Mont Pelat (3051m) et Cimet (3020m), en boucle par Allos

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
2200m
Durée :
1 jour

Un 3000, c'est bien. Mais deux, c'est mieux ! Difficile de résister à la tentation, à condition d'être sûr de sa forme :) – Auteur :

Accès

Le départ se fait depuis le centre d’Allos Village : On peut gagner le village depuis le Nord par la D908 (en venant de Barcelonnette par exemple) et descendre par le Col d’Allos. On peut aussi venir du Sud par la vallée du Var et Annot puis la Colle Saint Michel, ou depuis Cannes par Grasse puis Castellane et Saint-André les Alpes, et remonter le Val d’Allos toujours par la D908 en passant par Thorame, Beauvezer et Colmars. Se garer dans le Centre d’Allos Village vers l’Office du Tourisme. Astuce en cas de période estivale de grande affluence : il y a un parking derrière le petit supermarché que l’on ne voit pas depuis la route et qui est rarement plein. Le sentier débute derrière la mairie d’Allos, en descendant la route d’accès au parking.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

La sortie en quelques chiffres :

  • Carte : IGN TOP 25 n°3540OT « Barcelonnette, Pra-Loup, Sauze, Allos »
  • Tracé IGN : Pelat & Cimet
  • Altitude de départ : Village d’Allos, 1400m
  • Points culminants : Mont Pelat, 3051m. Cimet, 3020m.
  • Temps de parcours : Compter, sans traîner, 10 à 12 heures sans les pauses pour réaliser cette grande boucle
  • Distance : environ 32 kilomètres
  • Balisage : Traits jaunes du sentier de petite randonnée et traits rouge et jaunes du sentier de Grande Randonnée. Sentier bien marqué et cairné au Trou de l’Aigle, puis un peu de recherche jusqu’à rejoindre le chemin du Petit col de Talon
  • Période conseillée : sortie effectuée début septembre 2014. Faisable surtout l’été, car il faut bénéficier d’au moins 12 heures d’ensoleillement si on ne veut pas finir (ou commencer) à la frontale.
  • Equipement : Prévoir des affaires chaudes pour l’ascension de ces deux "3000", surtout par temps couvert ou en cas de vent.

Difficultés :

  • Dénivelé : Le dénivelé important ainsi que le très long parcours constituent la difficulté principale. Ce problème peut être évité par le découpage de la sortie en une ou plusieurs étapes (bivouac autorisé dans le Parc du Mercantour de 19 heures à 9 heures). Je vous conseille le bivouac au Plateau de Méouilles, avec sa superbe prairie, et qui offre en regardant vers le Sud un beau panorama sur les pointes des Tours du Lac d’Allos.
  • Cime du Pelat : Un cheminement pour atteindre le sommet pouvant être aérien pour les personnes sensibles.
  • Pas de la Grand Barre : Descente acrobatique dans les éboulis et les pierriers en descendant dans le Vallon de la Grande Cayolle. Un peu d’orientation pour retrouver le sentier sous le Petit Col de Talon.
  • Cascade du Cimet : Zone en permanence ruisselante, avec un passage dans un couloir assez pentu. Attention aux glissades... Cependant, cette eau vive très présente dans cette zone peut être salutaire si vous êtes un peu court dans vos réserves d’eau.

Allos-Pelat

Départ du sentier GR qui débute derrière la mairie. Passage par un petit pont, laisser sur la droite le sentier qui monte en direction de Rochecline, et c’est parti pour la longue remontée le long du Chadoulin par sa rive gauche.

Passage dans des prairies, sous des bois de mélèzes, de sapins et d’épicéas, quelques passerelles, puis on a droit à une courte descente en arrivant au ravin de Valplane. On traverse la passerelle pour entrer dans la zone centrale du Parc.

Nouvelle descente pour rejoindre par une portion de piste le large pont enjambant le Chadoulin, que l’on remonte maintenant en rive droite. Passage devant les masures en ruines de Champ Richard. Une montée un peu plus soutenue dans une zone un peu aride, puis l’on croise successivement 3 cascades. Le sentier croise une première fois la route goudronnée d’accès au lac, puis une seconde fois, et l’on atteint peu après le parking du Laus.

Vous pouvez passer soit par la route fermée par une barrière à gauche, soit aller au bout du parking et monter par les escaliers de pierre. Les itinéraires se rejoignent au niveau de la maison forestière du Laus. On passe sur la passerelle de bois sur le torrent de Méouille. Suivre la piste jusqu’au panneau qui indique le début du sentier pour le Pelat qui part sur la gauche.

Le chemin grimpe à travers un sympathique bois de mélèzes et offre un joli point de vue sur la Tête Ronde sur la gauche, avant d’aboutir au plateau de Méouille d’où l’on aperçoit les cimes des Tours du Lac.

Traverser le plateau, prendre au croisement le sentier vers la gauche toujours en direction du Pelat. Traverser à nouveau le torrent de Méouille. On monte progressivement dans une zone que les arbres ont déserté, entre pelouse rase et zones caillouteuses. Au croisement suivant (point coté 2384), laisser à droite le sentier vers le Col de la Petite Cayolle et emprunter la large courbe qui nous fait traverser la barre du Pelat (au milieu de cette vire coule parfois une source, mais à mon passage, elle était à sec).

On entame une succession de virages serrés à travers la pelouse alpine pour gagner une zone de replat. Sur la droite dans une courbe, le sentier d’accès au Trou de l’Aigle que l’on empruntera par la suite.

Devant vers le Nord se dévoile la partie terminale de l’ascension, dans la pierraille de grès blanc qui caractérise le Pelat. Tout au bout de cet éperon minéral trône le bastion sommital de la montagne qui semble nous narguer. Allez, on ne va pas se laisser impressionner par ce tas de cailloux ! Montée dans les gravats par de large courbes, on longe la crête, puis c’est l’ascension finale sur le sentier en arête mais très bien balisé et finalement assez court. On arrive au "nid d’aigle". Espérez ne pas avoir trop de monde au sommet, car les places sont chères sur ce promontoire étroit, et cette course est assez fréquentée ! Je vous épargne le détail des sommets que le panorama vous offre : essayez de les repérer sur les photos :)

Pelat-Cimet

Descente du Pelat par le sentier de montée. Pour les plus aventureux, il est possible de couper (au moins par 2 fois) les courbes du sentier et glisser "dré dans l’pentu" dans les roubines. Continuer votre chemin jusqu’à la fameuse épingle à l’entrée du Trou de l’Aigle. De curieuses bornes faites de pierres levées jalonnent le début du parcours.

Suivre le sentier qui s’engage dans le cirque austère où gît le petit lac éponyme. Bien repérer le chemin dans les pierres qui monte en rive Nord-Ouest du lac. Il grimpe rudement jusqu’au Pas de la Grand Barre. C’est en franchissant ce détroit que vous comprendrez à quoi ce nom fait référence : sur votre droite se dressent d’impressionnantes piles d’assiettes !

La descente raide se fait dans les pierres instables de cette zone d’éboulis jusqu’à atteindre le cône de déjection sous le Pelat, constitué d’un amoncellement de blocs plus gros. Suivre au mieux les cairns dans ce chaos en restant le plus près possible du flanc Sud-Ouest du Pelat. Contournez les quelques reliefs par la gauche. Vous devriez dépasser 2 ou 3 petits lacs, s’ils ne sont pas à sec.

En dépassant le dernier de ces modestes plans d’eau, vous devriez apercevoir vers le Nord un lacet du sentier sous le Petit Col de Talon. Restez le plus possible de niveau pour le rejoindre, à travers un dévers au sol recouvert d’une végétation maigrichonne. Le col est 2 épingles au-dessus.

La crête et le sentier permettant de rejoindre le sommet du Cimet sont bien visibles en regardant vers le Nord. Bien que moins aérien que celui du Pelat, cet itinéraire est un peu éprouvant, surtout après les kilomètres et le dénivelé déjà accomplis ! Mais une fois encore, le panorama au sommet vous récompensera de vos efforts.

Cimet-Allos

La descente s’effectue par l’arête Ouest, en passant par la croix à la mémoire des victimes de la catastrophe aérienne du Paris-Saïgon, survenue le 1er septembre 1953. De là, deux options : soit descendre cap au Sud-Sud-Est le long de la crête et rejoindre le GR via le point coté 2656, soit poursuivre jusqu’au point coté 2503 et rejoindre le GR par le sentier en direction du Sud-Est.

On arrive sur un replat herbeux, puis sur une série de lacets descendants qui marquent l’entrée dans le vallon du Talon. Diverses sources et ruisseaux vous permettent ici de refaire le plein de vos gourdes si besoin. On croise bientôt le ressaut de la cascade du Cimet qui dévale les pentes à main gauche. Ici se situe le couloir étroit et raide, suivi de la portion de sentier inondé aux pierres glissantes.

Après ces nombreux lacets, les courbes se font plus espacées et l’on descend toujours jusqu’à retrouver de nouveaux les arbres, des mélèzes, puis une jolie station de pins Mugho qui semblent comme aspirés par la pente. Le sentier descend maintenant en pente douce avec toujours le torrent à main gauche. On arrive bientôt aux cabanes du Talon. Peu après, au panneau du croisement suivant, prendre à gauche direction Allos.

Poursuivre la descente entre mélèzes, pins sylvestres et zones dénudées jusqu’à atteindre la passerelle peu après avoir dépassé la cascade du Pichs. Remonter légèrement maintenant en rive gauche du torrent. Le sentier serpente presque en gardant un niveau constant, entre bosquets de mélèzes et zones ravinées au creux desquelles se nichent de minces torrents.

On arrive bientôt au Ravin des Combes qui marque la frontière de la zone centrale du Parc que l’on quitte désormais. On passe devant une ancienne ferme en ruine, continuer à travers bois jusqu’à rejoindre dans un lacet la piste forestière de Vacheresse.

Suivre la longue piste qui passe au-dessus de l’ancienne ferme des bois. Il est possible de couper le large lacet à travers les broussailles et rejoindre le carrefour et son poteau au point coté 1699. Poursuivre vers l’Ouest, toujours par la piste, qui va devenir sentier, pour redevenir piste.

Un nouveau poteau directionnel indique le retour par Allos par le sentier sur la droite. Celui-ci va vous faire traverser Super Allos par l’amont. Le sentier est une succession d’escaliers et de courts passages par la route. Bien suivre les rectangles jaunes. A chaque croisement avec la route, prendre à gauche pour retrouver le sentier.

On rejoint ainsi la route principale qui traverse Allos. La redescendre en direction de la mairie pour retrouver son véhicule.

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Cimet (3020m) par la Cayolle

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Rando Terres d’Azur

Bonjour, Je suis installé à Allos dans les Alpes de Haute Provence. Accompagnateur en montagne, je vous propose des randonnées dans le Haut-Verdon et dans tout le Mercantour. Rendez-vous sur le site "randoterresdazur.fr" ou la page facebook "Rando Terres d'Azur". A bientôt ! Marc

Topo publié le 9 septembre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 10 septembre 2014 à 20h18

    Ben mon gars, t’as la santé !

  • par Le 10 septembre 2014 à 22h35

    Faut ce qu’il faut, Alain :) La boucle est vraiment belle !

  • par Le 14 octobre 2014 à 15h14

    oui c’est costaud. Je ne savais pas qu’il y avait du Mugo en France... Je n’en avais vu que dans les Dolomites... décidément les basses Alpes sont pleines de surprises. merci !

  • par Le 15 février 2015 à 17h07

    C’est vraiment caustaud ! Tu as dû être bien éreinté à la fin de cette randonnée !
    J’ai fait le Pelat 2 fois, une fois en partant du parking côté Lac d’Allos et une autre fois en venant du Col de la Petite Cayolle, c’était déjà assez fatiguant. Mais là, partir du village d’Allos même et faire les deux 3000 m dans une même journée, chapeau !

  • par NicolasLe 14 juin 2017 à 17h17

    Est il possible de bivouaquer pour faire cet rando sur deux jours ?

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !