• Randonnée

Monte Scaletta (2840m) par les lacs de l’Oronaye et de Roburent

Le lac de Roburent, en Italie.

  • Difficulté Moyenne
  • Dénivelé (en mètres) 1050
  • Durée 1 jour
Voir le tracé de l'itinéraire

Petite ascension qui permet de découvrir deux magnifiques lacs. Le Lac de Roburent, à lui seul, mérite une visite. Bien que le départ de la randonnée soit en Ubaye, le Monte Scaletta est entièrement italien.

Avertissements et Droits d'auteur

Accès

Prendre la route du Col de Larche et se garer au parking situé, 1 Km avant le Col, versant français, peu avant le débouché du torrent de l’Oronaye.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3538ET
  • Tracé IGN
  • Distance : 15 km
  • Départ : 1948m
  • Horaire 2h30/3h
  • Matériel : lampe électrique

Ascension

Je pars au lever du jour dans le brouillard, conséquence des orages de la veille. Le sentier, bien balisé, monte dans le vallon de l’Oronaye. Je sors très vite du brouillard et je continue jusqu’à un replat à 2230 m. Je prends alors sur ma droite le sentier menant au Lac de l’Oronaye. Le sentier passe en réalité un peu au-dessus du lac. Ce lac est très beau et je ferais le détour à la descente. Je continue donc jusqu’au Col de Roburent, frontière avec l’Italie.

Le petit vent qui soufflait de face, versant français, devient après le col, un violent vent du Sud. Je pense que l’air, dans son voyage depuis les Sud, à trouvé des endroits pour se refroidir.

Du col, le Lac de Roburent se découvre et il est absolument magnifique avec sa presqu’île, entouré de verdure et le petit sommet dans le prolongement.

Là aussi , je ne descends pas jusqu’au lac, ce sera pour le retour. Avant le lac un sentier ascendant, traverse à flanc de pente pour gagner un couloir, donnant accès à un vallon suspendu. En prenant de l’altitude, le vent se renforce et devient de plus en plus froid. Je continue le vallon jusqu’au Col de la Scaletta à 2614m.

Du col, je me dirige au Sud vers le Monte Scaletta. Quelques lacets puis une partie rocheuse et je découvre l’entrée d’un étroit tunnel. Je m’y engage. Il y a deux galeries perpendiculaires d’une dizaine de mètres chacune. Cela devient sombre et je m’éclaire avec le dispositif infrarouge de mon appareil numérique. Ces tunnels ont été construits par l’armée italienne juste avant la seconde guerre mondiale.

Enfin la sortie. Le sentier à été aménagé par les militaires avec des murets de soutènement permettant de surmonter des passages plus raides et d’atteindre facilement le sommet.

Au sommet, très large, le vent est furieux et glacial et je prends une onglée malgré les gants. Une Croix et un petit blockhaus marquent l’endroit.

Belle vue sur la massive Tête de Moïse toute proche et le Mont Viso. En m’approchant du blockhaus, je vois une entrée semblable aux tunnels traversés plus bas. Des escaliers descendent mais jusqu’où ?

Je redescends du sommet par le même itinéraire, mais après le vallon suspendu, je continue le couloir jusqu’au Lac de Roburent. J’en fais le tour cherchant un endroit abrité du vent.

Ayant trouvé un abri relatif, j’examine aux jumelles la paroi de la montagne. Je trouve plusieurs ouvertures de la même forme que les tunnels, très bas dans la paroi regardant le lac. Cette montagne est un vrai gruyère, mais existe t-il une liaison interne entre le blockhaus sommital et les ouvertures dans la paroi ?

Du lac, je remonte au Col de Roburent. Ensuite descente sur le Lac de l’Oronaye et retour par l’itinéraire de montée.

Signe de l’intérêt des lieux : à mon retour, le parking est complet.

[New] : Profitez de tarifs exceptionnels avec les ventes privées Allibert Trekking ! Jusqu'à 200€ offert >> Cliquez-ici

Commentaires

  • par le 14 février 2010 à 09h05

    Merci à Alain qui nous a fait connaitre tous ces merveilleux coins de l’Ubaye.

  • par heremele 23 octobre 2011 à 16h23

    Quelques liens intéressants pour le monrte Scaletta :

    www.alpimarittime.marsilio.o...

    http://montagna.provincia.cuneo.it/...

    http://it.wikipedia.org/wiki/Monte_...

    C’était effectivement un "gruyère" : casemates, blockaus, sentiers aménagés, escaliers intérieurs parcourant la montagne d’une sortie à l’autre, ...

  • par le 23 octobre 2011 à 17h59

    De l’ouverture au sommet, où l’on voit des escaliers descendre, sais-tu si c’est praticable, sans avoir à remonter toute la montagne.
    Je ne suis pas trop familiarisé avec la langue de Dante.

  • par heremele 7 février 2012 à 22h14

    Bonjour Alain. J’ai fait, il y a disons un certain temps (ni Internet, ni photo numérique, uniquement souvenirs donc pas de quoi faire un topo), l’ascension côté italien par le sentier R. Cavallero, en partant de Prinardo (environ 12 km après le col de Larche versant italien). Non seulement le sentier est magnifique (aérien au possible), mais on peut également admirer les vestiges des fortifications italiennes ainsi que les routes d’accès et chemins d’accès afférents. Retour en passant par les lacs de Roburent. Ne pas oublier la lampe pour le tunnel.

    5 à 6 heures de montée.

    Photos (via un autre accès au départ) : http://www.paolosnow.it/cozie/scale...

    Très bon topo sur : http://cuneotrekking.com/2011/08/05...

    (mon itinéraire à la montée rejoignait celui décrit ci-dessus à la Rocca Brancia.

    http://www.lascurcio.it/page4/page6..., percorso n° 4

    Classé EE EE (escursionisti esperti)
    Percorso per escursionisti esperti (itinerari che richiedono passi di facile arrampicata, il superamento di tratti esposti, ripidi e non segnalati).
    Pour ta question : difficile de savoir où mène l’escalier et s’il est encore praticable, il faudrait le plan du réseau intérieur. Ci-dessous un lien avec plein de photos des tunnels, mais on peut avoir des doutes sur la solidité des lieux.

    http://www.worldwarforum.net/forum/...

    Mais peut-être parles-tu d’escalier extérieur, qui pourrait être le début du passa

  • par le 7 février 2012 à 23h38

    Bonsoir. Je parle bien de l’escalier en tunnel qui part du sommet de la montagne et dont on peut voir des photos parmi les dernières du dernier lien du message. http://www.worldwarforum.net/forum/...
    Effectivement cela semble assez dangereux. Merci d’avoir trouvé le site.

  • par Françoisle 9 octobre 2013 à 12h09

    Ahhh le Scaletta un de mes meilleurs souvenirs en UBAYE, merci pour les photos !

  • par le 11 août 2014 à 09h16

    Bonjour,
    est-ce que cette rando est balisée du roburent au sommet ?
    Merci d’avance

  • par le 12 août 2014 à 14h53

    L’itinéraire est évident.
    Il y a des marques de balisages (les italiens mettent de la peinture partout).

  • par le 12 août 2014 à 15h17

    Aïe Aïe Aïe, on ne dit pas de mal des Italiens ;)

  • par le 12 août 2014 à 17h20

    Ce n’était pas une critique mais une constatation. Dans le brouillard, la peinture est bien utile.

  • par le 14 janvier 2016 à 23h02

    Superbe topo ! J’ai réalisé "La Scaletta", lors d’un itinérant. Le sentier ou plutôt la sente suit toute la ligne de crête - sujet au vertige... s’abstenir - réserver plutôt aux habitués. Arrivée au sommet, il suffit ensuite de poursuivre par le sentier... la sente est équipée de chaines, certains passages requiert de l’attention. Mais cela vaut vraiment le détour ! Merci à Alain pour tous ses topos (bien documentés et bien représentés !) Oui, les Italiens aiment bien ça la peinture... c’est peut être disgracieux, mais c’est parfois bien utile !

Poster un nouveau commentaire ?
Nous vous conseillons de vous connecter !     pourquoi ?

Sorties associées

Voici les dernières sorties réalisées sur ce topo : l'occasion de découvrir encore mieux ce secteur à travers les récits et photos des derniers randonneurs à y être passés.

Si vous venez de faire cette randonnée, n'hésitez pas à venir l'épingler ici !

→ Ajoutez votre sortie...

Publicité

  • Tentes de rando

  • Vestes montagne

  • Chaussures de rando

  • Sacs à dos

Topos en relation

  • La Tête de Moïse (3104m) par sa face sud-ouest

    consulter le topo : La Tête de Moïse (3104m) par sa face sud-ouest

    Le point de faiblesse de cette montagne imposante se trouve dans sa face sud souvent qualifiée de dolomitique. Ses grandes pentes d’éboulis et sa (...)

  • Tête Carrée (2865m)

    consulter le topo : Tête Carrée (2865m)

    Un sommet facile d’accès dans le magnifique et sauvage vallon du Lauzanier. De nombreux lacs agrémentent la randonnée.

  • Tête de l’Alp (2700m)

    consulter le topo : Tête de l'Alp (2700m)

    Au printemps, la Tête de l’Alp offre un point de vue à couper le souffle. En recouvrant les sentiers, le manteau neigeux préserve la quiétude de ce (...)

Voir tous les topos en relation

Dossiers conseils