Ouille du Midi (3042m) en traversée du Vallonnet aux Évettes

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1000m
Durée :
1 jour

Un petit sommet qui domine le cirque des Evettes et permet de pénétrer dans le sauvage et oppressant cirque du Vallonnet. Beaucoup de hors-sentier. – Auteur :

Accès

A Bonneval-sur Arc, quitter la route qui monte au col de l’Iseran dans le grand virage qui marque la fin de la plaine. Prendre à droite, la petite route en direction de l’Ecot. On se gare près du pont sur l’Arc.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3633ET
  • Site de l’IGN : L’Ouille du Midi
  • Altitude de départ : 2027m
  • Distance : 13 km
  • Horaire : 5h00

Difficulté

  • Ascension qui comporte un passage très délicat : l’accès au faîte de la moraine du glacier du Vallonnet Inférieur

Ascension

Du parking, prendre la piste, interdite à la circulation, qui se dirige au sud-ouest, en direction du refuge Criou et des remontées mécaniques de Bonneval.

On atteint le téléski du Moulinet.

Remonter au mieux par la piste de ski, pour pénétrer dans le cirque du Vallonnet.

Remonter par le cirque par le pierrier de l’ancienne moraine superficielle du glacier inférieur du Vallonnet.

  • bien rester à gauche pour éviter les éventuelles chutes de pierres

Longer la moraine latérale de la rive droite du glacier.

La moraine s’est éboulée en plusieurs endroits et passe près d’une falaise. Quand elle s’écarte de cette dernière, repérer le meilleur endroit (en fait le moins pire) pour gagner le faîte de cette moraine. Passage ardu dans de la terre très raide.

Suivre le fil de cette moraine, puis le petit vallon naturel en contrebas, puis de nouveau le fil.

On arrive sur une sorte de replat, sous le Pic Régaud.

Monter plein nord, les pentes herbeuses et caillouteuses jusqu’au sommet de l’Ouille du Midi.

Descente au Plan des Evettes par le col de l’Ouille du Midi

Du sommet, descendre par l’arête sud-est, jusqu’au col de l’Ouille du Midi.

Passer versant Evettes, par une sente qui part vers la gauche et contourne des barres rocheuses, presque jusqu’à l’aplomb du sommet de l’Ouille du Midi.

Descendre ensuite directement, jusqu’au Plan des Evettes.

Descente directe au Plan des Evettes

  • il est plus intéressant, mais plus difficile, de prendre un itinéraire plus direct

Du sommet, descendre la petite arête nord-est, traces.

La sente quitte l’arête et va sinuer dans les barres rocheuses, en partant à droite, avant de revenir à gauche, puis de nouveau à droite. Une fois les barres rocheuses contournées, la descente va être directe pour rejoindre le Plan des Evettes.

Du Plan des Evettes à l’Ecot par le sentier du refuge

Gagner le col des Evettes et descendre par le facile sentier d’accès au refuge des Evettes. On ne passe pas au refuge.

Du Plan des Evettes à l’Ecot par le "Sentier à John"

  • ce sentier est ansi nommé en l’honneur de John Durdilly, artiste, ancien gardien du refuge des Evettes, qui l’a tracé
  • ce sentier, orienté plein nord, toujours humide, avec plusieurs passages câblés, est beaucoup plus difficile que le "sentier normal" et incomparablement plus beau

Traverser le Plan des Evettes vers l’est, sans monter au refuge et en restant près du rognon rocheux pour éviter les zones marécageuses.

On arrive près d’un petit pont en pierre, que l’on ne traverse pas. Le "Sentier à John" commence ici.

Il va descendre dans la spectaculaire gorge de la Reculaz.

Au bas des gorges, le sentier va plus ou moins longer le torrent et revenir à l’Ecot.

Variante d’ascension plus facile

Presque en haut du téléski du Moulinet, vers 2250 mètres d’altitude, prendre à gauche, nord-est, le sentier balisé du GR de Pays du Tour de la Haute Maurienne.

A la cote 2306, on arrive vers un gros bloc.

Remonter un petit vallon. On passe sous une barre rocheuse. Celle-ci contournée, revenir à gauche pour gagner l’arête.

Suivre celle-ci, en contournant des barres rocheuses, jusqu’au sommet.

Dernière modification : 8 août 2018
Pointe Girard (3259m) et Col Perdu (3290m) par le Glacier des Sources de l’Arc

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 18 janvier 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par DelgadoLe 3 janvier 2011 à 13h33

    Un topo bien fait et clair sur une randonnée qui m’intéresse beaucoup...

    Est-il possible de partir de Bonneval directement ?

  • par fanoitbenyLe 3 janvier 2011 à 13h46

    oui, ils ont même fait une piste verte qui monte au départ du TK cité dans le topo en passant au dessus d’une cascade caractéristique (avant, il n’y avait qu’une piste bleue...et c’était en fait du "tout droit !)

  • par DelgadoLe 3 janvier 2011 à 16h33

    Merci pour cette information. Vous êtes très coopératif, c’est gentil à vous.
    Même s’il y en a encore peu, peut-être trouverez-vous des randonnées intéressantes au travers de mon blog, encore en cours de construction ? Voici le lien : http://haute-maurienne.blog4ever.com/blog/index-428341.html

  • par fanoitbenyLe 3 janvier 2011 à 17h23

    sympa le site...et que de souvenirs... (de 1993 à 2005 à bessans)

  • par DelgadoLe 3 janvier 2011 à 17h43

    Vous avez été vous aussi sous le charme Bessanais... Et avez-vous gravi un sommet parmi la Pointe de Soliet, la Pointe d’Andagne et la Croix de Dom Jean Maurice ? Un objectif personnel étant de gravir tous les sommets entourant le village de Bessans, peut-être pourriez-vous m’apporter votre expérience pour les derniers ?

  • par fanoitbenyLe 3 janvier 2011 à 18h00

    alors :
    Soliet : pas fait mais plutôt la pointe de Ronce. Je me méfierais à votre place des barres rocheuses ; pourquoi pas prendre la crête depuis la pte des Pignes (par l’itinéraire de la pte de Ronce via rocher de la cailla) ??

    Dom Jean Maurice : fais la pte claret : l’accès est le même, le glacier en moins (il n’y en a plus). Seule astuce : prendre rive droite du vallon une sente qui même dans la pente entre deux barres rocheuses ; passer en rive gauche et monter droit sur une dalle jaunatre qui barre la pente herbeuse ; la contourner à sa base par la G (piton possible pour ceux qui ont le vertige) puis monter toujours rive gauche le long du ruisseau (vraiment à côté) ;quand la pente s’adoucit, passer en rive droite, on est alors sur le plateau supérieur.

    Andage : pas fait encore mais l’ouille Allégra : pas de difficulté visible sur l’arête sommitale. Sente d’accès en empruntant le sentier de descente de la via ferrata d’Andagne en rive droite du torrent capté.

    PS mail perso : fanoitbeny at yahoo.fr

  • par eterlouLe 10 juillet 2011 à 10h08

    Pou delgado, tu peux partir du pied du premier télésiège et même du centre du village.
    Rando superbe avec les bouquetins proches du sommet, j’en reviens tout simplement magnifique

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !