Montagne de Chamouse (1532m) par le Col de Perty, Drôme Provençale

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
400m
Durée :
demi-journée

Jolie randonnée familiale. Parcours panoramique de crêtes, beaux alpages, panorama magnifique, longueur et dénivellation raisonnables. Tout pour plaire ! – Auteur :

Accès

De Buis-les-Baronnies, se diriger au nord, par la D 546, en direction de St-Auban-sur-l’Ouvèze. Environ 500 mètres avant ce village, la route franchit l’Ouvèze. Peu après, une route à droite monte au village et une, la D 65, à gauche, remonte la vallée. Prendre cette route, direction Col de Perty et Laborel. Remonter les lacets de cette magnifique route. Parking ombragé, sur la droite, 250 mètres avant le col.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3239OT
  • Tracé IGN
  • Départ  : 1290m
  • Distance : 8,5km
  • Horaire  : 3h30

Balisage

  • Traits jaune du pylône au sommet
  • Traits jaune (pas toujours bien visibles) de la crête à la cabane Laugier
  • Traits jaune de la cabane à la piste du pylône

Difficulté

  • Un peu d’orientation si on revient par la cabane.

Ascension

Du parking, prendre la piste qui se dirige au sud-est et qui atteint le pylône de télécommunication, alt. 1532m.

Au sud de la petite plate-forme, à droite, une sente balisée s’ouvre dans la végétation (photo). Elle descend un peu (passage dans des lapiaz) pour contourner la cote 1440, rocheuse, puis remonte sur la crête.

Suivre la crête jusqu’à l’antécime nord, alt. 1523m, puis jusqu’au sommet et son piquet, beaucoup moins esthétique qu’une croix (sans considérations religieuses).

  • Si par chance le temps est clair, tout ce parcours s’effectue avec un panorama somptueux.

Panorama sur le Dévoluy (Obiou, Grand Ferrand, Pic de Bure), Ecrins, le Grand Veymont, les Trois Becs, la Montagne Interdite, Miélandre, la Lance, la Montagne de Banne, le Mont Ventoux, Tête de l’Estrop, Grande Séolane...

Retour

  • Soit par le même itinéraire
  • Soit en flânant dans les alpages

Pour la deuxième option, continuer la crête jusqu’à l’antécime sud, alt. 1525m. On traverse une faille importante où un jour, (demain, dans 10 ans, dans 100ans, à l’occasion de votre passage peut-être) une partie de la montagne va s’écrouler comme jadis le Granier ou le Mont Aiguille (lequel présente aussi une faille le traversant sur toute sa largeur).

Descendre dans les alpages (tulipes sauvages fin mai), passer en lisière de la forêt qui occupe un ravin, remonter sur la crête et la suivre jusqu’au panneau indiquant la cabane du Laugier, alt. 1310m.

Suivre le balisage jaune et les cairns. On arrive dans une clairière (photo) où se trouve un rocher marquant trois directions avec de la peinture jaune. (photo)

Prendre à gauche, traverser un bosquet (photo) pour arriver vers la cabane Laugier, bien restaurée à l’extérieur, pas encore à l’intérieur. Entourée de cerisier et d’une belle pelouse, le lieu est paradisiaque.

De la cabane, suivre une vague piste vers le nord. (photo) La piste devient plus prononcée. On arrive dans un virage en lacet. Prendre le sentier discret qui commence dans le virage et se dirige vers le nord, rocher peint. (photo)

Le sentier s’élargit, devient une piste et par une petite montée assez raide, on rejoint la piste du pylône (photo).

Prendre à gauche jusqu’au parking.

Le Col de Perty

On y trouve un parking (ensoleillé) et une table d’orientation.

Dernière modification : 16 mai 2018
Mont Ventoux (1911m), versant nord intégral par la chapelle St-Basile

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 20 mai 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par anne moreauLe 29 mai 2016 à 09h26

    Hier, 28 mai 2016,j’ai pris la piste jusqu’au pylône.
    A hauteur de votre 5ème photo,j’ai découvert,de part et d’autre de la piste,deux habitats de lys martagon et un plan de grande gentiane jaune. Bien entendu, aucune des deux plantes n’était encore en fleur. Mais cette découverte m’a réjouit le coeur : rappel de mes vacances en Maurienne durant ma jeunesse.

  • par Le 29 octobre 2017 à 21h44

    Pour crapahuter un peu, on reste sur la crête entre le pylone et le sommet, il y a un sentier qui fait tout le long. On débouche à un moment sur un passage rocheux assez ludique. Attention tout de même, c’est un peu technique

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !