Mourre de Chanier (1930m) par la crête sud-est

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1070m
Durée :
1 jour

Randonnée sauvage, principalement hors sentier, qui permet de découvrir des paysages tranquilles et désertiques. Une boucle sur les crêtes, avec pour compagnons les vautours et les chamois.

Accès

Accès n°1 : de Rougon, suivre la D17 (très longue et étroite) jusqu’à une petite route à droite conduisant aux "Michels". Continuer tant que possible et se garer peu avant "les Maurels", devant le départ du sentier balisé jaune. (Ne pas gêner les machines agricoles.)

Accès n°2 : de la Palud-sur-Verdon, monter par la D123 et la quitter pour une petite route à droite rejoignant la D17 (cf accès n°1 pour la suite).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : Top25 3442 OT
  • Horaire total : 6h30
  • Participants : 2
  • Conditions : nuages et éclaircies, mais brumeux. Puis très venteux sur le sommet.
  • Date de la randonnée : début mai 2013.

Descriptif

Des Maurels, monter par le sentier balisé jaune pour rejoindre l’ancienne voie romaine que l’on suit approximativement vers l’est.

Continuer jusqu’au Peicard (ancienne bergerie en ruine, toit effondré), où l’on doit prendre à gauche (derrière les ruines) et continuer à monter (balisage jaune).

On rejoint, après un dernier raidillon, une zone de rochers vers la cote 1616, où il convient de bien suivre les cairns et le balisage en place.

  • Il est possible d’éviter ce très long sentier "balcon" en empruntant depuis la voie romaine une large piste qui part à gauche dans un virage juste avant les ruines de "la Crotte". Cette piste s’arrête brusquement sur une dorsale : trouver alors à droite une sente avec des cairns qui amène sur le sentier balisé jaune, juste avant le raidillon.

En sortant de la zone de rocher, ne pas suivre le tracé du sentier balisé de la carte, mais repérer les cairns et la sente en suivant la courbe de niveau : cela nous emmène au petit col situé juste au-dessus de la bergerie.

Du petit col, continuer un peu sur le sentier et couper à gauche en direction du bas de la crête sud-est du Mourre de Chanier (un ruisseau à passer). Une montée facile au milieu des buissons, et on prend bientôt pied sur l’arête.

Il n’y a pas de sentier bien tracé, mais on peut aisément circuler entre les touffes de végétation.

En suivant cette crête, on arrive à un grand cairn, à la cote 1817.

Continuer jusqu’au sommet du Mourre de Chanier (1930m).

Du sommet, continuer la crête qui redescend de l’autre côté du sommet jusqu’à un grand replat (courbe de niveau 1870m).

Pour descendre, depuis ce replat, on doit tirer à gauche dans la pente et se diriger vers "l’Argilas".

  • Attention, si on coupe à gauche avant, on risque de croiser quelques barres rocheuses….

Dès qu’on aperçoit le petit mamelon coté 1696m, entre le Chanier et la Coudole, il faut descendre dans sa direction (normalement, il y a un pin dans cette pente, et on doit passer juste à côté !).

On contourne ce mamelon (1696m) par l’ouest et on arrive à un petit col (cote 1632).

On remonte ensuite sur La Coudole, puis on suit les crêtes vers le sud-est, jusqu’à la Barre des Maurels (lieu de repos des vautours !).

Il faut ensuite passer les petits ruisseaux et remonter en face (sud-est) pour retrouver le sentier balisé jaune.

Une fois sur le sentier, on passe de nouveau la zone de rocher (en suivant bien les marques et cairns), puis on redescend le raidillon.

Quand le sentier devient plus "plat" (barre rocheuse juste au-dessus de nous), repérer bientôt un cairn et une sente peu marquée à droite. La suivre (les cairns aident beaucoup !) jusqu’à tomber sur la fin de la piste notée sur la carte IGN.

Deux possibilités :

  • 1. [facile] Descendre par la piste, puis le même itinéraire qu’à l’aller (voie romaine).
  • 2. [moins facile, hors sentier + recherche d’itinéraire] Descendre en hors sentier sur la "dorsale" (slalom entre les buissons) jusqu’à un tout petit replat, et un début de pierrier qui part à droite. Descendre ce pierrier, puis à l’approche des barres rocheuses, tirer à gauche jusqu’à trouver une brèche (quasiment à l’extrémité gauche de la barre) qui se descend très facilement.
  • Attention, ne pas tester les brèches très tentantes mais très étroites, raides et remplies de végétation….
  • On retrouve alors la voie romaine et l’itinéraire de l’aller.

Variantes plus longues pour grosse journée (non testées)

Du Mourre de Chanier, ne pas redescendre vers la Coudole, mais continuer les crêtes et passer par le Petit Mourre, puis le Grand Mourre. Revenir par la Grande Plaine.

De là, encore deux possibilités :

  • 1. revenir par mon itinéraire (Argilas, Coudole Barre des Maurels…)
Dernière modification : 16 mai 2018
Grand Canyon du Verdon - Sentier de l’Imbut et Sentier Vidal

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 19 mai 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (7).
  • par Le 19 mai 2013 à 12h52

    Très beau topo pour une première sur Altituderando ! Bienvenue Magriz et bravo !

  • par Le 19 mai 2013 à 13h29

    Merci !
    (et merci au correcteur qui a relu mon topo avant de la mettre en ligne !)

  • par HanatéLe 11 septembre 2014 à 12h14

    Vous pouvez aussi grimper sur le grand Mourre en passant par Blieux. C’est aussi un randonnée extraordinaire. Ce passage a été créé pour les bergers et leurs troupeaux. Aller à Blieux, passer l’unique hotel/café (qui appartient au Maire) et à quelques centaines de mètres sur la gauche un chemin de terre qui descend et qui rejoint un autre chemin de terre qui longe un cours d’eau. Partir sur la droite jusqu’à une ruine. Garer sa voiture et se diriger sur le sentier vers le Mourre. Pas de balisage, mais un sentier unique assez bien marqué. Toujours se diriger rapport aux bergers : caravane, cabanon de pierre ... en direction du Mourre.

  • par Florent.SLe 15 juin 2017 à 11h28

    Bonjour,

    Magnifique résumé, vraiment sympa cette balade. Petite question, est-ce que la crête Sud-Est du Mourre de Chanier est étroite, glissante, difficile à franchir ?

    Bonne journée ;)

  • par Le 15 juin 2017 à 20h19

    Bonjour,
    Non, la crête n’est vraiment pas difficile !
    Il y a une de mes photos qui montre la crête SE.

  • par Florent.SLe 15 juin 2017 à 20h47

    En effet j’ai vu vos photos, elles sont magnifiques.

    Merci pour cette réponse rapide.

    Bonne soirée.

  • par Florent.SLe 16 juin 2017 à 17h29

    Rebonjour,

    J’ai encore 2 petites questions : ^^

    • J’ai mal compris : il y a t-il un parking pour se garer aux Maurels ?
    • Avez-vous eu des problèmes avec des patous ou autre chien de bergers ?

    Merci d’avance et bonne journée.

  • par Le 18 juin 2017 à 11h49
    • non, il n’y a pas de parking à proprement dit. Juste des espaces suffisant pour garer une ou deux voitures (peut être plus ? je ne m’en souviens plus) sur le côté, sans gêner le passage des autres véhicules.
    • je ne peux pas vous dire gand chose sur les patous et Cie, car nous n’avons rencontré aucun chien de troupeau lors de ces randos !
  • par Florent.SLe 19 juin 2017 à 08h29

    Bonjour Magriz,

    Je viens de faire votre randonnée ce Dimanche et c’était MAGNIFIQUE. Vautours et chamois nous ont accompagnés durant tout notre parcours.

    Merci encore pour vos réponses ! ;)

    A bientôt.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !