• Alpinisme

Mont Tondu (3196m) par le Refuge Robert Blanc et le Col du Mont Tondu

Vue plongeante sur le Glacier de Tré la Tête.

  • Difficulté Alpinisme F
  • Dénivelé (en mètres) 1300
  • Durée 1 jour
Localiser le sommet

Course d'alpinisme facile à l'extrémité sud du Massif du Mont Blanc. La vue sur le bassin glaciaire de Tré la Tête et sur le Mont Blanc est superbe.

Avertissements et Droits d'auteur

Accès

Sur la route du Cormet de Roselend, versant Bourg-Saint-Maurice, prendre la direction des Chapieux puis, remonter la vallée jusqu’au chalets des Lanchettes (1975m).

Itinéraire

Présentation du sommet

Le Mont Tondu est situé au sud du massif du Mont Blanc, donc tout proche du Beaufortain. On aperçoit du sommet les Lacs Jovet, le Lac de la Girotte, le Rocher des Enclaves et l’ensemble de ce massif.

Au nord, la vue sur le bassin glaciaire de Tré la Tête est superbe. De grands sommets sont tout proches : la Bérangère et les Dômes de Miage, l’Aiguille de Bionnassay, le Mont Blanc, les Aiguilles de Tré la Tête, l’Aiguille des Glaciers...

Ce sommet peut s’atteindre par plusieurs itinéraires : depuis la Haute Savoie par les Contamines-Montjoie et le Refuge des Conscrits, par les Lacs Jovet, par le Col du Mont Tondu (décrite ci-dessous).

Cet itinéraire est assez varié et très esthétique, avec d’abord une montée dans les alpages, puis le beau passage câblé du Col du Mont Tondu, ensuite la remontée du glacier (peu raide) et enfin l’arête entre le Pain de Sucre (3169m) et le sommet du Mont Tondu (3196m).

Renseignements pratiques

  • Carte : IGN TOP25 3531 ET Saint-Gervais-les-Bains - Massif du Mont Blanc.
  • Difficultés : passage aérien mais câblé au Col du Mont Tondu, glacier crevassé mais pas raide, arête rocheuse sommitale aérienne mais commode en rocher assez sain. Cette course est cotée II F.
  • Matériel : matériel de sécurité sur glacier, casque. La dégaine peut servir à s’assurer sur les câbles du Col du Mont Tondu, comme en via ferrata.
  • Epoque favorable : tout l’été mais en fin de saison le glacier est plus ouvert et la rimaye plus délicate à franchir.
  • Orientation : sud puis nord-est.
  • Temps de montée : des Lanchettes de 4 à 5h.
  • Hébergement : Le sommet se fait aisément dans la journée mais on peut passer la nuit au Refuge Robert Blanc (2750m). C’est également le point de départ d’une autre belle course dans le secteur : le Dôme des Glaciers par l’arête des Lanchettes. Pour le lendemain par exemple.

Descriptif

Des Lanchettes (1980m), monter d’abord par un bon sentier puis ensuite dans des dalles rocheuses au Refuge Robert Blanc (2750m) en 2h30 environ. Pour la fin il faut suivre les nombreux cairns car le sentier n’est pas très bien marqué.

De là, le Col du Mont Tondu (2895m) s’atteint en 45 mn environ. La traversée ascendante sous le col est impressionnante mais les câbles aident la progression.

Du col redescendre sur le Glacier du Mont Tondu puis le remonter jusqu’à un col bien marqué sous le Pain de Sucre.

Atteindre celui ci par une sente dans des éboulis et des névés (3169m) et de là on aperçoit l’arête sommitale plus impressionnante que difficile.

Presque horizontale, on peut éviter le fil de l’arête le plus souvent par la droite. On peut se protéger grâce à quelques becquets rocheux. L’aller retour entre le Pain de Sucre (3169m) et le Mont Tondu (3196m) prend environ 1h mais il est dommage de passer à coté car elle est esthétique.

La descente s’effectue par le même itinéraire.

L’Ascension

La météo s’annonçait au beau fixe avec un joli lever de soleil.

Sous le Pain de Sucre, à la montée, le brouillard s’est levé ce qui a gâché un peu la vue. Cela nous a par contre permis de profiter d’un joli spectacle (première fois pour moi) : le spectre de Brocken qui nous à accompagné pendant l’ascension de l’arête.

Un spectre de Brocken est l’ombre agrandie d’un personnage ou d’un objet, observée d’un sommet montagneux dans la direction opposée au soleil, sur un nuage de gouttelettes d’eau ou de brouillard. Elle est parfois entourée d’un cercle lumineux. Si ce dernier est coloré comme un arc-en-ciel, il s’agit alors d’une gloire (anthélie).

Il tire son nom du point culminant de la Chaîne du Hartz (Allemagne) , le Brocken, dont le sommet est souvent dégagé et produit cette ombre sur les nuages en contrebas. La condition optimale pour l’observer est d’avoir un soleil bien dégagé d’un côté et une nappe de brouillard ou un nuage de l’autre, avec un objet entre les deux.

Il n’est visible que dans l’axe soleil/obstacle/nuage car la rétrodiffusion est faible vers les angles en s’éloignant. Chaque personne ne peut donc voir que son propre spectre. (Source Wikipédia et plus d’informations sur ce même site).

[New] : Profitez de tarifs exceptionnels avec les ventes privées Allibert Trekking ! Jusqu'à 200€ offert >> Cliquez-ici

Commentaires

  • par guichardfrederique@yahoo.frle 18 septembre 2012 à 16h40

    magnifique tout simplement !

  • par le 18 septembre 2012 à 21h27

    Ourffff !!! Encore du très très bon David ! J’adore !

  • par le 19 septembre 2012 à 11h06

    Superbe !!

  • par le 19 septembre 2012 à 13h51

    Un sommet très sympa que je ne connaissais pas par cette belle voie.

  • par le 19 septembre 2012 à 15h11

    Merci à tous pour les commentaires.

  • par le 1er juillet 2014 à 15h36

    Une alternative partielle à cet itinéraire pratiqué la semaine dernière : ne pas redescendre sur le glacier après le col mais remonter directement à gauche sur l’arête. Certains passages sont très exposés mais le rocher est bon

Poster un nouveau commentaire ?
Nous vous conseillons de vous connecter !     pourquoi ?

Sorties associées

Vous pourrez trouver dans cette section les derniers récits et photos de celles et ceux qui ont fait cette randonnée.
Il n'y en a pas pour le moment. Si vous venez de la faire, n'hésitez pas à venir l'épingler ici !

→ Ajoutez votre sortie...

Publicité

  • Tentes de rando

  • Raquettes

  • Chaussures de rando

  • Sacs à dos

Topos en relation

Voir tous les topos en relation

Dossiers conseils