Mont Ventoux (1910m) par le Chalet Reynard et la Draille de Fonfiole

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
500m
Durée :
1 jour

La Draille de Fonfiole est un sentier du vertige qui traverse le versant nord du géant de Provence sur près de 3km. Avec son ambiance désertique, cest l'un des plus beau itinéraires des Préalpes du sud. – Auteur :

Accès

Prendre la D974 et suivre la signalétique Mont Ventoux.

  • De Bédoin, se garer au grand parking du Chalet Reynard.
  • De Malaucène, soit franchir le col pour se garer au Chalet Reynard, soit partir du sommet.

Précisions sur la difficulté

  • Sentier du vertige de faible exposition, pas de falaises
  • Les chamois peuvent faire tomber des pierres dans leur fuite
  • À parcourir de préférence dans le sens Chalet Reynard/sommet, question de stabilité
  • En été, partir tôt car le soleil "tape" fort dans ce versant exposé au nord-est

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP25 3140 ET
  • Altitude minimale : 1417 m
  • Altitude maximale : 1911 m
  • Distance : environ 11,5 km
  • Horaires : comptez entre 5 et 6h00
  • Balisage : Rares marques jaune d’un ancien balisage sur la vire, descente évidente
  • Départ du Chalet Reynard ou du sommet
  • Pour voir les chamois, il faut partir du Chalet très tôt

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du Chalet Reynard au sommet

Prendre le chemin qui passe à droite du chalet, nord-est.

Poursuivre en remontant une petite combe et gagner la ligne de crête.

Remonter cette crête, gauche, ouest.

Ignorer le sentier balisé qui descend à droite dans le versant nord et atteindre le petit plateau de la Tête de la Grave.

Environ 200m après le début de ce petit plateau, trouver une sente peu visible, nord-ouest, qui descend d’une vingtaine de mètres en versant nord.

Prendre pied sur la vire, quelques marques de peinture jaune.

Suivre cette vire jusqu’à la source de Fonfiole.

Environ 250m après la source, remonter pour rejoindre la D974. La suivre à gauche, est.

Passer par la table d’orientation et rejoindre la plateforme d’observation.

Du sommet au Chalet Reynard

Rejoindre la jonction des des deux routes au nord-est des installations.

Prendre l’évident chemin de crête à droite, est, le suivre jusqu’à la Tête de la Grave.

Retour par le chemin pris à la montée ou par des sentiers à droite, sud, qui descendent sous les téléskis, plus courts, moins jolis (en jaune sur fichier kml).

Variante de descente

  • Distance : +3km
  • Horaire : + 1h00
  • En rouge sur fichier kml

Gagner la chapelle Sainte-Croix à l’ouest du sommet.

Prendre le sentier qui descend la crête, vire au sud-est et gagne le Jas des Pélerins.

Descendre rejoindre la route forestière et la suivre jusqu’à sa jonction avec la D974.

Continuer à droite, nord-est, jusqu’au Chalet Reynard.

La sortie du 24/06/2015

Départ à 7h00 du Chalet Reynard ce qui devrait permettre d’éviter les grosses chaleurs prévues pour l’après-midi et de voir des chamois.

Pour éviter les grosses chaleurs, cela commence bien. La petite combe de montée, pour gagner la crête, est transformée en soufflerie et les gants, le bonnet, la polaire et tout et tout sortent du sac.

Parvenu sur la crête, les premiers chamois détalent et plongent dans le versant nord.

Après la tête de la Grave, légère descente et on bascule en versant nord.

On passe par une petite grotte et le sentier devient de plus en plus sauvage et la pente à droite de plus en plus impressionnante.

Un balisage jaune que je n’ai pas vu au départ (ou manqué) apparaît. Parfois, le rocher balisé a glissé dans la pente et se trouve plusieurs mètres en dessous du sentier. Parfois de simples cailloux portent des traces de peinture, le rocher balisé ayant éclaté en raison des conditions des lieux, fortes chaleurs estivales et très basses températures hivernales. (Je suppose…)

Les éboulis ne demandent qu’à descendre, les pierres et les cônes de pin à rouler sous les chaussures. Mais le danger vient aussi des chamois qui sont au-dessus et qui détalent en faisant partir des pierres.

En groupe, ne pas contrarier le volontaire qui veut passer devant.
« À vaincre sans péril, on évite des ennuis » (René Goscinny.)

Le sentier est très long et nous passons de combe en combe avec la surprise d’une carcasse de voiture sous le col des Tempêtes.

Le paysage est magnifique mais il vaut mieux s’arrêter pour le contempler et marcher en surveillant ses pieds, surtout si comme moi on a oublié les bâtons...

Après un passage matinal sur un sommet désert, 3 heures (sans se presser) de parcours dans la solitude absolue du versant nord, arrivée au sommet à 10h00 du matin avec les premiers touristes et les premiers cyclistes. Changement d’ambiance, encore supportable. L’après-midi, il en va tout autrement...

Le Mistral des jours précédents à purifié l’atmosphère qui est relativement claire pour une journée d’été et les sommets se reconnaissent bien, notamment le grand pic de Belledonne, les Ecrins, l’Olan, la Muzelle, l’Ailefroide, L’Obiou et le grand Ferrand et des dizaines d’autres dans les Alpes, les Préalpes et aussi du côté du massif Central où Mézenc, Gerbier de Jonc et Pilat peuvent se distinguer sans peine.

Le mont Ventoux est une montagne pelée qui semble aride. Pourtant, les sources sont nombreuses.
La fontaine de la Grave, se situe en amont du chalet Reynard, est intéressante pour faire le plein d’eau fraîche avant le départ.
La source de Fonfiole, située à 1785 mètres d’altitude sur le sentier, à l’écart des touristes est merveilleuse, abondante et fraîche.

Comme il va faire très chaud, je vais redescendre par la crête et quelques raccourcis. Je vais citer dans le topo la belle variante par le Jas des Pélerins, parcourue il y a quelques années, une fin décembre peu enneigée ; elle permettait d’être un peu plus abrité du vent du nord que sur la glaciale crête ventée.

Sans nul doute le plus beau des itinéraires courts qui mènent au sommet.

Dernière modification : 31 octobre 2018
Le Mont Ventoux (1911m) par le Mont Serein

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 24 juin 2015

Topo publié le 31 octobre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !