Montagne Sainte Victoire : Croix de Provence (946m) par le tracé vert (sentier Forcioli)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
640m
Durée :
1 jour
La carte

Auteurs : , (Avertissements et Droits d'auteur)

Une rando-escalade ludique et physique sur une des montagnes sacrées de la Provence. La traversée de la crête sommitale par la grotte aux hirondelles est absolument sublime. Deux itinéraires sont décrits à la descente, l'un facile, et l'autre difficile. Un topo réalisé à deux (quatre pour les photos) pour vous faire partager cette ascension magnifique. Loin des hautes altitudes, les petits massifs peuvent offrir des itinéraires aussi insolites que merveilleux.

Accès

  • D17 "Route Cézanne" qui relie d’Aix-en-Provence à Puyloubier. Se garer au parking du Plan de l’Enchois ou à celui, voisin, du Bouquet.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3244ET
  • Tracé IGN
  • Croix de Provence : 946m
  • Dénivelé : 636m
  • Altitude de départ : 310m
  • Temps d’ascension : 2h00
  • Temps de descente par le tracé rouge pointillé : 1h30
  • Temps de descente par le tracé jaune : 1h00 puisque très direct.
  • Distance avec descente par le tracé rouge pointillé : environ 6 Km
  • Distance avec descente par le tracé jaune : environ 5 Km

Matériel

  • Éventuellement, une petite corde.

Difficulté

  • Sentier technique. Avec le tracé jaune sur cette même Croix de Provence, c’est le plus beau du versant sud de la Sainte-Victoire. De nombreux pas d’escalade facile agrémentent cet itinéraire raide, sans être trop aérien.
  • La traversée magique de la grotte aux hirondelles, peut être facile si le rocher est sec, bien que patiné ou périlleuse s’il est humide.

Balisage

  • rouge jusqu’au refuge Cézanne
  • marron du refuge Cézanne jusqu’à la bifurcation avant l’oratoire
  • vert pour l’ascension
  • bleu, puis rouge pointillé, puis rouge pour la descente facile
  • bleu, puis jaune pour la descente difficile
  • rouge pour le retour au parking

Réglementation

L’accès au massif est réglementé en été avec possibilité d’interdiction totale en cas de risques d’incendie.

  • ORANGE : vous pouvez vous promener toute la journée
  • ROUGE : vous pouvez vous promener de 6h00 à 11h00 et toute la journée dans les ZONES D’ACCUEIL DU PUBLIC EN FORÊT
  • NOIR : la promenade, la circulation et le stationnement de véhicules sont interdits toute le journée
  • Niveau de Danger Feux de Forêt : lien ICI
  • Tel : 08 11 20 13 13

Précaution

  • Ne gâchez pas votre séjour ! Ne laissez rien dans les véhicules. Si vous pouvez ouvrir le cache-bagage et mettre en évidence un coffre vide : faites-le !

La Croix de Provence par le tracé vert (sentier Forcioli)

  • le "Sentier Forcioli", doit son nom à Antoine Forcioli, tombé au champ d’honneur durant la "Grande Guerre". Il avait découvert ce passage en 1913.

Départ du parking du Plan de l’Enchois, suivre les marques rouges jusqu’au refuge Cézanne.

  • du parking du Bouquet, descendre dans le petit vallon, traverser la passerelle et rejoindre le sentier précédent

Là, bifurquer vers l’est en empruntant le sentier marron jusqu’à apercevoir un oratoire sur les hauteur à droite.

Ne pas le rejoindre, une centaine de mètres avant, bifurquer sur la gauche au niveau d’un cairn (à gauche) et d’une grosse pierre sur laquelle une flèche verte est marquée à la peinture (à droite).

Il s’agit du départ du sentier vert "Forcioli".

Le sentier s’élève et devient pentu, puis se faufile dans la garrigue, jusqu’à la fameuse écaille de tortue.

Il s’agit là, du début de l’escalade que l’on attaque par un "mur" ayant une forme de carapace de tortue.

La gravir par le côté gauche est le plus simple.
Bien s’accrocher à la paroi grâce à quelques prises naturelles sur lesquelles s’agripper avec les mains, et quelques appuis ça et là, pour les pieds.

Suivre les marques vertes sur toute la montée.
Un passage rocheux, un peu plus haut, nécessite une escalade délicate, et pour certain, une petite corde peut être fixée et être d’une aide précieuse.

De nombreux passages nécessitant l’utilisation des mains sont à franchir, et le tracé emmène au gouffre du Garagaï puis, devant une immense roche percée, que l’on appelle la grotte aux hirondelles et qui permet de passer du versant sud au versant nord.

Après l’avoir franchie on atteint la crête, puis le sommet, sans difficulté particulière.

Panorama sublime sur la Provence, et, par temps clair, jusqu’au massif des Ecrins.

Descente par le tracé rouge pointillé (facile)

Descendre vers l’ouest, par le GR 9 et gagner le prieuré de Sainte-Victoire où se trouve également un refuge (mais il faut dormir à même le sol).

Quitter le prieuré. On suit sur 220 mètres, le GR 9, jusqu’à une bifurcation.

Le GR 9, part sur la droite, continuer le sentier de crête, balisage bleu.

On passe au pas du Moine, alt. 767m, point d’arrivée du tracé rouge.

Continuer de suivre le sentier de crête, jusqu’au pas de l’Escalette, alt. 686m.

Prendre à gauche, le sentier bien visible, balisage point rouge, qui ramène sans difficulté au refuge Cézanne, après avoir franchi, un passage plus raide, mais facile au pas des Dinosaures.

Récupérer le balisage rouge qui nous ramène au parking du Plan de l’Enchois.

Descente par le tracé jaune (difficile)

Descendre vers l’ouest, par le GR 9 et gagner le prieuré.

Quitter le prieuré et suivre pendant quelques mètres le sentier marqué bleu qui descend vers le barrage du Bimont.

Là, quitter le sentier et monter sur votre gauche à travers quelques broussailles afin de rejoindre la crête.

La suivre jusqu’au bout, jusqu’à une marque jaune.

C’est le début de la descente par le sentier jaune.

Là, la désescalade commence.

Le plus pratique afin de pouvoir chercher au mieux les appuis pour y poser les pieds est de descendre de face, et non pas de dos.

Suivre les marques jaunes en empruntant avec prudence des parties extrêmement pentues en s’aidant des mains.

Plus bas, on rejoint une partie du parcours qui ressemble à nouveau à un sentier et qui emmène vers un croisement de traces.

Le jaune se dirige vers la chaîne du pas de la Savonnette.

  • Pour ceux qui sont sensibles au vertige, le tracé jaune pointillé, permet de contourner ce passage par la droite et de récupérer le sentier un peu plus bas.

Effectuer la descente du pas de la Savonnette à l’aide de la chaîne haute d’une dizaine de mètres.

  • Ne pas se crisper avec les bras et descendre en douceur.

Suivre ensuite les marquages jaunes qui permettent de rejoindre le refuge Cézanne.

Récupérer le balisage rouge qui nous ramène au parking du Plan de l’Enchois.

Paul Cézanne (1839-1906)

Peintre impressionniste, Paul Cézanne est né et mort à Aix-en-Provence.

Après s’être établit dans la région parisienne, il se détache du groupe impressionniste en 1882 et retourne en Provence. Il va commencer un cycle de peintures sur la montagne Sainte-Victoire qu’il va représenter dans environ 80 œuvres.

Géologie de la montagne Sainte-Victoire

De formation très complexe, puisque l’on trouve les couches sédimentaires les plus récentes en haut et les plus anciennes en dessous. On a du mal à imaginer la puissance nécessaire pour "retourner" une montagne.

Un lien vers le site de l’école de Beaurecueil sur la géologie de la montagne Sainte-victoire ICI.

Panoramiques par Bruno Carrias

  • Les Alpes du sud vues de la Croix de Provence : ICI
  • Panoramique 360° de la Croix de Provence : ICI
Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Montagne Sainte Victoire : Croix de Provence (946m) par le tracé vert (sentier Forcioli) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours