Montagnes du Matin : Circuit des Crêts - Circuit de Valorges

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
420m
Durée :
demi-journée

Magnifique circuit parcourant les trois crêtes qui entourent ce petit village des monts de Tarare. Seul le débouché du vallon, au sud-ouest, n'est pas en crêtes. Quelques passages forestiers, mais l'essentiel de la randonnée est en paysage ouvert. Situé à mi-parcours, le lac (un étang) est idéal pour une pause ombragée. – Auteur :

Accès

Village de Saint-Cyr-de-Valorges, situé à 5km (en ligne droite) à l’est de Saint-Just-la-Pendue.
Parkings sur la route de Violay et sur celle de Chirassimont.
Départ possible du Lac de Saint-Cyr, route de Violay, suivre la signalétique.

Précisions sur la difficulté

  • Randonnée sur sentiers, chemins et petites route de dessertes des hameaux et fermes isolées
  • Les départementales traversées sont peu fréquentées
  • En 2018, quelques marques de balisage manquantes, mais itinéraire évident, on suit les crêtes
  • Quelques sentiers très caillouteux
  • En 2018, sentier de traversée du vallon, non représenté sur IGN et mal entretenu, ronces, orties..

Les infos essentielles

  • Carte IGN :
    • Série bleue2831 E au 1 : 25 000
    • Série bleue2830 E au 1 : 25 000
  • Altitude minimum : 575 m
  • Altitude maximum : 892 m
  • Distance : environ 13 km
  • Horaires : environ 3h30

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Balisage

  • Blanc/jaune Z13
  • Balisage blanc/rouge du GR7 sur la ligne de crête est
  • Balises à certaines intersections
  • Panneaux de la randonnée au centre du bourg et près du lac
  • Le circuit des Crêts est édité dans le Topoguide des Montagnes du Matin
  • Dans le Topoguide des Monts du Beaujolais et du Lyonnais, indépendamment du fait que nous sommes dans les monts de Tarare, un circuit presque identique est édité sous le nom de Circuit de Valorges (voir dernier paragraphe)

Du Bourg au Lac de Saint-Cyr

Du centre du bourg, descendre à l’est le Chemin de la Place.

À la cote 638m, croix, prendre à droite, sud-est, puis le Chemin du Pas.

Avant la ferme de la Place, avant le petit étang, prendre à gauche, sud, un sentier non représenté sur IGN 2018.

Descendre dans le vallon, franchir le Ruisseau du Moulin Laffay et remonter l’autre versant.

Rejoindre une piste, prendre à gauche, sud-est.

Suivre intégralement la ligne de crête jusqu’à rejoindre la D49. La longer à gauche, nord, sur quelques mètres.

Prendre un sentier caillouteux à droite, est, rejoindre un carrefour à la sortie de la forêt, jonction avec le GR7, balise.

  • Balisage blanc/rouge jusqu’à la cote 801m

Suivre le GR7 à gauche, nord, direction Lac de Saint-Cyr 3,1km. Le GR traverse des parcelles forestières et atteint une petite route.

La longer à gauche, nord-ouest, sur 140m.

Prendre le Chemin du Vieux Saint-Cyr, droite, nord-ouest, panneau Zone de loisirs.

Le lac se situe à gauche, parking, aire de piquenique.

Du lac au Bourg

Du lac, continuer le chemin au nord. À la première intersection, balise Lac de Saint-Cyr, continuer tout droit.

Au carrefour des Quatre Chemins, cote 801m, prendre à gauche, ouest, panneau Z13 et Croix Bourru.

  • Peu après le carrefour, à droite, un sentier derrière une chicane mène à la Tourbière de Valorges, panneau explicatif, 80m AR

À la sortie de la forêt, se situe à droite la Croix Bourru.

Descendre la piste en lisière de la forêt, atteindre la D64, la traverser et prendre en face, ouest, balise direction Montmiront.

Suivre la crête peu dénivelée. À la première intersection, prendre à gauche, ouest. À la seconde, balise Montmiront, prendre à gauche, sud, panneau Z13.

Atteindre le carrefour de Ressy, croix, cote 664m.

Prendre gauche, est. Suivre la D49 sur 140m puis prendre à droite, est.

Rejoindre la D64, prendre le sentier en face et atteindre le bourg.

Tour de Ressy

  • Dist : + 800m AR
  • D+ : + 40m
  • Horaire : + 20’

Du carrefour de Ressy, panneau explicatif sur la tour, prendre petite route au sud et atteindre le pied du donjon, propriété privée.

Circuit de Valorges

  • 15km
  • Balisage blanc/jaune Z (c.a.d. le même !)
  • La différence se situant entre le bourg et la ferme du Crêt en évitant le sentier mal entretenu
  • En rouge sur le fichier kml

Descendre la ruelle au sud de l’église, sud-ouest, passer devant le cimetière.

Traverser la D64, continuer par la petite route en face.

Revenir sur la D64 et la longer sur 200m, gauche, est.

Prendre la petite route à droite, est, direction la Rondière et le Crêt.

Peu après la cote 601m, les deux circuits sont confondus jusqu’au retour au bourg.

Dernière modification : 16 octobre 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 20 août

Topo publié le 27 août

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 2 septembre à 22h50

    Salut Alain. Quelques notes.

    • Crash d’avion dans la nuit du 27 au 28 1944.

    Texte de la stèle :
    " En souvenir de cinq aviateurs américains trouvés morts sous les débris de leur avion écrasé en flammes en ce lieu le 28 avril de l’an 1944, dont la mission était de parachuter des armes à notre armée secrète pour la libération de la France et la restauration de notre idéal.
    Lieutt George W.Ambrose, Charles M.Wilson, A. B.Pope, Robert H. Redhair, Lieutt Peter Roccia "

    L’histoire.
    Un B24 "LIBERATOR", du 36th Bomb Squadron du 801st Bomb Group appartenant à la 8th Air Force USAAF, parti de la base aérienne de Harrington, en Angleterre, avec 8 membres d’équipage américains, venait ravitailler le maquis de Tarare et a heurté la colline.

    Malheureusement, il semble que le brouillard et une altitude trop basse soient la cause de l’accident. Le crash eut lieu à 2h 10, heure locale, à 300 mètres du Pont du Loup sur la commune de Saint-Cyr-de-Valorges, lors de l’opération de parachutage codée « Lackey 3A » sur le terrain Timbale. "L’ombrelle est jaune", tel était le message transmis par la Radio de Londres pour annoncer le largage.

    Cinq des huits passagers furent tués, un sixième, blessé, fut transporté par ses camarades à la ferme la plus proche, les deux derniers survivants tentèrent de s’enfuir. Marchant de nuit, ils parvinrent à être mis en contact avec le maquis de St Germain Laval par un instituteur parlant anglais. Ils restèrent ainsi hébergés par une famille germanoise, sous de faux noms, et un statut de "sourds-muets" jusqu’en juillet 1944. A ce moment là, ils regagnèrent l’Angleterre, avec un certain Jacques CHABAN DELMAS. La place du village porte le nom de l’un des survivants, James HEDDLESON. Celui-ci revint à St Cyr en 1964 et 1993.

    Les cinq membres décédés : 1st Lt George W.Ambrose, pilote, 2nd Lt Robert H. Redhair, co-pilote, 2nd Lt Arthur B.Pope, navigateur, 2nd Lt Peter Roccia, bombardier, S/Sgt Charles M.Wilson, mécanicien. Deux membres d’équipage s’évadent : S/Sgt James J.Heddleson, radio, Sgt George W. Henderson, mitrailleur. Le Sgt James C.Mooney, éjecté de l’avion et sérieusement blessé, sera fait prisonnier. Parmi les tués, seul Wilson est enterré au cimetière militaire américain de Draguignan, les autres corps ont été rapatriés aux USA. Deux monuments commémorent cet accident : l’un sur les lieux du crash et l’autre en bordure de route.

    • La légende de Saint-Cyr.
      Une légende rapporte que le vieux St Cyr se trouvait plus haut sur la colline dominant la route menant à Machézal. L’époque était rude et les habitants voyaient avec envie les voyageurs passer. Ils décidèrent de leur offrir l’hospitalité, mais les malheureux étaient trucidés, leurs bagages dérobés et leurs ânes revendus dans les lointaines foires des Dombes. Mais la vengeance du ciel ne se fit pas attendre : une nuit, un terrible orage s’abattit sur le village et l’engloutit. Au début du 20° siècle, cette histoire était encore bien présente dans les esprits, puisque les anciens redoutaient de s’approcher de cet endroit. A l’heure actuelle, les historiens estiment qu’un fond de vérité est sous-jacent et qu’il est probable qu’un ancien bourg ait existé et ait été détruit au moment des guerres de religions.
    • La Croix Bourru.
      Située à l’emplacement d’un ancien menhir sacralisé mentionné en1604, ou peut-être taillée dans ce menhir, cette croix érigée en 1789 balise le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.
      Elle marque également les limites entre les communes de Chirassement, Machézal et Saint-Cyr de Valorges.
  • par Le 7 septembre à 13h31

    Crash un peu en dehors du Triangle de la Burle. Mais si l’explication est météorologique et non surnaturelle, les limites peuvent fluctuer.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !