Montagne de Sous Dîne (2004m), par le pas du Roc et le Champ Laitier

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1100m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un itinéraire assez long et très varié pour monter au magnifique belvédère de Sous Dîne.

Accès

Annecy ou la Roche-sur-Foron - Thorens-Glières, route d’Usillon et du plateau des Glières, parking juste après le Pont de Pierre, à l’aplomb de la cascade.

Itinéraire

Le pas du Roc fut taillé vers 1830 pour acheminer du bois à l’ancienne verrerie en contrebas, loin des préoccupations touristiques actuelles... Maintenant, imaginer de tracer un itinéraire coupant une si haute falaise d’une telle manière ne pourrait survenir que d’un concepteur de via ferrata...

Le pas du Roc vaut à lui seul le détour, offrant le seul accès "par le bas" au vallon du Champ Laitier. C’est une randonnée assez déconcertante donnant l’impression d’être effectuée dans le désordre : car, après avoir franchi pentes raides et falaise vertigineuse, on se retrouve... au fond d’un large vallon, sur une prairie plate entourée de collines boisées débonnaires, ne laissant pas du tout transparaître l’altitude, et encore moins l’impressionnante ascension pour y parvenir...

La montagne de Sous Dîne, qui borde la vallon au nord, est un joli sommet offrant vers le nord une très belle vue sur les plaines de l’Arve et du Léman, et de l’autre côté la complexité des massifs alpins. Son accès par le pas du Roc est plus long, mais aussi beaucoup plus varié que les habituels itinéraires par le nord-ouest. La longueur résulte surtout de bon nombre de grands faux-plats sur l’itinéraire, pour la traversée du Champ Laitier, la montée au col de Landron par une piste tranquille, et enfin l’interminable parcours du plateau sommital...

  • Carte : IGN TOP25 3430OT Mont Salève - Saint Julien en Genevois - Annemasse.
  • Tracé IGN : Sous Dîne
  • Altitude départ : 930m.
  • Altitude sommet : 2004m.
  • Durée : 7h.

Conditions

Praticable idéalement en période estivale, mais également hivernale si les conditions sont bonnes.

Le pas du Roc, impressionnante rampe taillée dans la falaise, ne pose guère de difficultés par conditions sèches. Le chemin est très large, équipé d’une chaîne sur toute la longueur, et une fois dessus, le vide n’est finalement pas trop présent. Il faudra surtout se méfier de la roche très patinée et glissante, surtout si elle est humide.

Par bonnes conditions, le pas du Roc est souvent franchissable en hiver, le chemin en encorbellement et l’exposition sud-ouest limitant la neige dans la section traversant la falaise. Le principal problème peut surtout résulter de la glace (vieille neige ou regel de l’eau de fonte) qui peut parfois nécessiter l’usage de crampons, en particulier sur le sentier d’accès au pas.

En hiver, il est souhaitable d’attendre que l’enneigement soit suffisant pour boucher les petites crevasses de lapiaz du plateau sommital, et de ne pas trop s’éloigner du cheminement longeant la crête. Au-dessus du pas, les pentes sont toujours débonnaires et à priori sûres quant aux avalanches. Le brouillard est à éviter sur le plateau sommital.

Itinéraire

Redescendre la route d’une centaine de mètres pour trouver à droite le début du sentier. Celui-ci remonte en lacets réguliers en direction du pas du Roc, dont la rampe, large et bien taillée, traverse entièrement la falaise. La montée est facilitée par un escalier en rondins dans la première partie, et d’une chaîne sur toute la longueur. Il faudra surtout se méfier de la roche patinée et d’éventuelles chutes de pierres.

Le pas se termine à deux passerelles enjambant le torrent de la cascade (souvent asséchée). Une dernière montée en forêt se termine par un petit tunnel.

Après une longue traversée horizontale en forêt, on débouche sur la grande prairie du Champ Laitier. Poursuivre vers le nord-est en direction du chalet du Plan. Suivre la piste s’élevant doucement vers le nord, puis montant en direction du col du Landron, et poursuivant derrière la montée vers le nord. On passe à proximité de la falaise offrant une belle vue sur la vallée d’Usillon.

La piste se fait horizontale, avant de commencer la descente vers le Trou de la Pierre où on rattrape l’itinéraire classique provenant des Cheneviers par le col de l’Enclave. Inutile de descendre, mais bifurquer à droite sur un chemin poursuivant la montée et permettant de rejoindre le sentier de Sous Dîne plus haut.

Remonter ce sentier le long de belles pentes dégagées pour rejoindre la large replat sommital de Sous Dîne. On poursuit ensuite cette vague crête par un long faux-plat qui finit par rejoindre la croix sommitale, au bord de la falaise. On pourra poursuivre vers le vrai point culminant en longeant la falaise vers l’est.

Vue magnifique sur la plaine de l’Arve au Nord, avec pour toile de fond le Chablais et le Jura, ainsi que vers le sud, sur la plupart des massifs des Alpes du sud.

Le retour s’effectue par le même itinéraire. L’hiver, on pourra facilement raccourcir la descente en coupant droit dans les belles pentes dominant le col du Landron.

Détail de la sortie du 22 janvier 2014

Une belle journée douce entre deux perturbations, juste assez pour un petit saupoudrage esthétique de la végétation...

Vu l’état incertain du manteau neigeux, je voulais faire une rando en terrain débonnaire et sûr, pour profiter de la journée... Sous Dîne, pourquoi pas, mais connaissant trop bien le parcours habituel par le versant nord-ouest, j’ai décidé de tenter l’aventure par le pas du Roc... C’est beaucoup plus long, mais certainement joli...

Départ vers 11h. Le saupoudrage est sympa et esthétique, ne recouvrant aucune sous-couche dans la montée au pas du Roc. Celui-ci se laisse franchir facilement, le seul problème étant l’eau de fonte qui transforme les rochers patinés en patinoire... La chaîne est utile pour éviter les glissades...

On retrouve la neige dans la forêt au-dessus. Il faudra chausser les raquettes sitôt arrivé au Champ Laitier, et c’est parti pour une longue traversée...

On retrouve bon nombre de traces sur la piste du col du Landron, visiblement la foule est montée depuis les Cheneviers... Plus haut, le cheminement est facile et bien tracé...

Sommet atteint vers 15h. La vue est magnifique... L’atmosphère est claire, juste quelques nuages élevés à l’ouest annonciateurs de la perturbation à venir... Superbe vue sur les Alpes depuis l’Oberland Bernois jusqu’aux Ecrins...

16h, il faut descendre... Cela ce fait rapidement, en coupant par les pentes au-dessus du col du Landron. Paisible coucher de soleil sur le Champ Laitier... Descente du pas du Roc à la nuit tombante, la seule partie pénible étant le sentier au-dessous, le saupoudrage ayant fondu et transformé le chemin en bac à gadoue...

Dernière modification : 16 mai 2018
Montagne de Sous Dîne (2004m) par les Cheneviers

La carte du topo « Montagne de Sous Dîne (2004m), par le pas du Roc et le Champ Laitier »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Montagne de Sous Dîne (2004m), par le pas du Roc et le Champ Laitier »

Le pas du Roc, improbable diagonale traversant la falaise de gauche à droite... Montée fraîchement saupoudrée... Sur le sentier... Traversée en forêt... On aborde la rampe du pas du Roc... Petit tunnel... Vue plongeante sur le parking... Il y a du gaz... La partie supérieure de la rampe... Petit tunnel marquant la fin de la montée. Traversée dans une forêt hivernale... On débouche sur le Champ Laitier... Arrivée au chalet du Plan. Montée tranquille au col du Landron... La montée se poursuit après le col... Vue sur la vallée d’Usillon. Les pentes supérieures de Sous Dîne. Long cheminement sur le plateau sommital... Regard vers les Aravis et le Mont Blanc. Au fond derrière le col des Aravis, le Mont Pourri... Arrivée au sommet. Vers le nord, vue sur la Roche sur Foron, l’ouest du bassin lémanique, et au fond le Jura suisse. Derrière Sur Cou, le Môle et les sommets du Chablais. Vers l’est, vue vers les Bornes, le nord des Aravis, et au fond le massif du Mont Blanc. Entre la Pointe d’Andey et les Rochers de Leschaux, le plateau de Solaison, et au fond les sommets du Haut-Giffre. On commence le retour... Tout au fond au delà de la Tournette, les Ecrins... Vue sur la chaîne des Aravis et ses combes, depuis Borderan jusqu’à la Pointe Percée. Au fond derrière le Salève, le Jura français... Regard vers les hauts sommets des Bornes : Jallouvre, Pointe Blanche, Pointe de Balafrasse, Pointe du Midi... Descente face au Parmelan... Retour au col du Landron. Descente sur le Champ Laitier... Traversée de la forêt, maintenant à l’ombre... Le tunnel, marquant la descente vers le pas du Roc... Vue depuis le haut de la falaise. Descente par le pas du Roc...