Montagne de Faraut - Roc Roux (2566m), Tête du Collier (2568m) et Tête de Claudel (2563m) en traversée par le Ravin de la Chabournasse et la Tête de Girbault (2370m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1500m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Entre Dévoluy et Champsaur s'élève la Montagne de Faraut, les arêtes entre la brèche homonyme et le col du Noyer traversent les plus hautes cimes de cette barrière. Cette ascension sauvage où même les chamois s'étonneront de croiser un humain mène dans un univers typiquement dévoluard, celui de l'aventure où les sentiers n'existent pas, où le terrain est escarpé et aérien, où l'observation est nécessaire pour trouver son chemin et où la solitude et l'isolement sont les maîtres-mots.

Accès

De Corps :
Prendre par le Dévoluy avec Saint-Etienne-en-Dévoluy, juste après le pont de Giers prendre à la route à gauche vers le hameau du Collet, se garer près du gite la Ruche en prenant la route qui monte à droite à l’entrée du hameau.

De Gap :
Prendre en direction de Corps, prendre la route du col du Noyer, passer Saint-Etienne-en-Dévoluy, juste avant le pont de Giers prendre la route à droite vers le hameau du Collet, se garer près du gite la Ruche en prenant la route qui monte à droite à l’entrée du hameau.

Itinéraire

Cartographie

  • Carte IGN : TOP 25 3337 OT Dévoluy - Obiou - Pic de Bure
  • Tracé IGN : Montagne de Faraut

Données

  • Altitudes :
    • Départ : 1292m
    • 1er sommet : 2477m
    • 2ème sommet : 2490m
    • Roc Roux : 2566m
    • 4ème sommet : 2552m
    • Tête du Collier : 2568m
    • Tête de Claudel : 2563m
    • Tête de Girbault : 2370m
  • Dénivelé total : 1500m
  • Temps total : 7/8h

Difficultés

  • L’itinéraire ne doit se parcourir que par temps sec.
  • Sens de l’orientation nécessaire.
  • Hors-sentier à partir du Vivier jusqu’au Pied du Faraut, c’est à dire sur toute la montée du ravin de la Chabournasse, sur les arêtes jusqu’à la Tête de Claudel, sur la descente sur la Tête de Girbault et sur la descente de l’arête sud-ouest de cette dernière.
  • La montée dans le ravin de la Chabournasse se fait en pente forte à très forte.
  • La traversée des arêtes n’est pas très difficile, seul la descente de la Tête du Collier est un peu raide.
  • La descente de la Tête de Claudel vers la Tête de Girbault se fait en pente très raide et se finit par une petite désescalade d’un petit couloir.
  • La descente de l’arête sud-ouest de la Tête de Girbault se fait en forte pente.

Approche vers le ravin de la Chabournasse

De l’intersection 1292m du hameau du Collet, suivre la piste en direction des Hauts du Collet (pancarte). On suit la piste en laissant les deux pistes sur la droite (certainement empruntable pour rejoindre le ravin). On débouche au Champ la Moute (1438m).

Quitter la piste et traverser le champ plein sud, rentrer dans les bois et tomber sur petite trouée de pierrier axée ouest-est. La remonter plein est jusqu’à sortir des bois.

Remonter en tirant vers la droite et finir par arriver en rive droite (donc à gauche en montant) du ravin de la Chabournasse.

Le ravin de la Chabournasse

Suivre en rive droite, on finit par descendre dans le ravin lorsqu’il se fait étroit. Remonter les blocs puis la forte pente mi-herbeuse mi-rocailleuse, toujours en rive droite.

Après on est confronté à des éboulis et à des grosses dalles que l’on peut remonter jusqu’à la ligne de crête. On peut aussi remonter à droite du ravin où subsistent des pentes herbeuses, certainement plus simple.

On peut viser le sommet 2477m directement à gauche du ravin.

La traversée des arêtes

Descendre vers le petit col et remonter jusqu’au sommet 2490m, puis continuer jusqu’au Roc Roux (2566m). Suivre sur l’arête et atteindre le sommet 2552m (coté 2252m sur l’IGN ! Je n’ai pas eu l’impression d’être descendu 300 mètres plus bas !).

Continuer jusqu’à la Tête du Collier (2568m), le point culminant de la Montagne de Faraut.

La descente vers col 2503m est un peu raide et se déroule dans de petits blocs et des éboulis, tout comme la montée vers la Tête de Claudel (2563m).

De la Tête de Claudel à la Tête de Girbault

Du sommet, descendre de l’autre côté et répérer deux petits cairns qui indiquent le chemin à prendre. Basculer côté Champsaur dans une pente très raide qui demande une certaine attention puis arriver en haut d’un petit couloir qu’il faut désescalader.

Contourner la barre rocheuse et prendre pied sur la crête menant à la Tête de Girbault (2370m).

Descente par l’arête sud-ouest de la Tête de Girbault

Du sommet de la Tête de Girbault, plonger par l’arête sud-ouest en pente forte en éboulis.

Au niveau des rochers des Gorgeons, il faut contourner par la droite une énorme falaise.

Enfin, au niveau du Rocher la Baume, continuer à l’horizontal dans le dévers afin d’éviter les petits pierriers et de chercher un chemin plus simple dans les grandes herbes. Puis rejoindre la route.

Retour en boucle par le GR 93

Continuer sur la route et prendre la piste tout de suite à droite sur le GR 93. Après le GR quitte la piste pour un chemin caillouteux puis un petit sentier dans les prés de la Grésière et enfin descend dans la combe de Mayt et se finit par quelques lacets pour rejoindre la route menant au hameau du Collet.

La sortie

Réalisée en solo le 22 juin 2015.

Départ à 8h15 du hameau du Collet, je prends la piste vers les Hauts du Collet indiquée par une pancarte. Ça y est, je suis lancé vers la montagne de Faraut, vers une traversée envisagée depuis un certain temps déjà. J’avais déjà atteint la Tête de Claudel par la Tête de Girbault, et depuis que j’ai appris que la montée pouvait s’effectuer par le ravin de la Chabournasse permettant ainsi une belle traversée, j’avais bien hâte de remettre les pieds sur les arêtes de la barrière est dévoluarde.

Je continue sur la piste en laissant celles qui partent sur la droite aux intersections, je me retrouve dans un champ, et je sens que j’ai loupé l’intersection vers le Vivier, indiquée sur le topo de Agarock. Tant pis, je coupe dans le champ, je rentre dans les bois et tombe sur une trouée qui remonte vers la montagne de Faraut.

Je suis donc dans la trouée et finis par sortir des bois, je tire à droite pour trouver le ravin de la Chabournasse dont je débouche en rive droite pas loin où l’encaissement se fait étroit. Je remonte de façon ludique les blocs, puis la forte pente du ravin. Plus je monte, et plus, derrière moi, la vue sur le Dévoluy est splendide avec cette impressionnante barrière ouest et l’énorme montagne d’Aurouze et son plateau de Bure si unique.

Je continue après dans les éboulis et dans les dalles pour atteindre directement le sommet 2477m que j’atteins en 2h30. Magnifique vue sur les Ecrins, sur l’un des Jumeaux de Faraut, sur les arêtes déchiquetées du Pic Pierroux et des sommets au nord de la brèche homonyme et sur la face abrupt du Roc Roux.

Je n’ai pas le temps d’atteindre le Roc Roux que les brumes montent le long de la falaise cachant le Champsaur et les Ecrins et donnant une ambiance mystique à cette traversée !

Petite pause au sommet du Roc Roux, de même à la Tête du Collier après une belle traversée des arêtes entre ces deux derniers. Quelques trouées nuageuses permettent d’apercevoir les Ecrins.

Puis, j’entame la descente de la Tête du Collier, assez raide pour atteindre le col qui me sépare du dernier sommet : la Tête de Claudel. C’est mon tout premier sommet dévoluard que j’avais atteint par la Tête de Girbault en improvisation totale l’été dernier. Depuis, j’ai un peu plus crapahuté dans ce merveilleux massif si particulier dont je m’attache de plus en plus. De nombreux itinéraires sont encore à explorer... ma liste ne finit pas de s’agrandir !

Je connais la descente, tant mieux, car elle est très raide et le couloir n’est pas visible tout de suite. Je suis bien content de reprendre pied sur la belle arête vers la Tête de Girbault avant le grand plongeon dans son arête sud-ouest.

Le retour par le sentier du GR est bien agréable et donne sur de beaux panoramas dévoluards. Je prends une bonne pause dans un champ avant de reprendre mon chemin vers le hameau du Collet dont je suis de retour vers 16h30. Voilà cette belle boucle est bouclée !

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Montagne de Faraut - Roc Roux (2566m), Tête du Collier (2568m) et Tête de Claudel (2563m) en traversée par le Ravin de la Chabournasse et la Tête de Girbault (2370m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours