Montagne du Baou Traouqua, Tête du Grand Puech (778m), par Mordeau et le versant sud.

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
600m
Durée :
1 jour

Un long circuit à travers le relief complexe du versant sud du massif de l'Étoile, couronné par le magnifique parcours de crêtes de la montagne du Baou Traouqua, avec la vue permanente sur Marseille et la mer. – Auteur :

Accès

Sur la D908 au nord-est d’Allauch, entre la Bourdonnière et la Fève, prendre le chemin de Mordeau. Suivre la route jusqu’au croisement avec la rue des Perdreaux, et se garer à proximité.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Cartes : IGN Top 25 3145 ET - Marseille, et 3245 ET - Aubagne.
  • Altitude départ : 180m
  • Altitude arrivée : 778m
  • Balisage : oui
  • Distance : 21km
  • Lien vers la carte en ligne : Mordeau

Suivre le balisage et prendre la rue des Perdreaux, qui fait entrer dans le lotissement des Côtes Rôties. Au bout de la rue, tourner à droite en suivant toujours le balisage et remonter le vallon. Au point 237, laisser à gauche l’itinéraire balisé et poursuivre dans le vallon, de plus en plus encaissé. Au point 270, quitter le vallon et suivre à droite le chemin qui mène à la citerne au point 336.

Prendre la piste à gauche. Au carrefour suivant, prendre la piste à gauche et ne plus la quitter. Laisser à gauche une piste qui descend dans un vallon secondaire, et contourner par l’ouest l’aire de la Mourre, plateau rocheux coloré en rouge par les essais de largage de produits retardants contre l’incendie.

La piste se rapproche de la barrière rocheuse formée par la montagne du Baou Traouqua, puis contourne deux éperons en se rapprochant de la crête qui relie la tête du Grand Puech au mont Julien. Dans une épingle à cheveux à proximité de cette crête, quitter la piste et rejoindre la crête, où l’on trouve le sentier balisé bleu venant du mont Julien, à proximité d’une cabane de chasseurs. Remarque : on peut aussi rester sur la piste.

Suivre à gauche le sentier balisé bleu qui ramène à la piste un peu plus loin. Reprendre la piste à droite, passer devant une citerne et atteindre le point coté 690. Ici, quitter la piste et suivre le sentier, toujours balisé bleu, qui mène à la tête du Grand Puech par une montée assez escarpée.

Au cairn sommital de la tête du Grand Puech, prendre le sentier de crête de la montagne du Baou Traouqua et le suivre jusqu’au col Sainte-Anne. Prendre à gauche la route goudronnée en mauvais état, interdite à la circulation, qui mène à l’ermitage Notre-Dame des Anges. Remarque : sur la crête, avant de dépasser la pointe cotée 718, on peut couper à gauche pour rejoindre la route de Notre-Dame des Anges ; on évite ainsi la descente pénible sur le col Sainte-Anne.

Suivre la route de Notre-Dame des Anges, passer au pied de l’ermitage, qui est privé et ne se visite pas, et poursuivre longuement sur la route jusqu’à un grand replat avec une citerne, à l’altitude 330 environ. Prendre à gauche le sentier balisé qui descend dans le vallon, où l’on retrouve l’itinéraire suivi à l’aller. Remarque : si l’on rate cette bifurcation, il faudra poursuivre sur la route jusqu’en bas, puis rejoindre Mordeau en traversant le vaste lotissement des Côtes Rôties.

Sortie effectuée le 26/10/2016.

Dernière modification : 16 mai 2018
Circuit dans la chaîne de l’Étoile (670m) au départ de Saint-Germain

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 28 janvier 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Jean lgeLe 28 janvier 2017 à 11h39

    Bonjour Christophe merci pour cette belle idée de balade, peux tu donner une idée du temps de parcours et de la distance, est-ce que ça te paraît faisable en mode footing ( grandes pistes roulantes ou sentiers chaotiques ) tes photos sont superbes j’envie tes talents de photographe, elles semblent dépasser la réalité en fait c’est peut être plus la peine que j y aille encore merci

  • par Le 28 janvier 2017 à 16h50

    Bonjour, Jean, et merci pour ton message. Pour les photos, j’ai fait au mieux avec des conditions de lumière très difficiles (brume, temps gris, ciel lumineux) ; en tout cas, elles ne dépassent pas la réalité, le coin vaut bien le détour ! Pour l’horaire, je dirais 6-7h en marchant normalement, en revanche je n’ai pas idée de la distance, n’ayant pas de GPS. Pour le mode footing, c’est clairement impossible sur les crêtes (du point 690 : début de la montée à la tête du Grand Puech, au col Sainte-Anne), et sans problème sur tout le reste du parcours (pistes forestières). Bonnes randos !

    Christophe

  • par Le 28 janvier 2017 à 17h45

    Sympa de voir un topo tout près de chez moi, ça ne monte pas très haut (un peu plus de 700mètres au Grand Puech) mais c’est la Provence et c’est très beau. Tes photos sont vraiment très nettes malgré le ciel sombre du jour de ta sortie, chose très rare chez nous ! hi hi ! Merci pour le topo de cette petite montagne du Baou Traouca, un nom bien provençaou !!

  • par Le 28 janvier 2017 à 18h52

    Bonjour Christophe (et Cyril au passage). Bonne idée que ce topo provençal en plein hiver.
    Petit rappel. Bau (prononcer bảou : accent tonique sur le a).
    Montagne du Baou est un pléonasme : le Baou Traoucat et non la montagne du bảou...

    Bảou : à l’origine, sommet, hauteur, escarpement de rocher, falaise ; excavation circulaire sur les plateaux calcaires de Vaucluse
    Ici on ne retiendra que les trois premières acceptions.
    Quant à "traouqua", "trảucat" serait mieux (= "percé", avec un trou, ...excavation, ...)

    Donc : sommet, hauteur, escarpement de rocher, ... troué.

  • par Le 29 janvier 2017 à 20h30

    21 km mesurés sur Google Earth par Alain, merci à lui.

  • par Le 29 janvier 2017 à 20h55

    @Hereme : en effet, les orthographes sont assez variables : Traouca, Traouqua, Trauca, etc. J’ai choisi la plus facile à prononcer. Il y a effectivement un trou dans la roche quelque part sur le versant nord. Pour l’appellation, j’ai gardé celle de la carte : "montagne du Baou Traouqua", mais c’est effectivement un pléonasme, tout comme les nombreux cols de la Forclaz que l’on trouve en Savoie.

    @Cyril : eh oui, du temps gris ce jour-là, et même un peu de pluie à la mi-journée, mais une belle ambiance !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !