Mont Séti (3153m) et lac du Grand Méan (2855m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1278m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Sommet bien isolé dans le cirque des Évettes, le Mont Séti évoque une pyramide ou un de pain de sucre selon l'angle de vue. Après son ascension assez corsée via ses faces rocheuses ouest et sud, poursuite de la randonnée en direction du lac du Grand Méan. Belle ambiance aux abords du lac où les traces de passage du glacier sont encore toutes fraîches. Ensuite, un peu de hors sentier lors de la descente vers le Plan des Évettes avant le retour à l'Écot via le pont romain (cascade) et le refuge des Évettes.

Accès

De Bonneval-sur-Arc, rejoindre le hameau de l’Écot en quittant la D902 au niveau de Tralenta (premier virage de la montée au col de l’Iseran). Une étroite route bitumée de 3 kilomètres mène à un grand parking, avant et après le Pont Saint-Clair (2027m).

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3633ET Tignes - Val-d’Isère
  • Altitude de départ : 2027m
  • Altitude du sommet : 3153m
  • Dénivelé cumulé : 1278m
  • Distance : 16,2km

Balisage

  • Sentier et cairns, de l’Écot au pont romain.
  • Sente cairnée, du pont romain au lac du Grand Méan.
  • Hors sentier (quelques cairns) pour l’ascension du Mont Séti.
  • Hors sentier puis sente cairnée, du déversoir du lac du Grand Méan au pont romain.
  • Sentier, du pont romain au refuge des Évettes.
  • Jaune-rouge (GRdP), du refuge des Évettes à l’Écot.

Difficultés

  • Gorges de la Reculaz : 2 passages câblés sur le "sentier à John".
  • Faces rocheuses du Mont Séti : recherche constante d’itinéaire, nombreux pas d’escalade (III max.), des passages étroits et assez exposés.
  • Hors sentier après le déversoir du lac du Grand Méan, très raide sur la première partie.

Approche du Mont Séti via les gorges de la Reculaz

Au panneau du pont Saint-Clair (rive gauche de l’Arc), suivre la direction "Refuge des Évettes par la Reculaz".

Après une courte portion de piste carrossable, continuer tout droit sur le sentier qui traverse des pâturages.

Ce sentier (dit "sentier à John") évolue sur la rive gauche des ruisseaux de l’Arc, de la Reculaz puis des Pareis. D’abord en faux-plat, il s’élève sur un terrain de plus en plus rocheux.

À l’approche des gorges de la Reculaz, le cheminement se fait sur de grandes dalles inclinées (bien repérer les cairns).

Par la suite, 2 passages câblés permettent de franchir des barres rocheuses (le premier est plus aérien que le second). Enfin, le sentier atteint la bordure nord du Plan des Évettes au niveau d’un panneau (Les gorges de la Reculaz, 2514m).

Engager à gauche la courte descente vers le pont romain (2499m), joli pont en pierres qui enjambe le ruisseau des Pareis.

  • Remarque : juste après le pont, possibilité de descendre le long de la rive droite du ruisseau des Pareis pour approcher la cascade de la Reculaz.

Passer le pont romain et continuer sur 150 mètres en longeant de grandes dalles.

Surveiller le départ d’une sente sur la gauche, signalée par un cairn. Cette sente monte sans interruption jusqu’au lac du Grand Méan.

Vers l’altitude 2820m, une moraine apparaît droit devant. Orientée du nord-est au sud-ouest, elle se situe à 150 mètres environ.

Quitter alors la sente par la gauche en virant progressivement au nord, face au Mont Séti. Afin d’éviter une zone de gros blocs, franchir plus à droite une série de dalles polies par le passage du glacier (cheminement et ressauts faciles).

Poursuivre nord-nord-ouest à travers un vaste pierrier, en s’approchant des parois rocheuses du Mont Séti. Contourner l’arête sud-ouest afin de basculer en face ouest du Mont Séti.

Longer alors les parois jusqu’à trouver un cairn (2950m environ), point de passage essentiel.

Ascension du Mont Séti (faces ouest et sud) et lac du Grand Méan

Important : l’ascension du Mont Séti se déroule principalement sur la face sud mais le départ se situe au pied de la face ouest.

Décrire avec exactitude l’itinéraire qui évolue dans les faces rocheuses du Mont Séti est quasi impossible, tant il est tortueux. Ne sont décrites ici que les principales étapes :

  • Pour trouver la vire de départ (face ouest), dépasser le cairn de 20 mètres environ. La vire effectue une traversée ascendante sur la face ouest, contourne l’arête sud-ouest (cairn) et poursuit en face sud. Attention, cette vire est par endroits très étroite et exposée.
  • La vire prend fin au centre de la face sud, au niveau de blocs rocheux à la teinte orangée et aux parois verticales.
  • Commence alors la partie escalade (II+ à III) sur laquelle s’enchaînent les ressauts dans un rocher de bonne qualité (gneiss). Naviguer en s’aidant des cairns et uniquement des cairns : ignorer tous les semblants de traces qui brouillent la progression. Attention, les petits cairns ne sont pas si fréquents et souvent peu visibles, la recherche peut parfois prendre du temps.
  • Globalement, la montée sur la face sud se fait de la gauche vers la droite (nord-est) jusqu’à l’altitude 3060m environ, puis nord-nord-ouest, droit dans la pente jusqu’au sommet. Cette face sud ne présente pas d’à-pics mais certains passages sont tout de même assez exposés.
  • À l’aval du sommet, un col marque l’arrivée sur des pentes plus douces. Continuer par la traversée d’un pierrier pour rejoindre le cairn sommital du Mont Séti (3153m). Quelle belle vue sur les glacier du Mulinet, du Grand Méan et des Évettes !
  • La descente n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Sur cette face sud, tous les ressauts se ressemblent, sans points de repère évidents. Des erreurs de cheminement peuvent se produire, ne compter alors que sur les cairns. Aussi, ne pas rater la vire : c’est la seule issue raisonnable pour quitter cette pyramide !

De retour au cairn situé au pied de la face ouest du Mont Séti, 2 possibilités pour rejoindre le lac du Grand Méan :

  • Cheminement inverse jusqu’à retrouver la sente prise à l’aller. Celle-ci franchit alors une ancienne moraine du glacier du Grand Méan avant d’atteindre le lac. Cette option nécessite un courte remontée.
  • Descendre jusqu’à l’altitude 2900m puis longer la face sud du Mont Séti. Effectuer une traversée plein ouest, à niveau, en direction de la crête de la moraine. Suivre la crête descendante de la moraine pour récupérer la sente. Cette option choisie lors de la randonnée ne comporte pas de montée mais le terrain est un peu plus chaotique.

Après la moraine, la sente traverse des dalles avant d’arriver au joli lac du Grand Méan (2855m), très particulier du fait que ce lac est en contact avec le front du glacier du Grand Méan.

Des traces permettent de longer chacune des rives ouest et est du lac pour approcher le mur de glace. Aux abords du lac, stries et polis glaciaires sont observables à foison.

Le passage d’une rive à l’autre s’effectue au niveau du déversoir, des rochers sont en place pour le franchissement.

Retour via le refuge des Évettes

Revenir au déversoir après la visite du lac. Engager ensuite une courte et raide descente rocheuse sur la rive droite du ruisseau qui s’écoule dans une petite gorge.

Environ 20 mètres en contrebas du déversoir, repérer un cairn sur la droite. Quitter alors la gorge, continuer au sud-sud-ouest sur 75 mètres afin de trouver sur la gauche, le départ d’un étroit et raide couloir orienté au sud-est (c’est le premier, on ne peut pas le manquer).

Au bas de ce couloir, poursuivre la descente pour longer la rive droite du ruisseau, en virant sud puis plein ouest. En suivant ce ruisseau, on se dirige vers le Plan des Évettes sur des pentes plus modérées. Des cairns commencent à apparaître et une trace se dessine peu à peu.

  • Remarque : ne franchir le ruisseau à aucun moment, sauf si l’on souhaite faire une virée au lac du Plan des Évettes. Attention, certains bras du ruisseau peuvent être délicats à franchir.

À hauteur du lac du Plan des Évettes, une sente bien marquée permet de revenir au pont romain. Prendre le même sentier qu’à l’aller et dépasser le panneau en prolongeant jusqu’au refuge des Évettes (2590m).

Pendant la montée au refuge, possibilité d’une courte virée aux proches lacs des Pareis visibles sur la gauche.

Derrière le refuge, un sentier balisé poursuit en très légère descente jusqu’à un panneau (Col des Évettes, 2561m). Prendre la direction de l’Écot, idem au panneau suivant (Ruisseau de Picherse, 2330m).

Au croisement d’une piste en fin de parcours, le sentier continue en face pour un retour direct au pont Saint-Clair.

Randonnée effectuée le 22 août 2016.

Dernière modification : 16 mai 2018
Plan des Évettes (2590m)

La carte du topo « Mont Séti (3153m) et lac du Grand Méan (2855m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours