule de tourisme type 308 Peugeot ?

  • par Le 10 août à 09h55

    Sauf dégradation récente, ça passe en VL.

  • par dianeLe 12 août à 19h57

    j’y monte avec ma deuch citroen

  • par Le 12 août à 20h28

    En Opel Astra ça passe aussi. Évidemment on ne fais pas le Fangio...

  • par joêlLe 13 août à 08h27

    avec ta casquette on dirait jmt la même qui lui cache le dos

  • par Le 13 août à 09h41

    On a gardé les cochons ensemble pour vous permettre ces familiarités ?

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !