Montagne Sainte Victoire : Croix de Provence (946m) par le tracé vert (sentier Forcioli)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
640m
Durée :
1 jour

Une rando-escalade ludique et physique sur une des montagnes sacrées de la Provence. La traversée de la crête sommitale par la grotte aux hirondelles est absolument sublime. Deux itinéraires sont décrits à la descente, l'un facile, et l'autre difficile. Un topo réalisé à deux (quatre pour les photos) pour vous faire partager cette ascension magnifique. Loin des hautes altitudes, les petits massifs peuvent offrir des itinéraires aussi insolites que merveilleux. – Auteurs : et

Accès

  • D17 "Route Cézanne" qui relie d’Aix-en-Provence à Puyloubier. Se garer au parking du Plan de l’Enchois ou à celui, voisin, du Bouquet.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3244ET
  • Tracé IGN
  • Croix de Provence : 946m
  • Dénivelé : 636m
  • Altitude de départ : 310m
  • Temps d’ascension : 2h00
  • Temps de descente par le tracé rouge pointillé : 1h30
  • Temps de descente par le tracé jaune : 1h00 puisque très direct.
  • Distance avec descente par le tracé rouge pointillé : environ 6 Km
  • Distance avec descente par le tracé jaune : environ 5 Km

Matériel

  • Éventuellement, une petite corde.

Difficulté

  • Sentier technique. Avec le tracé jaune sur cette même Croix de Provence, c’est le plus beau du versant sud de la Sainte-Victoire. De nombreux pas d’escalade facile agrémentent cet itinéraire raide, sans être trop aérien.
  • La traversée magique de la grotte aux hirondelles, peut être facile si le rocher est sec, bien que patiné ou périlleuse s’il est humide.

Balisage

  • rouge jusqu’au refuge Cézanne
  • marron du refuge Cézanne jusqu’à la bifurcation avant l’oratoire
  • vert pour l’ascension
  • bleu, puis rouge pointillé, puis rouge pour la descente facile
  • bleu, puis jaune pour la descente difficile
  • rouge pour le retour au parking

Réglementation

L’accès au massif est réglementé en été avec possibilité d’interdiction totale en cas de risques d’incendie.

  • ORANGE : vous pouvez vous promener toute la journée
  • ROUGE : vous pouvez vous promener de 6h00 à 11h00 et toute la journée dans les ZONES D’ACCUEIL DU PUBLIC EN FORÊT
  • NOIR : la promenade, la circulation et le stationnement de véhicules sont interdits toute le journée
  • Niveau de Danger Feux de Forêt : lien ICI
  • Tel : 08 11 20 13 13

Précaution

  • Ne gâchez pas votre séjour ! Ne laissez rien dans les véhicules. Si vous pouvez ouvrir le cache-bagage et mettre en évidence un coffre vide : faites-le !

La Croix de Provence par le tracé vert (sentier Forcioli)

  • le "Sentier Forcioli", doit son nom à Antoine Forcioli, tombé au champ d’honneur durant la "Grande Guerre". Il avait découvert ce passage en 1913.

Départ du parking du Plan de l’Enchois, suivre les marques rouges jusqu’au refuge Cézanne.

  • du parking du Bouquet, descendre dans le petit vallon, traverser la passerelle et rejoindre le sentier précédent

Là, bifurquer vers l’est en empruntant le sentier marron jusqu’à apercevoir un oratoire sur les hauteur à droite.

Ne pas le rejoindre, une centaine de mètres avant, bifurquer sur la gauche au niveau d’un cairn (à gauche) et d’une grosse pierre sur laquelle une flèche verte est marquée à la peinture (à droite).

Il s’agit du départ du sentier vert "Forcioli".

Le sentier s’élève et devient pentu, puis se faufile dans la garrigue, jusqu’à la fameuse écaille de tortue.

Il s’agit là, du début de l’escalade que l’on attaque par un "mur" ayant une forme de carapace de tortue.

La gravir par le côté gauche est le plus simple.
Bien s’accrocher à la paroi grâce à quelques prises naturelles sur lesquelles s’agripper avec les mains, et quelques appuis ça et là, pour les pieds.

Suivre les marques vertes sur toute la montée.
Un passage rocheux, un peu plus haut, nécessite une escalade délicate, et pour certain, une petite corde peut être fixée et être d’une aide précieuse.

De nombreux passages nécessitant l’utilisation des mains sont à franchir, et le tracé emmène au gouffre du Garagaï puis, devant une immense roche percée, que l’on appelle la grotte aux hirondelles et qui permet de passer du versant sud au versant nord.

Après l’avoir franchie on atteint la crête, puis le sommet, sans difficulté particulière.

Panorama sublime sur la Provence, et, par temps clair, jusqu’au massif des Ecrins.

Descente par le tracé rouge pointillé (facile)

Descendre vers l’ouest, par le GR 9 et gagner le prieuré de Sainte-Victoire où se trouve également un refuge (mais il faut dormir à même le sol).

Quitter le prieuré. On suit sur 220 mètres, le GR 9, jusqu’à une bifurcation.

Le GR 9, part sur la droite, continuer le sentier de crête, balisage bleu.

On passe au pas du Moine, alt. 767m, point d’arrivée du tracé rouge.

Continuer de suivre le sentier de crête, jusqu’au pas de l’Escalette, alt. 686m.

Prendre à gauche, le sentier bien visible, balisage point rouge, qui ramène sans difficulté au refuge Cézanne, après avoir franchi, un passage plus raide, mais facile au pas des Dinosaures.

Récupérer le balisage rouge qui nous ramène au parking du Plan de l’Enchois.

Descente par le tracé jaune (difficile)

Descendre vers l’ouest, par le GR 9 et gagner le prieuré.

Quitter le prieuré et suivre pendant quelques mètres le sentier marqué bleu qui descend vers le barrage du Bimont.

Là, quitter le sentier et monter sur votre gauche à travers quelques broussailles afin de rejoindre la crête.

La suivre jusqu’au bout, jusqu’à une marque jaune.

C’est le début de la descente par le sentier jaune.

Là, la désescalade commence.

Le plus pratique afin de pouvoir chercher au mieux les appuis pour y poser les pieds est de descendre de face, et non pas de dos.

Suivre les marques jaunes en empruntant avec prudence des parties extrêmement pentues en s’aidant des mains.

Plus bas, on rejoint une partie du parcours qui ressemble à nouveau à un sentier et qui emmène vers un croisement de traces.

Le jaune se dirige vers la chaîne du pas de la Savonnette.

  • Pour ceux qui sont sensibles au vertige, le tracé jaune pointillé, permet de contourner ce passage par la droite et de récupérer le sentier un peu plus bas.

Effectuer la descente du pas de la Savonnette à l’aide de la chaîne haute d’une dizaine de mètres.

  • Ne pas se crisper avec les bras et descendre en douceur.

Suivre ensuite les marquages jaunes qui permettent de rejoindre le refuge Cézanne.

Récupérer le balisage rouge qui nous ramène au parking du Plan de l’Enchois.

Paul Cézanne (1839-1906)

Peintre impressionniste, Paul Cézanne est né et mort à Aix-en-Provence.

Après s’être établit dans la région parisienne, il se détache du groupe impressionniste en 1882 et retourne en Provence. Il va commencer un cycle de peintures sur la montagne Sainte-Victoire qu’il va représenter dans environ 80 œuvres.

Géologie de la montagne Sainte-Victoire

De formation très complexe, puisque l’on trouve les couches sédimentaires les plus récentes en haut et les plus anciennes en dessous. On a du mal à imaginer la puissance nécessaire pour "retourner" une montagne.

Un lien vers le site de l’école de Beaurecueil sur la géologie de la montagne Sainte-victoire ICI.

Panoramiques par Bruno Carrias

  • Les Alpes du sud vues de la Croix de Provence : ICI
  • Panoramique 360° de la Croix de Provence : ICI
Dernière modification : 16 mai 2018
Montagne Sainte Victoire : Croix de Provence (946m) par le tracé jaune et traversée jusqu’au Pic des Mouches (1011m)

A propos

Auteurs de ce topo : ,

Topo publié le 20 octobre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (31).
  • par Le 20 octobre 2012 à 01h08

    Pas mal du tout...et d’autres topos à venir, ça promet ! Félicitations à vous quatre !

  • par Le 20 octobre 2012 à 16h38

    Topo et photos splendides, illustrant superbement l’ambiance du sentier Forcioli.
    Pour compléter le listing des circuits pédestres possibles de Sainte Victoire ( et non LA Sainte Victoire ;-) ) versant sud, je conseille la montée des tracés marron et vert de la Marbrière et du pas du Clapier. Détour sur la crête au Baou de Vespré pour un panorama à couper le souffle. Descente par les tracés noir et marron du col de Vauvenargues et du refuge Baudino, l’un des plus beaux endroits de Provence.
    Et concernant la Roche Percée, je me languis d’en savoir plus...

  • par Le 20 octobre 2012 à 16h57

    Massif de Sainte-Victoire : c’est noté, merci Denis. Le tracé de la marbrière est dans le collimateur.

  • par heremeLe 20 octobre 2012 à 17h57

    Le plus beau reportage photographique sur la Sainte-Victoire que j’aie jamais vu. La dernière fois pour moi, c’était en 1980 ! Le petit clin d’oeil à Cézanne termine magnifiquement la série.

  • par heremeLe 20 octobre 2012 à 19h49

    Vous voulez (presque) tout savoir sur la Sainte Victoire : le Garagaï (nom générique = puits de dissolution), le Prieuré, les dinosaures, la montagne dans l’histoire des hommes, géologie, chronologie, ...

    ----->un excellent lien :

    http://paleobios.tripod.com/nouvellepage41.htm

    = = = = = = =

    DIVERS POINTS (aucun rapport avec le lien ci-dessus).

    Une des interprétations quant au nom (l’histoire est bien réelle, l’appellation semble totalement fantaisiste) : " en -102, alors que les Cimbres et les Teutons, d’origine germanique et scandinave, déferlent dans le Sud de la Gaule, menaçant la paix dans la toute nouvelle ville d’Aix et ses environs, le consul romain Caius Marius les affronte et les repousse à la bataille d’Aix, qui se déroule sur le piémont sud de la montagne Sainte-Victoire. D’où l’appellation par les Romains de montagne de la Victoire. "

    Signification plus certaine : le nom ancien "Ventur" (signifiant montagne) s’est transformé en Mount Ventùri (le mont des Vents) pour se franciser au XVIIème siècle en Victoire et provoquer la nomination de sainte Victoire comme co-titulaire de l’église de Vauvenargues et l’édification d’un autel dédié à la sainte romaine, complètement étrangère à cette montagne. Un modeste ermitage attirait foule et personnalités dès le Moyen-Âge, mais la fête aurait été instituée par les habitants de Pertuis, suivis plus tard par les habitants d’Aix et de ses environs.
    Frédéric Mistral l’appelait le Mount Ventùri ou Santo Ventùri, à rapprocher de ventòri (n.m.) = rafales ---> le mont des vents.

    = = = = = = =

    Lou Roumavage à Santo Vitòri
    Le roumavage signifie pèlerinage. Il s’applique par extension aux fêtes patronales et votives.
    Le pèlerinage de Sainte-Victoire se perpétue sur la montagne qui domine Aix-en-Provence et Pertuis. Sur la stèle sont gravés quatre textes : vers l’Est (Rome) en latin, vers le Midi (Sud) en grec, vers le Nord en français, le quatrième à l’Ouest, en provençal, serait de Frédéric Mistral.
    = = = = = = =

    Une étude par satellite entre 1993 et 2003 a montré que, durant cette période, l’extrémité occidentale de la montagne Sainte-Victoire a été en surrection de 7 mm par an (Sainte-Victoire, la montagne qui grandit encore [archive], article sur la Provence).
    = = = = = = =

    Pour la fine équipe : maintenant vous faites partie de l’ethnie " li Venturié " (même si ce vocable désigne plus particulièrement ceux qui font le pèlerinage du 24 avril ou dimanche le plus proche). FELICITATIONS !
    = = = = = = =

    Le coin des Provençaux (je suspecte qu’il y en a au moins deux).

    Un petit extrait d’un poème de Frédéric Mistral (2 janvier 1851) :

    Voulès que vous digue perqué
    Aven acampa de bouqué
    Dessu nosti mountagno ; (ndla : Santo Ventùri)
    Toutis ensèm perqué venen
    Li troubadour avignounen,
    San-Roumieren e Selounen,
    Di vilo e di campagno ?

    Perqué venen au gran soulèu
    Me tout ce qu’aven de plus bèu,
    Faire la farandoulo.
    Coumé li bastidan galoi
    Que, per lou jour de Sant Aloi,
    Sauton coumé de tron-de-goi,
    A l’oumbro di piboulo ?

  • par agarockLe 21 octobre 2012 à 17h33

    Merci pour tous ces commentaires élogieux et intéressants ! j’avais fait ce parcours plusieurs fois déjà ! mais le clou du spectacle, c’est d’avoir rencontré et surtout reconnu ALAIN de St ETIENNE, l’administrateur de ce site fabuleux qu’est altituderando, alors que je ne l’avais vu que sur quelques photos du site.
    C’est une coincidence incroyable de tomber né à nez avec lui ce jour là ! je n’ai pas manqué de l’interpeller et de lui demander si, PAR HASARD, il ne s’appelait pas ALAIN !!!! il m’a répondu "ben oui ! comment le sais tu ?" hé hé ! il m’a assez corrigé sur mes premiers topos, et premières sorties que j’ai créés sur le site depuis le mois de juin, date à laquelle je me suis inscrit sur le site, pour pouvoir repérer ce gars là, qui a tant de chose à m’apprendre sur la randonnée.
    Un moment magique !

  • par Le 21 octobre 2012 à 17h37

    en tout cas ! ceux du site qui descendent en Provence pour randonner peuvent envoyer un petit message pour prévenir ! on ne sais jamais !!!

  • par Le 21 octobre 2012 à 21h44

    Salut Agarock et Alain !
    Vraiment excellent ce topo ! Cela donne vraiment envie de descendre dans le Sud !
    Et puis, cette rencontre en bas de la rando, ça c’est fort ! Je pensais que vous vous étiez donné rendez-vous !! Incroyable ! Le monde est petit !

  • par Le 21 octobre 2012 à 23h02

    Oui Vincent, c’est incroyable ! Alors qu’il y avait plusieurs parking possibles, nous choisissons le même, à la même heure, pour faire la même ascension par le tracé vert.

  • par brunoLe 25 octobre 2012 à 19h19

    La Croix de Provence,un fabuleux belvédère d’où l’on peut voir les alpes et les pyrénées je mets ici un lien pour une photo du Canigou vu de la croix de provence que j’ai prise le 30 Janvier 2012
    http://static.panoramio.com/photos/original/74886654.jpg

  • par Le 25 octobre 2012 à 19h46

    Bonjour Bruno,

    Je peux, si vous voulez, mettre cette photo à la suite des autres avec cette légende :
    Le Canigou vu de la Croix de Provence
    Photo de ...... (à me préciser) le 30/01/2012

    alain

  • par brunoLe 25 octobre 2012 à 20h08

    oui je vous y autorise Photo de Bruno Carrias le 30/01/2012 je vous en mets une autre prise le 12 Novembre 2010 prise aussi de la croix de provence très différente de la première vous pouvez la mettre aussi si vous voulez voici le lien :http://static.panoramio.com/photos/original/62087932.jpg
    en tout les cas bravo pour vos très belles photos sur vos topos

  • par Le 25 octobre 2012 à 20h16

    Merci Bruno pour les photos et pour le compliment, en mon nom et en celui du co-auteur du topo.
    Je m’occupe de les rajouter.
    Je suppose que la seconde, exceptionnelle, représente également le Canigou.

  • par brunoLe 25 octobre 2012 à 20h21

    oui il s’agit bien du Canigou(2784m) à 278 km de la croix de provence les 2 sommets tout à fait à droite du Canigou sont le redoun et le gallinas,au premier plan on voit l’étang de berre et au dessus la Méditerranée

  • par Le 26 octobre 2012 à 12h10

    Voilà Bruno : c’est en ligne.
    J’espère que cela vous convient.
    Encore merci : ces photos enrichissent le topo. La première est magnifique, mais le seconde est vraiment exceptionnelle.

  • par brunoLe 26 octobre 2012 à 12h54

    ça me convient je peux si vous voulez(ne vous sentez pas obligé bien sûr !!!) vous mettre des photos panoramiques prises de la croix avec vue sur les alpes,le canigou que l’on peut voir des sommets de provence ou même des alpes du sud cela donne lieu à chaque fois à un spectacle d’une beauté inoubliable
    on peut le voir du ventoux et sans doute de la tête de l’estrop qui domine bien la plaine et bien d’autres

  • par Le 26 octobre 2012 à 13h01

    Bonjour Bruno
    Si vous regardez le topo actuel, vous pouvez voir que la dernière ligne de photos ne comprend que 2 clichés sur 4 possibles pour compléter le ligne.
    2 photos supplémentaires prises de la Croix donneraient plus d’harmonie au topo.
    a+
    alain

  • par brunoLe 26 octobre 2012 à 13h24

    pour l’instant j’ai un problème avec panoramio site où il y a les photos il s’agit de panoramas de plusieurs photos dès que le problème est réglé je mets les liens

  • par brunoLe 26 octobre 2012 à 17h54

    voici les liens alpes du sud depuis la croix de provence :http://static.panoramio.com/photos/original/62553258.jpg
    un 360° vu de la croix http://static.panoramio.com/photos/original/64986077.jpg

  • par Le 26 octobre 2012 à 18h13

    Merci Bruno. J’ai préféré mettre les liens dans le texte, plutôt que les photos à la suite des autres. La retaille leur aurait fait perdre de l’impact.

  • par brunoLe 26 octobre 2012 à 18h28

    oui c’est mieux on voit un peu les liaisons entre photos sur les panos car j’ai assemblé toutes ces photos avec le logiciel gimp et bon c’est pas toujours évident de modifier les couleurs pour que l’accord soit bien

  • par Le 29 octobre 2012 à 00h59

    Puisque l’on trouve quelques pitons dans cet itinéraire, voici un article qui peut faire froid dans le dos. Peut-être pas pour cette ascension qui est "en principe" sans corde, mais pour des itinéraires plus engagés.
    http://test-materiel-outdoor.fr/news/35/61/Devons-nous-continuer-a-utiliser-les-pitons/d,actualitesfinal.html

  • par Le 5 décembre 2013 à 16h11

    Pour ma première montée à la Sainte Victoire, j’ai choisi ce superbe itinéraire que j’avais dans le collimateur depuis un moment !
    Ce 5 décembre le temps est magnifique, je grimpe seul et torse nu jusqu’à la grotte !
    C’est sûr, je vais y retourner pour d’autres découvertes !
    Encore merci pour ce topo, pour moi l’un des plus beaux.

  • par Le 6 décembre 2013 à 17h41

    Salut michel. Avec la luminosité automnale, cela devait être vraiment magnifique. Torse nu ? Veinard ! Chez moi, il reste de la neige dans le jardin et je ne sors pas sans ma petite laine, mes gants, mon bonnet...

  • par Le 6 décembre 2013 à 18h48

    Salut Alain !
    Il me tarde d’aller tâter la neige mais ici, dans le sud, le temps est au beau fixe et je me suis retrouvé torse nu en plein mois de décembre ! (expo sud-réverbération)
    Cela dit, lorsque je suis passé dans la grotte, j’ai eu l’impression de me retrouver dans un frigo et je me suis rapidement couvert !
    Je publierais une sortie un de ces jours car je pense y retourner pour tester d’autres variantes. J’étais seul et mes photos sont moins spectaculaires que celles de votre expédition !
    Cela m’a amusé en grimpant, d’imaginer ce team AltitudeRando !

  • par Le 7 décembre 2013 à 12h55

    j’y suis retourné une dizaine de fois depuis, je ne m’en lasse pas ! certains habitent les Alpes, et se régalent, moi, j’ai ces petits massifs provençaux à proximité de chez moi, beaucoup moins impressionnants, mais c’est sublime, et il y a vraiment moyen de "méchamment s’envoyer"

  • par Le 7 décembre 2013 à 17h47

    La Montagne Sainte Victoire doit être visiter quand on se trouve dans la région,pour ma part je l’ai découverte en Mai dernier par une longue boucle au départ du barrage de Bimont par le sentier bleu Imoucha et au retour emprunté le sentier "rouge pointillé" pas de l’Escalette ,le refuge Cézanne

  • par ROCCHIALe 27 octobre 2014 à 13h15

    Hier j’ai tenté la montée par le tracé vert mais il était vraiment trop dur et je suis donc passé par le jaune. Après une petite pause au refuge, je suis descendu par le rouge pointillé. Très belle journée, JE VEUX Y RETOURNER !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • par Le 27 octobre 2014 à 13h30

    il y a deux passages vraiment difficiles, l’écaille de Tortue, mais surtout le passage un peu plus haut qui peut se faire avec une corde ! après c’est de l’escalade sans corde assez facile

  • par stabiloboss43Le 5 mai 2015 à 12h27

    Tracé vert,bel itinéraire physique ,une belle ambiance ! Hélas nous avons raté le retour par le tracé jaune...
    Merci pour ce topo !

  • par Le 5 mai 2015 à 12h53

    Dommage Stab,
    Trouver le départ demande un peu de flair.
    Voici la description qui vient en complémentarité du topo d’Alain et de Cyril :
    Après la croix de Provence :
    "Poursuivre en direction du prieuré en contrebas.
    Continuer vers l’ouest en suivant le tracé bleu. 50 mètres après le prieuré, prendre une sente discrète qui remonte légèrement en s’approchant de la falaise. (non balisée) Longer la ligne de crête sur 150 mètres environ. Un cairn marque le départ du tracé jaune."
    Sans nul doute, cet enchainement est le nec plus ultra de la rando sportive !
    Topo précité : https://www.altituderando.com/Montagne-Sainte-Victoire-Pic-des,3202

  • par LorèneLe 13 juin 2015 à 10h54

    Bonjour à tous !

    Pour avoir déjà fait quelques randos grâce à ce site, pouvez vous m’indiquer le temps approximatif pour cette randonnée ?
    D’avance merci ;)

  • par Le 13 juin 2015 à 11h31

    Tout est dit dans le topo !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !