Mouton d’Anou (1078m) et Baou de la Gaude par Saint-Jeannet

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
700m
Durée :
1 jour

Le Baou de Saint-Jeannet est un spot de grimpe réputé. Mais il offre aussi de sympathiques possibilités de balades tout autour de ses contreforts calcaires. En voici une, assez longue et variée avec un petit dénivelé. Elle sera sans doute plus agréable en automne car on évitera ainsi les coups de chaleur sur cet itinéraire pas trop abrité du soleil, et cela permettra de découvrir la végétation environnante parée de couleurs flamboyantes...

La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Accès

De Nice (à 20 km environ), prendre la RD6202 et sortir à Carros, suivre la direction du village de Gattières, traverser le village en direction de Saint-Jeannet.

Ne pas rentrer dans le village qui est difficile d’accès en voiture et sans beaucoup de places ; se garer sur le parking en contrebas en arrivant au village. A la belle saison, essayez d’arriver tôt car ce parking étant à peu près le seul à pouvoir accueillir les voitures des visiteurs, il est rapidement complet.

Itinéraire

La randonnée en quelques informations :

  • Carte : IGN N°3642 "Vallée de l’Estéron"
  • Distance : 16 kilomètres avec le détour par le Gros Chêne
  • Altitude de départ : Village de Saint-Jeannet, 430m
  • Point culminant : Mouton d’Anou, 1078m
  • Temps de marche : 4h30 environ, hors temps de pause
  • Balisage  : rectangles jaunes et nombreuses balises, sentier bien marqué
  • Un peu de culture : le mot Baou est dérivé du provençal "baus", qui signifie "rocher escarpé". Pour le Bau ou Baou de la Gaude, j’ai trouvé les deux orthographes, la première seulement sur la carte IGN. J’opte donc pour la seconde version.

Le parcours

Départ du parking à l’entrée du village. La balise n°1 nous attend après la volée de marches. Prendre à gauche la rue principale du village. On grimpe à travers les ruelles escarpées entre les maisons serrées.

Après les dernières maisons, on trouve la balise n°2 et le début proprement dit du sentier qui s’élève dans le vallon de Parriau qui sépare le Baou de Saint-Jeannet sur la gauche avec le Baou de la Gaude à droite. La pente se fait moins raide, les monts arides que l’on aperçoit sont vallonnés et l’on chemine entre zones herbeuses, maquis et bosquets de chênes.

Dépasser les balises n°3, 9, 12 et 13, toujours en suivant le fond du vallon vers le nord. On aperçoit le Jas Jausserand derrière d’anciennes restanques. Cette bâtisse datant de 1908 est une bergerie apparemment encore en activité de janvier à fin septembre. Il y a devant elle une ancienne aire de battage que la végétation grignote. Contourner l’édifice par le chemin de droite et à la balise n°14, continuer de monter en empruntant le sentier de droite.

La couverture végétale se fait plus dense dans ce long replat au terme duquel on atteint la balise n°138a. Un large chemin de cailloux nous fait face. Après son franchissement, à la balise n°138, monter en direction du sommet par un cheminement plus ou moins marqué et cairné. Le sommet s’atteint sans difficulté et l’on peut profiter d’un joli panorama depuis ce belvédère avec entre autres le lointain massif du Mercantour à l’Est, la mer et la plaine du Var au Sud, le Var et l’Estérel à l’Ouest, et l’Estéron au Nord.

Le retour peut s’effectuer intégralement en empruntant l’itinéraire aller en sens inverse, mais il serait dommage de s’épargner le petit détour pour gagner le Baou de la Gaude et le Gros Chêne. Pour ce faire, à la balise n°12, prendre le sentier de gauche qui monte sur le flanc du Baou. Passer par la balise n°11, puis prendre le sentier de droite qui nous fait passer par la Colle à 842 mètres puis descend légèrement. Le Gros Chêne s’atteint avant d’atteindre le bout du sentier. Il est situé à main droite devant un large terrain plat herbeux.

Pour le retour, revenir sur nos pas jusqu’à la balise n°10 et prendre le sentier de gauche qui descend assez raide pour rejoindre la balise 9, puis les balises 3, 2 et 1 de l’itinéraire du départ.

Variante :

Il est possible de rejoindre le Mouton d’Anou par un itinéraire moins long à partir du Village du Broc, en bordure de la plaine du Var.

Quelques itinéraires possibles sur cette page de la commune.

Dernière modification : 29 juin 2018
Baou de la Gaude (796m) et Baou de Saint-Jeannet (802m)

La carte du topo « Mouton d’Anou (1078m) et Baou de la Gaude par Saint-Jeannet »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Mouton d’Anou (1078m) et Baou de la Gaude par Saint-Jeannet »

Le Baou de Saint-Jeannet depuis le village La balise du départ, la bien nommée n°1 A travers les ruelles escarpées de SAint-Jeannet, vue sur le baou Le sentier qui débute vraiment après les dernières maisons Les chênes qui vont jalonner le parcours La balise n°3 dans le Vallon de Parriau Partie en terre A droite, le sentier de retour venant du Gros Chêne Toujours dans le vallon Regard en arrière Petits reliefs au milieu d’un replat herbeux Anciennes restanques Arrivée au Jas Jausserand Le croisement à ne pas manquer Passage entre des blocs de calcaire gris La balade n’est pas dure, mais elle est assez longue mais les paysages traversés sont très plaisants Balise avant la courte montée dans les pierres ...que voici Vue lointaine sur les sommets du Mercantour La croix penchée, pas tout à fait au sommet La croix droite, apparemment sur le «vrai» sommet Vue vers le sud-est Les bois roussis de feuillus Descente du pierrier Sur le retour Le relief vallonné et souvent aride vers les crêtes Regard arrière sur le Mouton d’Anou En montant vers le Baou de la Gaude, la mer et la Vallée du Var sont bien visibles Un peu plus vers l’est Le Gros Chêne n’est plus très loin Le voilà enfin ! Les enfants donnent une bonne idée de la taille du vénérable végétal... Le village de Saint-Jeannet au coucher du soleil Et le Baou dans les derniers rayons du jour Merci à Hereme pour cette image prise par GoogleEarth  de la spirale au sommet du Mouton d’Anou !