Orgelfelsen (648m), Lautenfelsen, Rockertfelsen (Elsbethhütte) par Reichental ‒ Nordschwarzwald

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
493m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Sur les hauteurs de Reichental, une randonnée facile avec enchaînement d'agréables belvédères granitiques, dont l'excellente qualité du rocher permet quelques courtes escalades.

Accès

  • Par la route L76b, rejoindre Reichental situé entre Gernsbach et Kaltenbronn. Parking à l’entrée du village, côté Gernsbach (361m).
  • En bus (KVV), ligne 242, arrêt "Johannesplatz".

Les infos essentielles

Carnet de route

  • Carte : Kompass 872 Baden-Baden - Murgtal 1:25000
  • Tracé OSM : Orgelfelsen - Lautenfelsen - Rockertfelsen
  • Altitude de départ : 361m
  • Altitude du point haut : 713m
  • Dénivelé cumulé : 493m
  • Distance : 16,2km
  • Difficulté : aucune

Balisage

  • Ensemble du parcours : losange jaune, panneaux directionnels.
  • Balisage supplémentaire entre Lautenfelsen et Dachsstein : fleur rouge (Gernsbacher Runde).

Itinéraire

Par la rue principale, remonter vers le centre du village de Reichental. À hauteur d’un panneau (Badstraße, 395m), prendre à droite la ruelle montante sur 500 mètres (direction Orgelfelsen).

À l’embranchement, rester sur la piste de droite et 100 mètres plus loin, continuer encore à droite sur un chemin forestier jusqu’à Jagdhaus Waldfried.

On poursuit à altitude constante sur le chemin qui part à l’est-nord-est. On prend ensuite en face lors du franchissement de la route L76b, où l’on trouve un panneau (Haltestelle, 676m).

Rapidement, on arrive sur le site d’Orgelfelsen (panneau, 648m). Ce très bel ensemble granitique est situé à proximité immédiate de la Orgelfelsenhaus.

  • Optionnel : possibilité d’atteindre le point haut d’Orgelfelsen par une très courte escalade (II à II+, rocher excellent) en passant par la brèche située au centre de la crête rocheuse. Les 2 petits piliers peuvent être contournés par la droite avec un pas (un seul) plutôt osé. Bout de corde recommandé, pitons en place.

Le chemin continue en direction de Alte Eichen. Au niveau d’un virage gauche serré, on trouve un panneau (Geigersnest, 713m). 2 possibilités pour rejoindre Alte Eichen :

  • rester sur ce chemin forestier.
  • prendre un sentier qui évolue 20 à 40 mètres en contrebas du chemin (plus joli, conseillé). Le départ de ce sentier se trouve sur la gauche, environ 100 mètres avant le virage.

À Alte Eichen (panneau, 639m), virer au nord-ouest en direction de Flachsland. Sur quelques dizaines de mètres, on peut apprécier bon nombre d’arbres remarquables (chênes). D’après le panneau informatif, certains exemplaires auraient jusqu’à 400 ans d’âge.

Rester sur le chemin de gauche à la bifurcation de Flachsland (panneau, 640m), en suivant la direction Rockert.

Plus loin, le chemin effectue une jonction avec un autre chemin venant de la gauche.

  • À ce niveau, on peut s’aventurer à l’écart du chemin (environ 40 mètres sur la gauche), vers un petit belvédère rocheux non mentionné sur la carte.

On passe ensuite la Haselgrundhütte, puis au point 660 (bifurcation), on s’oriente au nord pour une légère descente au bout de laquelle on rejoint le chemin "Gernsbacher Runde" (balisage fleur rouge).

Prendre alors à gauche, ouest, sur ce chemin balcon qui surplombe une réserve (Naturschutzgebiet). Les premiers rochers apparaissent aux abords du chemin, permettant 2 échappées avec quelques pas d’escalade.

Juste après une cabane au toit couvert de mousse, on arrive dans un virage au belvédère de Lautenfelsen (593m), qui s’atteint par un court sentier muni d’escaliers. Banc et croix équipent le sommet.

Le chemin continue en descente, sud à sud-est, jusqu’à une nouvelle bifurcation avec panneau (Heilwiesen, 520m). Suivre à gauche et en montée (Dachssteinweg) la direction Elsbethhütte.

Après avoir parcouru environ 1,2km, on quitte le chemin par la droite au niveau d’un panneau indiquant la toute proche Elsbethhütte (572m), perchée sur l’un des 2 belvédères de Rockertfelsen.

En quittant la Elsbethhütte, on prend à droite le sentier (direction "Rockert - Dachsstein") qui longe, un peu en contrebas, le chemin pris précédemment.

Rapidement, on arrive au second belvédère de Rockertfelsen (570m environ). Bien que non indiqué, celui-ci est bien visible (surmonté d’un petit pin sylvestre) et l’accès assez évident.

De retour sur le sentier, continuation jusqu’à rejoindre le chemin (Dachssteinweg) au niveau d’un panneau (Rockert, 633m). On poursuit en descente et en direction de Dachsstein (611m), dernier belvédère de cette boucle que l’on atteint au bout de 550 mètres (petit escalier).

Ensuite, prolonger au sud-est la descente sur le même chemin jusqu’à un virage en épingle. Dans ce virage, on trouve le départ d’un sentier qui mène à un croisement de chemins avec un panneau (Fußwiesen, 500m).

Prendre la direction "Reichental - Forbach" et suivre sans interruption le chemin (Gernweg) qui rejoint le centre de Reichental via la Fatimakapelle (417m).

Dernière modification : 22 juin 2018
Wildseemoor, Hohlohturm (988m), Latschigfelsen (724m), Hohe Schaar (711m) par Kaltenbronn ‒ Nordschwarzwald

La carte du topo « Orgelfelsen (648m), Lautenfelsen, Rockertfelsen (Elsbethhütte) par Reichental ‒ Nordschwarzwald »

Ouvrir en grand !
Periode de turbulences en matière de cartographie (voir actu) !
Si la carte ci-dessous vous parait un peu palichonne, nous vous invitons à la consulter sur OpenStreetMap

Chargement de la carte en cours

Photos « Orgelfelsen (648m), Lautenfelsen, Rockertfelsen (Elsbethhütte) par Reichental ‒ Nordschwarzwald »

Traversée de Reichental. En amont de Reichental, sur la Badstraße. Premier embranchement. Passage à Jagdhaus Waldfried. Éte comme hiver, qu'il pleuve, qu'il neige ou qu'il vente, il sera toujours là. Plat chemin après Jagdhaus Waldfried. L'arrivée à Orgelfelsen. Orgelfelsen. Vue plongeante à Orgelfelsen. Vue plongeante à Orgelfelsen. Orgelfelsenhaus vue du point haut. Orgelfelsen de profil. Le sentier en contrebas et parallèle au chemin forestier, après le panneau Geigersnest. Ambiance forestière. Arbre remarquable à Alte Eichen. Chênaie de Flachsland. En route vers Lautenfelsen. Petit belvédère à l'écart du chemin, allons voir... Sympa. Haselgrundhütte. Echappée sur le chemin Gernsbacher Runde. Fremersberg, Kleiner Staufenberg, Merkur et Battert. Encore une échappée sur le Gersbacher Runde.  En contrebas, le village de Lautenbach. Vue du belvédère de Lautenfelsen. Vue du belvédère de Lautenfelsen. Vue plongeante. Vers le fossé rhénan. Croix du belvédère de Lautenfelsen. En descente sur le sentier d'accès au belvédère. Ambiance forestière. Ambiance forestière. Elsbethhütte (Rockertfelsen). Vue de la Elsbethhütte. Les 2 Staufenberg : Kleiner et Großer (ou Merkur). Vue de la Elsbethhütte. Zoom sur le second belvédère de Rockertfelsen. Sentier qui relie les 2 belvédères de Rockertfelsen. Second belvédère de Rockertfelsen. Vue plongeante. La suite du parcours. Contre-jour. Accès du belvédère de Dachsstein. Vallée de la Murg. Belvédère de Dachsstein. Zoom sur Reichental. Belvédère de Dachsstein. Belvédère de Dachsstein. Belvédère de Dachsstein. Belvédère de Dachsstein.  Départ du sentier lorsque l'on quitte le Dachssteinweg. La suite. Peu avant le carrefour de chemins (Fußwiesen). Sur le Gernsweg, chemin du retour à Reichental.