Abonnez-vous à notre newsletter !

Ouillon des Arcelins (2665m), traversée est-ouest à ski.

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
800m
Durée :
demi-journée

Rando à ski très sympa en traversée est-ouest, avec une superbe descente sur le col du Mont Cenis. – Auteur :

Accès

Haute Maurienne, Lanslebourg (D1006 depuis Modane)

En fonction du déneigement de la route du col du Mont Cenis, partir par la route puis par les pistes pour rejoindre le haut du TS du Vieux Moulin.

En Mai quand la route est ouverte départ dans le dernier lacet sous le col (cote 1870m)

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

  • Rando à ski assez courte peu difficile cotée 2.3/PD+/S3 (250m-34° pour la descende nord-ouest entre 2600m et 2350m)
  • La remontée par les pistes est un peu fastidieuse, mais le panorama reste beau et fait oublier les pylônes.
  • C’est une rando à faire de préférence quand la station est fermée, avant ou après la saison.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3634 OT "Val Cenis-Charbonnel")
  • Altitude minimale : 1870 m
  • Altitude maximale : 2665 m
  • Distance : environ 7 km pour la traversée.
  • Horaires : comptez entre 3h et 4 h (2 à 3h pour la montée, 1h pour la descente à ski)
  • Dénivelée : 800m
  • Difficulté : 2.3/PD+/S3 (250m-34° pour la descende nord-ouest entre 2600m et 2350m)

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Courte traversée à ski peu difficile avec du très bon ski sur la pente nord-ouest au dessus du col du Mont Cenis. Attention à la nivologie, le vent dominant est la Lombarde, violent dans la trouée du Col du Mont Cenis et charge les pentes d’orientation plutôt N à nord-ouest.
L’itinéraire se déroule pour bonne partie sur le domaine skiable de Val Cenis. Le parcours de l’arête de l’Ouillon des Arcelins et la descente de la pente ouest valent vraiment le coup

ITINERAIRE :

Montée (version printemps/route du col du Mont Cenis ouverte).

  • Au dernier lacet sous le col (cote 1870m) laisser la voiture et s’engager sur une piste (enneigée tardivement) à flanc dans la forêt jusqu’au départ du TK de la Fema (1985m)
  • Puis remonter les larges pistes, sortir de la forêt et viser le départ du TS de la Met (cote 2345m).
  • Viser alors plein ouest, les pentes plus soutenues (piste) qui amène au col de la Tomba (2650m), ou plus judicieux sur l’arête au plus près du sommet (20m d’arête rocheuse facile).
  • Remonter l’arête horizontale depuis le col puis grimper 20m facile jusqu’au sommet.

Descente (toujours en mode printemps/route du col du Mont Cenis ouverte)

  • Redescendre sur l’arête horizontale, puis s’engager franchement sur le versant ouest de l’Ouillon des Arcelins (viser la ferme de la Femaz sur la route du col), en pente douce jusqu’à 2600m.
  • Skier les 250m plus raides ( entre 30 et 35°) jusqu’à ce que la pente s’adoucisse vers 2350m au niveau de l’arrivée du TS des Arcelins (du très bon ski !)
  • Viser la "Tomba d’en haut" puis la piste de la Femaz qui ramène sur le domaine skiable (TS du Vieux moulin) puis par l’itinéraire de montée, rejoindre le lacet 1870m de la route du col du Mont Cenis.

L’ouillon des Arcelins, le 30 Mai 2019

Y a des fois ou... hein ?!!!

J’avais réalisé cette traversée à la même époque, il y a,.. il y a....bien longtemps !

Après presque une semaine de mauvais temps, ce matin c’est décidé, je sors, les prévisionnistes des météos de tous poils sont optimistes !

5h ce matin, quelques brumes de fond de vallée traînent à Bessans, il semble faire beau sur Avérole.

Je décide d’aller faire le Grand Coin au-dessus de la combe de Cléry et redescendre par ou ce sera bon, pourquoi pas un couloir Est  ? A voir...

Route du col de Mont Cenis, brouillard à couper au couteau  !!!! Alors ça je ne m’y attendais pas  !

Je fais quoi  ? Si le col dégueule toute la journée, ça ne va pas le faire  !
Si ça se lève avec le soleil ça ira, si ça se lève dans la matinée je fais quoi  ???

Je me prends la tête tout seul ce matin alors qu’il ne fait pas encore jour, à savoir où je vais  !!!

Bon aller je vais aller à l’Ouillon des Arcelins par les pistes, là au moins je ne me perdrais pas et si ça se lève je descendrais sur le col du Mont Cenis, les pentes sont sympas.

Un quart d’heure de portage, ça va, mais je transpire vite dans cette ouate humide je n’aime pas ça.

Bon la neige maintenant.

Parlons-en de la neige, ah oui parlons en... Profonde mouillée même sur les pistes damées... Le bonheur... Ça n’a même pas regelé ! Et là je me demande bien ce que j’y fais ici, toujours dans le brouillard.

Je continue à monter, le brouillard est toujours aussi dense, tiens le vent c’est levé, ça caille maintenant, cooool !!!!

Je tombe un peu par hasard sur le départ du télésiège de la Met toujours dans du coton, et je me planque du vent. Fais froid, j’y vois rien depuis le départ.

Allez, j’enlève les peaux, ça va, c’est bon, ras le bol... Et dire qu’il fait grand bleu partout ailleurs.

Tiens en parlant de bleu, une trouée, j’attends un peu et ça se rebouche.

Bon finalement j’y crois. J’ai rapidement aperçu le sommet, je remets les peaux et hop, plus que trois cent mètres, une petite heure...

Ah et puis ça grimpe raide là maintenant, et ça porte un peu... Mais dans ce satané brouillard tout le relief disparaît. Sérieux je fous quoi là ????

Sous la crête je retrouve le ciel bleu, le vent est fort et ça givre... À quelques jours de l’été météo à 2650... Re coool  !!!! je me caille  !

L’arête horizontale en caillou, je file au pied du sommet, pose les skis et grimpe les 15m restant, sauf que de nouveau j’y vois plus rien, mais vraiment c’est totalement opaque. Bah je serais quand même allé au sommet ! Enfin je crois ?????

Je redescends à mes skis, photos rapides, ça se lève enfin.,

Enlever les peaux, pas moyen de les plier, je chope l’onglée...Hummm et le vent repart de plus belle.

Je vais voir le début de ma pente ouest au-dessus du col qui est maintenant dégagé, comme de partout d’ailleurs. Croûte de regèle de 10cm, profonde mouillée dessous. Non mais sérieux c’est quoi cette matinée de m...

Allez zou la piste, ras la casquette, je me barre, en faisant un tour d’horizon quand même parce que c’est beau, direction en bas, et vite un café dans le jardin à la maison à Bessans, en face de l’Ouillon.

Et la bien sur, devinez quoi ???? Ben y a plus un nuage !

Bah j’ai pris l’air lol lol lol...

Dernière modification : 31 mai 2019
Col du Lou (3042m), par le col du Mont Cenis

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Piqué à la montagne depuis l'age de 6 ans après avoir atteint peniblement le mont joli et je suis tombé amoureux du mont blanc. Ce jour la je me suis dit qu'un jour j'irais là haut. Il y a bien longtemps que j'y suis allé au sommet du Mont blanc, et la passion de l'alpi, la rando et ski de rando ne m'a toujours pas laché ! Et que ça dure longtemps encore (...)

Randonnée réalisée le 30 mai

Topo publié le 31 mai

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !