Montagne de Boules (2391m) par La Valette

  • Difficulté Moyenne
  • Dénivelé 1091m
  • Durée 2 jours
Localiser le sommet

Avertissements et Droits d'auteur

Rando faite sur 2 jours pour profiter de la sympathique cabane de Boules, mais elle peut se faire sur la journée.

Accès

Rejoindre St-André les Alpes par la N202, puis Thorame Basse par la D2 et le Hameau de La Valette par la D752.

Se garer à l’entrée du village après le pont.

Itinéraire

Informations

  • Carte : IGN TOP25 3440 ET - DIGNE-LES-BAINS
  • Départ : Hameau de La Valette (1300m)
  • Point culminant : Montagne de Boules (2391m)
  • Dénivelé total : 1091m

Le parcours

Départ juste après le pont à gauche, suivre le chemin très bien balisé et bien marqué jusqu’au col de Vachière. À la cote 1950m avant la barre de Boules, il y a un petit sentier à gauche qui rejoint la cote 2131m.

Du col au sommet suivre l’arête jusqu’au sommet, pas de sentier, mais le cheminement est évident.

Retour par le même chemin, ou au point coté 1980, prendre le chemin qui passe par la cabane de Chalufy et qui rejoint le GR de pays (+1heure).

Difficulté

Aucune sauf 500m après le départ, un gué peut être problématique à franchir en cas de grosses pluies, on a testé.

Ascension

J1 : Départ de La valette vers 17h00 sous de gros orages, le gué se traverse bien, ensuite le chemin monte régulièrement dans la forêt.

Une alternance de pluie et grêle nous accompagnera jusqu’à la cabane de Boules déjà occupée par 5 personnes qui ont allumé le poêle... Super !

La cabane creusée dans la roche est bien agencée avec réserve de bois, poêle, gamelle, etc... et 2 bat-flancs pouvant accueillir 10/12 pers. De plus, malgré les orages du soir, pas une trace d’humidité sur les parois.

Il y a une source sur le chemin qui monte au col à env. 15’, elle coule très, trop faiblement, mais il suffit de suivre le tuyau sur 100m dans le pierrier au-dessus pour accéder au captage et pouvoir remplir ses bidons plus rapidement.

J2 : Départ vers 7h30 sous un grand beau temps, les versants et le chemin sont remplis de grêlons jusqu’au col. Le décor est grandiose.

Vu le sol gelé, on fera l’impasse sur le raccourci de la barre de Boules pour suivre le chemin qui rejoint le col de Vachière.

Ne reste plus qu’à suivre la ligne de crête jusqu’au sommet où un chamois et de nombreuses perdrix des neiges nous accueilleront. Vu l’horaire à tenir pour le retour, on s’arrêtera à l’antécime (2372m) et le retour se fera par le même chemin sans encombre jusqu’au gué, parce qu’avec les pluies de la veille, c’était plus la même pour traverser.

Dernière modification : 18 mai 2017

"On ne grimpe qu'une fois la montagne de sa vie. Il faut vivre ses rêves, ne pas se laisser emprisonner. L'homme ne doit jamais se sentir plus grand que la vie. En gardant les pieds sur terre, on peut toucher les étoiles" ..........Mike Horn

Topo publié le 17 mai