Montagne Sainte Victoire : Couloir des Libellules

Difficulté :
Non renseignée
Dénivelé :
600m
Durée :
demi-journée

Une rando/escalade engagée et assez directe pour rejoindre la Croix de Provence. On pourra associer cet itinéraire à une descente par le sentier jaune, le tout constituant une course complète et ludique, tout en étant assez sérieuse. – Auteurs : et

Accès

On peut rejoindre le couloir des Libellules du parking du Plan de l’Anchois ou de celui des Deux Aiguilles.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Également appelé "ancien tracé noir", le couloir des Libellules est un enchaînement très intéressant, malgré quelques pas patinés, qui mène à la croix de Provence. On trouvera quelques marques noires effacées, et quelques vestiges d’assurance (spits cassés et une chaine).

  • Carte : IGN TOP25 3244 ET Montagne Ste-Victoire - Aix-en-Provence
  • Croix de Provence : 946m
  • Altitude de départ du Plan de l’Anchois : 310m

Difficulté

Il s’agit d’un parcours exposé et sérieux que l’on ne peut entreprendre qu’avec une certaine expérience et une aptitude à l’escalade non équipée.
En solo, c’est un bel enchainement un peu engagé, pour grimpeur confirmé.
La majeure partie de l’itinéraire est en 3/3+, mais je note un passage glissant, deux dalles exposées et le dièdre glissant qui est plutôt du 4+.

Équipement

Si on est plusieurs, je conseille vivement un baudrier, une corde de rando voire plus, quelques friends, et/ou câblés et des sangles.
Des chaussures d’approche seront bien préférables à des chaussures de rando classiques.
C’est bien d’avoir une paire de chaussons dans le sac, pour la partie finale, et au moins pour le premier.

Approche

  • Du Plan de l’Anchois, rejoindre le refuge Cézanne (15mn), puis poursuivre par le tracé marron le long du versant Sud de Ste Victoire. Juste avant d’atteindre un petit oratoire, repérer un large couloir très raide descendant sous la Croix de Provence (à droite du départ de la voie des moussaillons). C’est le couloir des Libellules
  • OU
  • Du parking des Deux Aiguilles (après St Antonin), remonter vers les parois, puis rejoindre le tracé marron. Le suivre vers l’Ouest jusqu’à un col. Redescendre le versant Ouest du col jusqu’au petit oratoire d’où on repère le couloir des Libellules.

Cheminement

Le couloir présente à sa base une dalle que l’on gravit (III). Poursuivre dans un couloir plus facile jusqu’à un pas raide terreux avec une chaîne qui donne sur une terrasse avec un arbre.

Ensuite prendre à droite (passages grimpants). Puis se diriger vers une grande barre surplombante que l’on contourne par la droite.

Se diriger vers le ressaut final sous la croix, plutôt à droite qu"à gauche. Il reste environ 100m d’escalade, les plus soutenus.

Franchir en traversée à D une dalle délicate (III+, spits cassés, lunule possible à gauche avant de traverser) pour se diriger vers un dièdre lisse et caractéristique (IV+ sur 3 mètres, bons coincements au fond mais délicat avec un gros sac). La fissure à gauche est plus nette mais plus dure et plus expo. Relais sur des arbres.

Continuer dans l’axe, et au moment où l’escalade devient raide et difficile, traverser à droite (facile mais expo), puis enchaîner vers le haut en III+ soutenu.

Poursuivre (III) plus facilement jusqu’à la Croix de Provence.

Sortie du 13 janvier 2016

C’est Jean qui initie cette sortie par un mistral à décorner les libellules. Nous sommes trois avec Hubert et les bonnets sont supportables, les gants aussi.

Arrivé aux passages du haut, je vois que j’ai pris deux chaussons pied gauche. Ma vue baisserait-elle avec l’âge ?
Je grimperai donc avec un chausson à gauche et une "petite grosse" à droite. Je dois dire que les Verto Plasma sont vraiment indiquées pour ces parcours. Enfin dans la dalle qui mène au couloir final, des chaussons sont tout de même recommandés.

Arrivés à la croix, le vent forcit encore (70km/h) et nous découvrons enfin la neige sur le massif alpin. Petit repas au prieuré avec une bouteille de vin sucré apporté par Jean (hé, hé).

J’ai bien apprécié la continuité avec la descente du tracé jaune. Un bel ensemble à ne pas négliger. Je pense qu’il faut au moins être à l’aise dans le 5+ en école pour tenter cet itinéraire en solo.

Sortie du 19 mars 2016 avec ma souris.

Je prends de quoi faire des relais : 3 friends, 3 exentrics et 3 câblés, sans oublier les sangles, très utiles pour les arbres.
La crapule réalise que ça grimpe dans la dalle du bas, car elle n’a pas mis les chaussons.
J’ai du protéger le dièdre renfougne car "putain c’est pas dur mais c’est pas donné...". J’ai pu faire de bons relais pour bien assurer ma seconde, mais pour un ce fut sur un câblé et un petit friend, donc une ambiance déjà sauvage.
Beaucoup de monde à la Croix de Provence.

Dernière modification : 28 avril 2018
Montagne Sainte Victoire : Croix de Provence (946m) par le tracé jaune et traversée jusqu’au Pic des Mouches (1011m)

A propos

Auteurs de ce topo : ,

Topo publié le 15 janvier 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 15 janvier 2016 à 15h45

    Bravo l’équipe !
    J’avais fais Forcioli à la montée et le jaune à la descente (en solo), mais ton ascension semble plus technique.
    Un nouveau photographe ou un nouvel appareil ?
    On y gagne :)

  • par Le 15 janvier 2016 à 17h07

    Les photos sont de Jean, un grand merci à lui !

    Yes Michel, c’est un cran au-dessus du Forcioli. Merci pour ton commentaire.

  • par Le 14 octobre 2016 à 09h28

    merci pour ce topo, je cherche des voies difficile et bien soutenue pour grimper à la croix, celui-la à l’air sympa

  • par Le 14 octobre 2016 à 09h31

    au vue des photos j’ai l’impression que la voie commence comme celle qui sort à la grotte, que je connait bien

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !