Notre-Dame-de-Vouise (735m) par la Garenne

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
370m
Durée :
demi-journée

Voici l'accès le plus direct pour "la Vouise" : raide, sportif mais rapide et facile. Parcours idéal en fin d'après-midi pour profiter du coucher de soleil et des belles lumières sur les contreforts ouest de la Chartreuse. – Auteur :

Accès

Se garer au vaste parking en face du collège de la Garenne, sur les hauteurs de Voiron (365m).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Durée : 2 à 3h.
  • Balisage :
  • Multicolore avec d’esthétiques panneaux indicateurs.
  • Aucun sur la courte partie finale menant directement à Notre-Dame-de-Vouise.
  • Carte : IGN TOP25 3233O le Grand-Lemps - lac de Paladru.

Descriptif

Du parking démarre une allée présentant un panneau des "sentiers de la Vouise". Remonter alors cette rue du Garat, prolongée par un chemin forestier balisé jaune.
À une bifurcation vers 480m, grimper à gauche le "chemin de la Chapelle" balisé bleu, pour le quitter rapidement pour un autre, cette fois rouge, sur la gauche. Quand celui-ci devient encaissé, le mieux est de suivre sur la droite une trace plus agréable. Il retrouve le chemin "bleu" près de la falaise "Marie-Bâton".

  • Légèrement en contrebas de cette intersection, les amateurs de géologie verront de plus près cette belle couche de 30m de conglomérats datant du miocène. Une bonne trace s’y dessine à sa base, où se nichait d’ailleurs l’ermitage de la Marie-Bâton.

Laisser l’itinéraire balisé pour une bonne sente à gauche, menant directement à l’entrée de la tour portant la statue de Notre-Dame-de-Vouise.

  • "Inaugurée le 10 octobre 1868, jour de la fête du Rosaire, cette statue a été réalisée en cuivre repoussé par Charles Hérold, artiste de St-Laurent-du-Pont. Réplique de Notre-Dame-du-Puy, elle mesure 7 mètres de haut et repose sur une tour de 15 mètres construite de 1860 à 1864 par l’entreprise Magnin et Bonneton. Son coût a été entièrement couvert en quelques jours par des dons et par une loterie auprès de la population voironnaise." Association Histoire et Patrimoine du Pays Voironnais.
  • Découverte d’un balcon circulaire panoramique garni de tables d’orientation après avoir gravi les 90 marches de l’escalier en colimaçon de la tour. Vues magnifiques sur l’ouest de la Chartreuse et le nord du Vercors, le Voironnais et au loin le Dévoluy.

Pour le retour, emprunter une courte allée horizontale plein est. Puis redescendre flanc sud par un bon chemin balisé rose.
On découvre alors rapidement à droite le départ de celui marqué en bleu (et côtoyé à la montée) et descendant donc directement à la Garenne. Mais il est plus sympa de continuer le tracé rose nous amenant au hameau de Vouise. De là , vers l’ouest, le joli chemin en balcon du Regardou (passant à proximité d’une remarquable falaise de molasse sableuse datant du miocène) nous ramène à l’intersection 480m.

Dernière modification : 16 mai 2018
Notre-Dame-de-Vouise (735m) et la Croix Saint-Denis (654m) par Tolvon

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 13 décembre 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 13 décembre 2015 à 12h17

    Merci pour la petite histoire de ND de Vouise. Je n’avais pas remarqué la ressemblance avec la monumentale (16m de haut) statue en fonte du Puy, construite entre 1856 et 1860, à partir de canons capturés lors du siège de Sébastopol.

  • par Le 13 décembre 2015 à 12h18

    ...les photos sont superbes.

  • par Le 13 décembre 2015 à 15h36

    Merci Alain !

  • par Le 15 décembre 2015 à 13h02

    Histoire et légendes.

    Trouvé au sujet de la Vouise dans les "Bulletins de la société dauphinoise d’ethnologie et d’anthropologie", tome 1, n° 1, séance du 1er mai 1894

    ...
    Des nombreuses invasions qu’eut en outre à subir notre région, avec le reste de la Gaule, nous ne retiendrons guère que celle des Maures ou Sarrazins, au VIIIème siècle. Ils nous laissèrent quelques mots de leur langue, spécialement dans certains lieux occupés par eux. Telle est la roche de Wise ou Vouise, à Voiron (1).

    ...

    (1) Un Oppidum gaulois, lecture de M. de Saint-Andéol à l’Académie Delphinale. Bulletin, 2ème série, t. 2, p. 662.
    Les ruines de Bergwise, près du château de Pampelone. Berg-wise : montagne-vigie. Wise ou Vouise, où s’étaient établis les Sarrazins lors de l’occupation de Grenoble, était une vigie d’où l’on surveillait la vallée de l’Isère et la plaine de Bièvre. Wise : signifierait voir au loin, veiller.

    ...

    Les Terreaux ou Camp de César, à 775 mètres altitude, où l’on remarque des travaux d’art et de fortication. Des fouilles découvriraient des murailles dont on trouve des débris. Ancien camp retranché des Romains selon les uns, observatoire des Sarrasins selon les autres, pouvait communiquer avec la Roche de Vouise, à Voiron, très en vue à 17 kilomètres, vol d’oiseau.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !