Montagne du Baou Traouqua, Tête du Grand Puech (778m), par Mordeau et le versant sud.

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
600m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un long circuit à travers le relief complexe du versant sud du massif de l'Étoile, couronné par le magnifique parcours de crêtes de la montagne du Baou Traouqua, avec la vue permanente sur Marseille et la mer.

Accès

Sur la D908 au nord-est d’Allauch, entre la Bourdonnière et la Fève, prendre le chemin de Mordeau. Suivre la route jusqu’au croisement avec la rue des Perdreaux, et se garer à proximité.

Itinéraire

  • Cartes : IGN Top 25 3145 ET - Marseille, et 3245 ET - Aubagne.
  • Altitude départ : 180m
  • Altitude arrivée : 778m
  • Balisage : oui
  • Distance : 21km
  • Lien vers la carte en ligne : Mordeau

Suivre le balisage et prendre la rue des Perdreaux, qui fait entrer dans le lotissement des Côtes Rôties. Au bout de la rue, tourner à droite en suivant toujours le balisage et remonter le vallon. Au point 237, laisser à gauche l’itinéraire balisé et poursuivre dans le vallon, de plus en plus encaissé. Au point 270, quitter le vallon et suivre à droite le chemin qui mène à la citerne au point 336.

Prendre la piste à gauche. Au carrefour suivant, prendre la piste à gauche et ne plus la quitter. Laisser à gauche une piste qui descend dans un vallon secondaire, et contourner par l’ouest l’aire de la Mourre, plateau rocheux coloré en rouge par les essais de largage de produits retardants contre l’incendie.

La piste se rapproche de la barrière rocheuse formée par la montagne du Baou Traouqua, puis contourne deux éperons en se rapprochant de la crête qui relie la tête du Grand Puech au mont Julien. Dans une épingle à cheveux à proximité de cette crête, quitter la piste et rejoindre la crête, où l’on trouve le sentier balisé bleu venant du mont Julien, à proximité d’une cabane de chasseurs. Remarque : on peut aussi rester sur la piste.

Suivre à gauche le sentier balisé bleu qui ramène à la piste un peu plus loin. Reprendre la piste à droite, passer devant une citerne et atteindre le point coté 690. Ici, quitter la piste et suivre le sentier, toujours balisé bleu, qui mène à la tête du Grand Puech par une montée assez escarpée.

Au cairn sommital de la tête du Grand Puech, prendre le sentier de crête de la montagne du Baou Traouqua et le suivre jusqu’au col Sainte-Anne. Prendre à gauche la route goudronnée en mauvais état, interdite à la circulation, qui mène à l’ermitage Notre-Dame des Anges. Remarque : sur la crête, avant de dépasser la pointe cotée 718, on peut couper à gauche pour rejoindre la route de Notre-Dame des Anges ; on évite ainsi la descente pénible sur le col Sainte-Anne.

Suivre la route de Notre-Dame des Anges, passer au pied de l’ermitage, qui est privé et ne se visite pas, et poursuivre longuement sur la route jusqu’à un grand replat avec une citerne, à l’altitude 330 environ. Prendre à gauche le sentier balisé qui descend dans le vallon, où l’on retrouve l’itinéraire suivi à l’aller. Remarque : si l’on rate cette bifurcation, il faudra poursuivre sur la route jusqu’en bas, puis rejoindre Mordeau en traversant le vaste lotissement des Côtes Rôties.

Sortie effectuée le 26/10/2016.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Montagne du Baou Traouqua, Tête du Grand Puech (778m), par Mordeau et le versant sud. »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Montagne du Baou Traouqua, Tête du Grand Puech (778m), par Mordeau et le versant sud. »

Entrée dans le vallon de Mordeau. Remontée du vallon de Mordeau. Remontée du vallon de Mordeau. Dans la partie encaissée du vallon. Sur la piste en direction de l'aire de la Mourre. Première vue sur le Baou Traouqua. La piste en direction de l'aire de la Mourre. Vue vers le Pilon du Roi. Le Baou Traouqua et l'aire de la Mourre. À l'approche de l'aire de la Mourre, que l'on va contourner par l'ouest. Au nord, la longue barrière du Baou Traouqua. On se rapproche... On franchit la crête au-dessus de l'aire de la Mourre. La piste traverse un cirque formant la partie supérieure du vallon du Baù de l'Aigle. Traversée du cirque Début du parcours de crêtes. Première vue sur Marseille et la mer. Sur le sentier de crête, avec le massif du Garlaban au fond. Montée à la tête du Grand Puech. Les reliefs calcaires caractéristiques du Baou Traouqua. Vue de la crête sur la piste suivie à la montée, l'aire de la Mourre et Marseille. Sur la crête, en montant à la tête du Grand Puech. La vue au sommet de la tête du Grand Puech. Marseille et la mer vus de la tête du Grand Puech. Marseille La montagne du Baou Traouqua, et le pilon du Roi au fond. Vue du sommet vers le massif de la Sainte-Baume. Gréasque, Fuveau, le plateau du Cengle et la Sainte-Victoire. Le parcours de crête du Baou Traouqua. Sur le chemin de crête du Baou Traouqua. Vue à l'ouest sur le Pilon du Roi et la Grande Étoile. On aperçoit l'étang de Berre à droite. Mimet et la Sainte-Victoire Du point culminant de la crête à 740m, vue sur la pointe cotée 718. Au fond, le Pilon du Roi et l'Étang de Berre. Au loin, la Grande Étoile et ses émetteurs. Au bord de la falaise. Vue sur Gardanne et son terril. La pointe à 718m Descente sur le col Sainte-Anne. Vue sur Mimet et la Sainte-Victoire. Descente du col Sainte-Anne vers Notre-Dame des Anges. Vue vers le Pilon du Roi et ses sommets voisins. Descente sur Notre-Dame des Anges. Un parcours spectaculaire, dans des reliefs calcaires tourmentés caractéristiques du versant sud du massif de l'Étoile. Lumière du soir sur l'ermitage Notre-Dame des Anges. Traversée d'un cirque dominé par des reliefs dolomitiques. Le cirque de Notre-Dame des Anges Sur le replat à 330m près de la citerne. Vue en arrière vers le Pilon du Roi. Sur la route après le replat (on a manqué la bifurcation !). Dernier regard sur la montagne du Baou Traouqua.