Montagne Sainte Victoire : Bau des Vespres (1010m) et Pic des Mouches (1011m) par le Pas de l’Oppidum, sentier des Cantilènes (ou Pas du Chat) et Grand Couloir

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1250m
Durée :
1 jour
La carte

Auteurs : , (Avertissements et Droits d'auteur)

Un belle randonnée comprenant deux montées et deux descentes en face sud, et la découverte de sentiers non balisés permettant l'accession aux deux points culminants du massif.

Accès

À l’Est d’Aix-en-Provence, rejoindre le village du Tholonet, suivre la D17 vers le hameau de St Antonin sur Bayon et poursuivre 500 mètres plus loin en laissant sur la droite la Maison de la St Victoire.

Se garer sur le parking suivant à droite, celui des 2 Aiguilles (panneau).

Itinéraire

Informations

  • Cartes : IGN TOP25 n°32445ET - MONTAGNE STE-VICTOIRE
  • Dénivelé : 1250m
  • Distance : environ 18km (avec options Pic des Mouches)
  • Temps de parcours : environ 6h30 hors pause
  • Remarque : Ce topo décrit un itinéraire que j’ai choisi en fonction de plusieurs critères : montées raides et techniques, sommets les plus marquants du massif, et enchaînement court de pentes rudes pour parfaire sa condition physique.
    C’est ici que je m’entraîne l’hiver, pour travailler la condition physique afin de pouvoir "attaquer" des terrains plus alpins en période estivale.
    Ce massif de la Sainte Victoire qui par endroit, donne une impression de haute montagne, permet de créer un nombre important de combinaisons "montées - descentes" en face sud ou nord, et ce TOPO en est une parmi tant d’autres...

Réglementation d’accès aux massifs des Bouches du Rhône

  • Accès au massif

L’accès aux massifs des Bouches du Rhône est réglementé en période estivale.

Du 1er juin au 30 septembre la fréquentation des massifs est réglementée.

Pendant la période qui couvre les mois de juin, juillet, août et septembre, l’accès des personnes aux massifs, la circulation et le stationnement des véhicules sont réglementés en fonction des conditions météorologiques du moment.

L’accès aux massifs des personnes, la circulation et le stationnement des véhicules sont régis par les dispositions suivantes :

  • En niveau ORANGE = accès AUTORISE
  • En niveau ROUGE = accès AUTORISE le matin de 6 à 11heures et INTERDIT en dehors de ces horaires
  • En niveau NOIR = accès INTERDIT

Ces niveaux de danger, consultables par tous à partir de 18h00, sont accessibles en consultant le serveur vocal des Bouches-du-Rhône dédié au tourisme au 0811 20 13 13 ainsi que sur ce lien internet.

Risque d’incendie : comme tous les massifs du sud de la France, le risque est important.

Approvisionnement en eau : aucun point d’eau sur l’ensemble du massif.

Attention ! " il fait soif " à la Sainte Victoire !

Période : Il vaut mieux éviter les grosses chaleurs, dès le mois de juin, la réverbération du calcaire blanc fait office de grille-pain !

Difficultés

  • Pentes rudes et gros pierriers à gravir en face sud.
  • Passages engagés nécessitant prudence et absence de vertige
  • vire des Cantilènes
  • descente patinée de la Grotte aux Hirondelles
  • Présence d’autres nombreux passages engagés et techniques équipés de chaînes et de câbles nécessitant l’usage des mains
  • montée du Pas de l’Oppidum du secteur Rognures
  • montée du Pas du Chat
  • montée au-dessus de la Chapelle Saint Ser
  • descente du Grand Couloir.

Itinéraire

Du parking des 2 Aiguilles, traverser la route et suivre le sentier noir à droite sur environ une centaine de mètres.

Repérer une grosse pierre sur laquelle de nombreuses indications sont inscrites à la peinture, laisser la direction du sentier noir, et suivre celle indiquée par les marquages bleus rejoignant les nombreuses voies d’escalade de la face sud de la Sainte Victoire.

Prendre plein nord et suivre les triangles bleus.

La sente monte à travers la terre rouge et rejoint le sentier marron (balisages).

Le suivre par la gauche (Ouest) jusqu’à une intersection.

Là, laisser le sentier marron (gauche) et emprunter en face, le sentier dirigé vers la base des contreforts calcaires de la Sainte Victoire (marquages bleus).

Rejoindre les parois et nombreuses voies d’escalade et suivre la sente qui les longe en direction de l’Ouest (gauche).

Poursuivre jusqu’au secteur "Rognures" marqué sur une pierre, et continuer à droite de celle-ci.

La sente rejoint le pied de deux couloirs rocheux (pas de III). (photo n°14)

Escalader de préférence celui de gauche, même si celui de droite et également praticable.

Poursuivre la montée rocheuse par un nouveau ressaut (pas de III) qui rejoint le pied d’une dalle sur laquelle la prudence est de mise.

La traverser en dévers en repérant un ou deux appuis fiables creusés dans le calcaire afin d’arriver au niveau d’une grande chaîne verticale.

Celle-ci permet d’escalader la dalle pentue et haute de 7 à 8 mètres appelé "Pas de l’Oppidum".

La sortie de celui-ci se fait par la droite en s’aidant de la chaîne qui poursuit sa trajectoire de façon horizontale (voir photos).

Poursuivre la montée plein nord à travers buis et petits pierriers, qui permet de rejoindre le sentier noir au niveau d’un gros cairn et d’un arbre mort.

  • Là, 2 options :
  • Montée du Pas du Chat : laisser le sentier noir et emprunter en face le pierrier évident qui monte tout droit.
    En haut de celui-ci, escalader une nouvelle dalle à l’aide d’une longue chaîne verticale.
    Poursuivre la montée par une nouvelle escalade passant à côté d’un arbre et où l’on trouve encore une chaîne.
    On rejoint la crête par de l’escalade facile et par la sortie d’un couloir terminal assez pentu.
  • Sentier des Cantilènes : suivre le sentier noir à droite (Est) sur environ 400 mètres et rejoindre un cairn accompagné d’une marque noire en forme de coude.
    Celle-ci fait bifurquer le sentier noir en descente vers le sud.
    Le laisser à ce moment là, et monter plein nord dans la pente parsemée de buis afin de rejoindre en haut à droite un petit col qui permet d’accéder à la Vire des Cantilènes (voir photos).
    Traverser la vire en balcon d’Ouest en Est, qui passe au dessus d’une immense falaise et qui se termine par un couloir boisé et pentu.
    La sortie du couloir rejoint un gros cairn.
    Là, monter dans la pente en face (nord) par un nouvelle escalade rocheuse (pas de IIb) et poursuivre la raide montée, le plus souvent à main gauche, afin de rejoindre la crête.
  • Ces deux montées se pratiquent hors sentier et sans balisage, mais on y trouve quelques cairns placés stratégiquement tout au long de leurs cheminements.

La sortie des Cantilènes se trouve un peu plus à l’Est sur la crête de la Saint Victoire (G.R.9) et, est un peu plus longue puisque moins directe que celle du Pas du Chat, plus technique.

Dans les deux cas, suivre la crête à droite (Est) et essayant de rester au maximum en bord de falaise sans suivre aveuglément le G.R.9 qui chemine souvent, plus bas que celle-ci.

Ceci permet d’avoir un visuel plus intéressant et de profiter au maximum du magnifique panorama.

Poursuivre sur la crête qui s’élargit franchement au niveau du Plan de la Crau et rejoint le Bau de Vespres (1010m), grand balcon décalé vers le sud par rapport à la crête Est du massif.

Celui-ci permet d’obtenir une vue surplombante magique sur les contreforts rocheux de la partie Est de la Sainte Victoire ainsi qu’une vue imprenable sur le Pic des Mouches (1011m).

Descendre du balcon en suivant la ligne de crête dirigée vers le nord, et repérer, juste après, la descente pentue du Grand Couloir, plein sud.

Celle-ci se pratique à nouveau, hors sentier et sans aucun balisage, néanmoins, de nombreux cairns sont présents sur l’itinéraire.

On laisse donc le G.R.9 qui effectue la traversée des crêtes de la Sainte Victoire, pour rejoindre plus bas, le sentier marron au niveau du Refuge Baudino.

On laisse alors la crête pour entamer la descente pentue du Grand Couloir qui nous amène 50 mètres plus bas vers une désescalade équipée d’une nouvelle chaîne.

La désescalader prudemment.

Celle-ci débouche en haut de la Vire du Grand Couloir équipée d’un câble sur plus de 100 mètres de descente.

Désescalader la vire orientée Ouest - Est pour ensuite poursuivre la descente dans le sens opposé.

Suivre les cairns évidents sur une sente qui parfois, remonte un peu, et qui part franchement vers la droite (Ouest).

Passer un gros cairn bien visible, placé idéalement sur une butte rocheuse et basculer de l’autre côté (plein sud) vers les chaos de blocs rocheux situé au-dessus du Refuge Baudino que l’on n’aperçoit pas encore.

Traverser un passage chaotique constitué d’énormes blocs de calcaire et rejoindre le petite plate forme boisée où est niché le joli petit refuge (815m).

Une table en bois placée devant le refuge permet de prendre une pause bien méritée.

Après celle-ci, poursuivre sur le sentier marron vers l’Est en traversant une nouvelle zone de gros blocs de pierre.

Le sentier se poursuit et descend franchement en zigzag jusqu’à l’altitude 570m où l’on croise le début de la montée du sentier noir dirigé vers le Col de Vauvenargues, actuellement fermé à cause de la présence d’une nichée de l’Aigle de Bonelli (panneau).

Le laisser, et continuer le sentier marron qui rejoint plus loin le sentier rouge et la montée vers la jolie Chapelle Saint-Ser.

La rejoindre, et après une petite visite, emprunter le sentier rouge qui monte au-dessus de celle-ci.

Deux nouveaux passages équipés de chaînes aident à franchir des ressauts rocheux.

Le sentier monte franchement et rejoint 130 mètres plus haut, un gros bloc sur lequel est marqué à la peinture rouge une intersection de sentiers :

  • Deux nouvelles options :
  • tracé rouge à gauche : montée vers le Col de St Ser (947m) qui sort plus à l’ouest de la crête par un dernier ressaut rocheux à escalader.
  • pointillés rouges à droite : montée plus douce mais plus longue vers le Pic des Mouches (1011m).

À vous de choisir en fonction de l’état de vos jambes sachant que la montée vers le Pic des Mouches (point culminant du massif de la Sainte Victoire) vous éloigne un peu plus du cheminement retour et allonge d’environ 2,5km le parcours.

Du Col de St Ser ou du Pic des Mouches, reprendre la ligne de crête vers l’Ouest en suivant le G.R.9 (entre 1h00 et 1h30 de parcours en crête pour rejoindre la Grotte aux Hirondelles).

Celle-ci se situe à quelques encâblures en amont de la Croix de Provence (946m) et permet de basculer plein sud, dans la descente pentue du sentier noir/vert.

La traversée en désescalade de la magnifique Grotte aux Hirondelles est extrêmement patinée.

Bien rester à main gauche du rocher afin de s’y agripper pendant la descente.

Poursuivre les marquages vert et noir qui passent à côté du Gouffre du Garagaï, impressionnant trou béant relevant de la spéléologie.

100 mètres pus bas, après plusieurs désescalades délicates, les sentiers noir et vert (Forcioli) se séparent : le premier que l’on va suivre, part vers l’Est (gauche) alors que le vert passe par l’escalade d’un ressaut rocheux à l’Ouest (droite).

Le sentier noir emprunte la remontée d’un couloir d’escalade facile pour ensuite contourner un ressaut par la droite.

Bien suivre les tracés noirs qui vont nous permettre de "boucler la boucle" en rejoignant la sortie du secteur Rognures où se trouve le Pas de l’Oppidum (à droite), gravi au début de la randonnée, marqué par la présence de l’arbre mort, du gros cairn à côté de celui-ci ainsi que du pierrier de montée pour l’accession au Pas du Chat (à gauche).

Poursuivre sur le sentier afin de rejoindre le marquage à la peinture noire en forme de coude situé en face de la montée des Cantilènes.

Le sentier se poursuit jusqu’au "Pas de l’éléphant" (vasque naturelle et asséchée de forme ronde) et le secteur des voies d’escalade.

On rejoint le sentier marron puis des panneaux indiquant le retour vers le Parking des 2 Aiguilles.

Dernière modification : 12 août 2018
Montagne Sainte Victoire : Croix de Provence (946m) par le tracé jaune et traversée jusqu’au Pic des Mouches (1011m)

La carte du topo « Montagne Sainte Victoire : Bau des Vespres (1010m) et Pic des Mouches (1011m) par le Pas de l’Oppidum, sentier des Cantilènes (ou Pas du Chat) et Grand Couloir »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours