Abonnez-vous à notre newsletter !

Monte Ciaslaras (3011m) par le Val Maira

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1000m
Durée :
1 jour

Le Monte Ciaslaras offre un belvédère de premier choix sur l'impressionnante face italienne du Brec de l'Homme, ainsi que sur une bonne partie du Chambeyron, si l'on considère qu'il ne s'arrête pas à la frontière ! L'ascension par le Val Maira permet une belle boucle avec la traversée du Colle di Ciaslaras par les vallons italiens. – Auteur :

Accès

Dans le Val Maira, rejoindre le hameau de Chiappera.
Passer le hameau en continuant sur la route. À l’intersection suivante, prendre la route qui monte sur la droite, elle se transforme en piste.
Parking en face des Grange Collet au terminus de la piste.

Précisions sur la difficulté

  • Raides montée et descente sur les deux versants du Colle di Ciaslaras.

Les infos essentielles

Cartes :

  • IGC 111 1:25000 Valle Maira - Acceglio - Brec de Chambeyron
  • ou L’Escursionista editore 1:25000 Valle Maira

Altitudes :

  • Départ, Grange Collet : 2006m
  • Colle Ciaslaras : 2973m
  • Monte Ciaslaras : 3011m
  • Col de Marinet : 2787m
  • Col de Mary ou de Maurin : 2641m

Dénivelé cumulé : 1000m

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Nota : Le tracé sur fond de carte ci-dessus est donné à titre indicatif (ce n’est pas une trace GPS) et doit servir uniquement de repère à la lecture de la carte.

Monte Ciaslaras par le Vallone dell’Infernetto

Du parking des Grange Collet, descendre la piste sur environ 500m. Puis, récupérer sur la droite le sentier balisé rouge et blanc en direction du Colle di Ciaslaras (pancarte).

Remonter la première partie du Vallone dell’Infernetto. Au pied de la Punta Dumontel, le sentier vire sur la gauche (ouest) pour franchir le verrou donnant accès à la partie supérieure du vallon ainsi qu’aux Laghi dell’Infernetto.

À la prochaine intersection, laisser le sentier qui se dirige vers le Colle dell’Infernetto, et poursuivre toujours en direction du Colle di Ciaslaras.

Le sentier remonte plein nord en passant à côté des lacs. La montée au col se fait de plus en plus évidente, on aperçoit les lacets resserrés dans la raide pente caillouteuse.

Une fois atteint le Colle di Ciaslaras, monter par une bonne sente sur la droite (est) au sommet du Monte Ciaslaras sans grandes difficultés.

Retour en boucle par la Valle del Maurin

Revenir au Colle di Ciaslaras et plonger par l’autre raide versant. Le sentier est bien marqué. Il effectue plus bas une traversée dans un pierrier vers le Col de Marinet.

Suivre par le versant italien en direction du Col de Mary ou de Maurin, puis, en direction de Chiappera.

La descente s’effectue par la Valle del Maurin sur un sentier bien balisé rouge et blanc. Passer à proximité du Lago di Sagna del Colle et rejoindre plus bas la piste d’alpage ramenant aux Grange Collet, le point de départ.

Dernière modification : 22 septembre 2019
Monte Albrage (2999m) et Monte Freide (2967m)

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 20 septembre

Topo publié le 22 septembre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 22 septembre à 22h26

    Quelles belles photos, Arnaud.... Ah ! la nebbia italienne ! N’empêche que ça fait une sacrée ambiance sur les photos !

  • par Le 23 septembre à 07h43

    Ce sommet, comme bien d’autres, c’est de l’histoire ancienne.
    Sympa ces topos versants italiens...
    Le Brec de l’Homme a vraiment de l’allure de ce côté... ta liste risque encore de s’allonger :)

  • par Le 23 septembre à 10h10

    Merci Nadine, oui ça a son charme la nebbia... du moment qu’on a percé au-dessus pour le sommet !

    Merci Michel, ce Brec de l’Homme est prévu un de ces quatre, comme d’autres sommets de la Haute Ubaye où j’n’ai pas encore mis les pieds. Mais ce versant italien m’attirait depuis longue date.
    J’ai également dans le viseur quelques sommets frontaliers du Queyras, certains sont déjà sur le site ! J’ai encore des années devant moi, je ne suis pas pressé, comme le Viso que je repousse à l’année prochaine bien que la neige tombée début septembre ai fondu dans la face sud.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !