Montarcher / La Chapelle-en-Lafaye : Circuit des moulins

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
350m
Durée :
demi-journée

Pittoresque randonnée autour de l’un des "Villages de caractère" de la Loire, Montarcher, le "Mont des archers". Minuscule, doté d’un patrimoine médiéval, il est perché sur un éperon rocheux des contreforts des monts du Forez. Les anciens moulins ne sont pas mis en évidence. Très vallonné, ce circuit est très beau. – Auteur :

Accès

Deux départs possibles :
De St-Bonnet, suivre Estivareille (D498) puis

  • Soit la Chapelle-en-Lafaye (D14), parking au centre du bourg, devant la mairie, 1071m.
  • Soit Montarcher (D14-1), parking à l’entrée de ce "village sans voitures", 1140m

Précisions sur la difficulté

  • Randonnée sur sentiers, chemins et petites routes de desserte de fermes et hameaux isolés
  • On traverse quelques départementales peu fréquentées
  • Orientation dans les sections mal balisées en 2017
  • Itinéraire complexe, certains sentiers ne sont pas représentés sur IGN 2017

Les infos essentielles

  • Carte : IGN Série Bleue 2833 O au 1:25000
  • Altitude de départ : 1071 ou 1140m
  • Point haut : 1165m
  • Point bas : 940m
  • Horaire : 3h30/4h00
  • Distance : 11km

Balisage

  • Traits jaunes sur tout l’itinéraire (en principe)
  • Balises à la plupart des intersections, anciennes, fléchage parfois effacé
  • Quelques marques manquantes en 2017
  • Le balisage blanc/rouge du GR3 se superpose en aval de Montarcher

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

De la Chapelle-en-Lafaye au Crozet

Sortir du bourg par la D44, nord, balise, direction St Jean-Soleymieux.

250m plus loin, prendre un chemin à gauche, nord-ouest, panneau Sentier des moulins.

À l’intersection suivante, prendre à droite.

Vers un bois, prendre à droite, nord-est. Traverser le bois et atteindre le Monty, balise.

Prendre à gauche, nord-ouest, direction l’Estrablat.

Sous le Chier Gras, prendre à gauche, nord-ouest, atteindre la D44, balise l’Estrablat.

Longer la D44, droite, nord, sur 160m, direction la Faye, jusqu’au carrefour de la cote 1077m.

Prendre une sente à gauche, sud-ouest, piquet. Cette sente, peu marquée, passe entre deux parcelles agricoles, rentre dans un bois et atteint un petit étang.

Passer devant une maison, prendre un chemin qui monte en passant derrière une autre maison et atteindre la place du hameau de la Faye, balise.

Prendre la petite route à droite, direction la Goutte puis, de suite, un chemin à gauche, sud.

Atteindre une bifurcation, balise la Goutte. Prendre à gauche, sud-est, direction Jamillard.

À une bifurcation, prendre à gauche. Traverser l’Andrable et atteindre un carrefour, balise Jamillard.

Prendre à droite, ouest, direction Montformont et retraverser l’Andrable.

À Montformont, balise, prendre le Chemin des Noisettes, sud-est, direction Mandon.

Rejoindre une petite route à Mandon, balise.

Suivre cette petite route à droite, sud-ouest, direction le Crozet.

Au sommet de la cote, prendre une piste à gauche, sud, balisage manquant. Descendre au hameau du Crozet.

Du Crozet à Montarcher

Traverser le hameau vers le sud. Passer devant une balise et continuer au sud, Route du Bachat, direction Pierre de Lune.

Atteindre une bifurcation, balise Alt. 979m. Continuer à droite, sud-est, direction les Vacheries.

Traverser une petite route, prendre un sentier en face, sud-est, balisage manquant.

Atteindre une petite route, balise Pierre de Lune.

  • Cette appellation est récente et ne correspond pas à un mégalithe ou une météorite

Descendre la petite route à gauche, nord-est, direction les Vacheries.

Rejoindre la D44, balise les Vacheries. Suivre la D44 à gauche, nord, sur 200m, direction Moulin Faveyrial.

  • Aux Vacheries, certaines éditions de topos font prendre un chemin plein est qui n’est plus praticable au niveau de l’Andrable

Prendre un sentier à droite, nord, atteindre une bifurcation, balise Moulin Faveyrial.

Prendre à droite, nord-est, direction les Granges. Franchir la passerelle sur l’Andrable, la longer vers le sud-est et atteindre un chemin vers un ruisseau, balisage blanc/rouge du GR3 jusqu’à Montarcher.

Prendre à gauche, nord. Traverser le hameau des Granges, balise.

Atteindre l’esplanade de Montacher, plusieurs possibilités.

De Montarcher à la Chapelle-en-Lafaye

  • Village de caractère, plate-forme panoramique, table d’orientation.

Traverser le village vers le nord jusqu’au parking.

Deux possibilités :

  • Soit par le GR3 qui part à gauche, nord-ouest, itinéraire direct qui va longer la D44.
  • Soit, se diriger au nord-est vers le cimetière et le dépasser, pas de balisage.
    Prendre une piste à droite, nord-ouest puis, de suite, un chemin à droite.
    Rejoindre la Chapelle-en-Lafaye par le nord du bourg.

Informations

Dernière modification : 20 juillet 2018
Marols - Montarcher par le "Chemin des Brigands"

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 13 octobre 2017

Topo publié le 19 octobre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 22 octobre 2017 à 23h51

    Bonsoir Alain. Peut-être ajouter ce lien au topo ;
    http://le-forez-dans-tous-ses-etats.e-monsite.com/pages/villages-fortifies/page.html

    Quant au jeu du moulin (ou marelle ou mérelle) dont il est question, gravé sur une pierre, et que tout le monde connaît au moins dans son principe :
    https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article13632
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Jeu_du_moulin

    • Littérature.
      "Le pharaon de Montarcher" ;roman d’Alain Denis, qui " emmène le lecteur dans l’univers trouble des sectes. Et c’est à nouveau le commandant Hervé Poitevin qui mène l’enquête. Un policier en butte à des problèmes de couple. « Ce cinquième polar est plus complexe que les précédents, plus dense de par l’intrigue qui permet également d’aborder l’espionnage industriel mais aussi de par la narration autour des personnages »".

    "Sans pour autant régler des comptes, se défend l’auteur qui, pour ce dernier roman, s’est inspiré de l’histoire d’un de ces anciens élèves, brillant mais pris dans l’engrenage d’une secte.
    L’autre caractéristique des romans d’Alain Denis reste l’ancrage ligérien. De Saint-Étienne à Montarcher, en passant par Sorbiers ou Saint-Bonnet-le-Château, Alain Denis célèbre à nouveau cette région à laquelle il est tant attaché."

  • par Le 23 octobre 2017 à 09h04

    Merci hereme.
    Il faudra que j’y retourne car j’ai oublié de photographier la statuette et autres curiosités.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !